Activités

Découvrez 5 animaux-vedettes du Zoo Ecomuseum!

Les animaux du Zoo Ecomuseum, situé sur la pointe ouest de l’île de Montréal, ont tous une histoire particulière. Rencontrez 5 d’entre eux et découvrez leur histoire!

Flynn le porc-épic

Flynn s’est joint au Zoo Ecomuseum l’année dernière. Il est arrivé avec une patte gravement blessée, suite à la morsure d’un prédateur. Sa patte était très endommagée, et notre équipe vétérinaire a dû se résoudre à amputer la patte. Flynn a été un patient exemplaire, toujours prêt à suivre ses traitements à la lettre! Il habite aujourd’hui avec les deux porcs-épics femelles du zoo, Rapunzel et Kaya, et se porte très bien!

Timothea, renard roux

Le début de vie de Timothea a été pour le moins tumultueux ! À l’âge de seulement trois semaines, elle s’est coincée la patte dans une chaise Adirondack, la laissant avec une triple fracture. Un centre de réhabilitation l’a recueillie et malgré tous leurs efforts pour sauver la patte cassée, ceux-ci ont dû se résoudre à l’amputer. Avec seulement trois pattes, il serait très difficile pour elle de survivre en nature ; elle a donc rejoint la famille du Zoo Ecomuseum, où elle vit maintenant avec Inola et Tokala, les deux renards roux du Zoo Ecomuseum.

Maskota, le raton laveur

Les ratons laveurs sont très nombreux au Québec! Maskota est un petit orphelin qui s’est retrouvé au zoo il y a déjà deux ans. Trop petit pour survivre seul, les animalières du Zoo Ecomuseum ont dû l’élever à la main et lui prodiguer les soins nécessaires à sa croissance. Trop habitué au contact humain pour retourner en nature, il habite maintenant au zoo avec quatre autres ratons laveurs!

Juno, l’ourse noire

Impressionnants, les ours noirs! Juno est une petite miraculée : retrouvée orpheline à l’âge d’un an par des agents de la faune, elle était très mal en point. Poids largement sous la normale, engelures… elle a été soignée par des professionnels dans un zoo au Manitoba, puis elle a emménagé au Zoo Ecomuseum en juin 2014. Elle est maintenant en excellente forme et joue constamment avec Genie, la deuxième ourse noire du zoo.

Pika, Finlay et Williston, les loutres de rivière

Les trois loutres de rivière du Zoo Ecomuseum sont les petites nouvelles de l’endroit! Elles ont intégré la nouvelle aire de vie des loutres au début 2017, et elles adorent leur grand bassin d’eau! Destinées au commerce de la fourrure, l’équipe du Zoo Ecomuseum a eu la chance de pouvoir leur épargner ce destin et les accueillir au zoo, pour leur offrir un foyer sécuritaire et plein d’amour. Les rencontrer et les observer nager sous l’eau est un incontournable de la visite au zoo!

 

Conclusion

Les animaux du Zoo Ecomuseum ont tous une histoire spéciale. Orphelins, blessés ou nés sous soins humains professionnels, ils sont tous non-réhabilitables et ont trouvé un foyer au zoo pour la vie. Le Zoo Ecomuseum n’est cependant pas un refuge : les animaux doivent passer par un processus en centre de réhabilitation. S’ils sont jugés inaptes à retourner en nature, le zoo les accueillera et leur offrira un foyer sécuritaire, veillés par une équipe de soins animaliers dédiée et passionnée. Grâce à leur présence au zoo, il est possible de sensibiliser les gens sur l’importance de protéger les espèces du Québec et leurs habitats : un travail essentiel pour une meilleure société future!


Cette semaine
L’intégration graduelle à la garderie

Non, vous n’êtes pas coupable de l’avoir laissé trop tôt ou trop vite au service de garde, car l’intégration tardive et « en crescendo » n’est pas une panacée.

Changer d’école : 5 conseils pour aider votre enfant à s’adapter

Que ce changement soit causé par un récent déménagement ou encore par l’arrivée au secondaire, changer d’école peut être un bouleversement dans la vie de votre enfant. 

Les différentes positions pour accoucher

On voit souvent la femme accoucher sur le dos, les pieds dans les étriers. Mais ce n’est pas la seule position qui existe et, surtout, ce n’est peut-être pas la plus favorable!

Activités parascolaires : oui ou non?

Les bienfaits des cours parascolaires sont nombreux. Mais peut-il y avoir une limite? Un moment où on doit dire « non » à ces activités?

Nos Concours

Gagnez un laisser-passer familial!

Visitez le Cosmodôme en famille!