Grossesse/Maternité

Virus Zika - un risque réel pour les femmes enceintes

Le virus Zika dont on entend beaucoup parler ces derniers temps semble constituer un risque important pour les femmes enceintes et leurs bébés. Voici ce qu’on sait à son sujet.

Le virus Zika est désormais considéré par l’Organisation mondiale de la santé comme « une urgence de santé publique de portée mondiale » qui se propage en Amérique « de manière explosive ». Le virus inquiète beaucoup à certains endroits, à un point tel que les autorités de la Colombie, du Salvador, de l’Équateur, du Brésil, de la Jamaïque et de Porto Rico ont conseillé aux femmes d’éviter de devenir enceinte… jusqu’en 2018 ou jusqu’à ce que l’épidémie soit sous contrôle!

Pour l’instant, 2 Québécois ont été infectés par le virus, mais tous les deux se portent bien.

Des risques de microcéphalie ou d’autres malformations

L’Organisation mondiale de la santé s’est penchée plus sérieusement le 1er février sur la problématique du Zika, parce que le ministère de la Santé du Brésil a établi un lien entre le virus et la microcéphalie chez les nourrissons. Des études sont toujours en cours pour déterminer si ce lien est bien réel, mais pour l’instant, les risques de microcéphalie chez le nouveau-né semblent liés à une infection pendant le premier trimestre de grossesse.

La microcéphalie est une malformation congénitale de la boîte crânienne qui donne aux bébés un crâne plus petit que celui des autres bébés. Cette malformation vient parfois seule et est parfois accompagnée d’autres conditions médicales comme des convulsions, un retard de développement et des difficultés à se nourrir. Ces symptômes varient en gravité et peuvent parfois menacer la vie de l’enfant.

D’autres malformations congénitales avaient aussi été déclarées en Polynésie à l’hiver 2013, ce qui plaide en faveur du lien entre le virus Zika et les malformations congénitales. Comme l’Organisation mondiale de la santé parle d’une propagation explosive et qu’elle s’attend à 3 à 4 millions de cas en 2016, il est important que les femmes enceintes ou celles qui essaient de le devenir prennent toutes les précautions nécessaires pour ne pas se faire piquer par les moustiques dans les régions concernées.

Symptômes et traitement du Zika

La plupart des patients touchés par le virus Zika, soit 70 % à 80 % des personnes infectées, n’éprouvent aucun symptôme. Les autres ressentent des symptômes similaires à ceux de la grippe pendant quelques jours, des éruptions cutanées et des conjonctivites. Comme ces symptômes ne sont pas spécifiquement liés au Zika, le diagnostic est posé lorsque des voyages ont été faits dans des zones à risques et est ensuite confirmé par un test sanguin.

Il n’est pas prouvé que le virus Zika peut causer la mort, mais quelques cas isolés d’infection plus virulente chez des patients souffrant préalablement d’autres maladies ont été rapportés.

Il n’existe pas de traitement spécifique au Zika, mais on recommande de soulager la fièvre et la douleur et de s’hydrater correctement.

Origine, risques et voyages

Le virus a été identifié pour la première fois en Ouganda et porte d’ailleurs le nom de la forêt où il a été découvert en 1947. Selon l’OMS, ce sont les moustiques Aedes aegypti et Aedes albopictus qui peuvent transmettre le virus. Ils se trouvent un peu partout dans le monde, le premier vivant dans les régions tropicales et subtropicales et le deuxième vivant dans les régions plus tempérées. On ne trouve toutefois ni l’un ni l’autre au Chili et au Canada.

En ce moment, le risque est supérieur dans certaines zones dont le Brésil, l’Amérique latine et quelques états du sud des États-Unis. Les cas qui ont été rapportés au Canada et en Europe trouvent leur source chez des voyageurs qui revenaient de zones à risques.

Les autres modes de transmission

On sait désormais que le virus Zika peut se transmettre par voie sexuelle. Il est donc recommandé aux hommes vivant avec une femme enceinte d’utiliser des préservatifs au retour des endroits à risques, surtout s’ils observent des symptômes de fièvre, de maux de tête, de douleurs musculaires ou de conjonctivite.

Pour ce qui est de la transmission par le sang, Héma-Québec a décidé d’ajouter une nouvelle question au questionnaire auquel doivent répondre les donneurs. De plus, une personne ayant séjourné dans toute destination autre que la portion continentale des États-Unis ou en Europe devra attendre 21 jours après son retour au Canada avant de faire un don de sang. Héma-Québec estime que moins de 2 % des donneurs seront visés par cette nouvelle mesure et que son adoption n’aura aucune incidence sur le niveau de la réserve collective de sang.

Quelques conseils de voyage

Comme il n’existe pas encore de vaccin pour se protéger du virus Zika, la meilleure protection est la prévention.

Avant de voyager, si vous êtes enceinte ou prévoyez le devenir, parlez-en à votre médecin. S’il ne voit pas d’inconvénient au voyage, il vous conseillera probablement de vous protéger des moustiques afin d’éviter de contracter le Zika. Les autres membres de votre famille devraient aussi se protéger puisque le virus Zika semble également lié au syndrome neurologique de Guillain-Barré.

Une fois sur place, vous devrez vous protéger des moustiques en portant des manches longues, en utilisant des moustiquaires pendant la nuit et pendant les siestes et en utilisant les produits antimoustiques recommandés. Vous devriez aussi prendre l’habitude d’identifier les endroits où les moustiques pourraient se reproduire, les sources d’eau stagnante et les poubelles, par exemple, et les vider.

Si vous avez voyagé à un endroit où le virus Zika est présent, vous devriez en faire mention à votre médecin pendant votre examen de routine.

Les transporteurs aériens Air Transat et Air Canada ont décidé de dédommager ou de changer la destination voyage des femmes enceintes qui veulent annuler ou déplacer un vol vers un pays à risque. Les voyageuses doivent fournir un document signé par un médecin qui confirme leur grossesse. Renseignez-vous auprès de votre agence de voyages ou votre transporteur aérien si vous êtes enceinte et que vous pensez vous rendre dans une des régions affectées par le virus.

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.


Cette semaine
10 idées-cadeaux abordables pour les professeurs

Après une belle année avec vos enfants, les professeurs et les éducatrices méritent un petit quelque chose. Voici quelques idées pour souligner que vous appréciez leur travail même si votre budget est serré.

Donner le bain à bébé

Le bain permet bien sûr de laver votre bébé, mais c'est aussi un super moment de détente, de plaisir et de complicité.

La Semaine québécoise de la paternité

Chaque papa est unique et occupe une place déterminante dans la vie de ses enfants. On a une belle occasion de tous les célébrer à l’occasion de la Semaine québécoise de la paternité, du 14 au 20 juin 2021.

Expériences parents : la face cachée des changements de couche

Présenté par Pampers

Ô la vie de parents! À la fois idéalisée et démonisée, mais toujours remplie de surprises.

Nos Concours

Gagner une boîte-cadeau de Lego® VIDIYO™!

Une boîte-cadeau de Lego® VIDIYO™ d'une valeur de 30$!

Gagnez deux albums musicaux de La Montagne secrète!

Deux albums musicaux de La Montagne secrète d’une valeur de 22.95$ chacun!

Commentaires

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous
Facebook Twitter Pinterest Instagram Youtube

La barbe à Papa en peinture 3D

5329 vues / 0 commentaire

Activités de la semaine

Les meilleures sorties et activités du mois de juin 2021