Grossesse/Maternité

L'exercice physique durant la grossesse

Enceinte, a-t-on raison de remettre en question toutes les activités auxquelles on participait avant d’apprendre la grande nouvelle : le vélo, les cours d’aérobie, la natation, le ski, etc.?

Soudainement un flot d’interrogations nous vient à l’esprit. Parmi celles-ci, on remet en question toutes les activités auxquelles on participait avant d’apprendre la grande nouvelle : le vélo, les cours d’aérobie, la natation, le ski, etc.… On veut à tout prix ne pas pratiquer de sports qui pourraient mettre en danger ce petit miracle. De plus, s’ajoute la crainte de la fausse couche qui est une inquiétude normale, mais il faut garder en tête que l’exercice n’augmente pas le risque de fausses couches ou d’anomalies du fœtus.

Tout d’abord, mettons les choses en perspective : on est enceinte, pas MALADE (sauf celles d’entre vous qui ont la malchance de souffrir de nausées et vomissements intenses. Courage, cela devrait prend fin vers le 1er trimestre!).

La première étape consiste à discuter avec votre obstétricien de vos activités physiques courantes pour déterminer lesquelles vous pourrez continuer de pratiquer sans problème et celles qu’il voudra mieux adapter à votre grossesse, chaque grossesse étant propre à chaque femme.

Il est fortement déconseillé de poursuivre les activités physiques qui peuvent entraîner une chute ou une perte d’équilibre, tels le vélo, le ski alpin, l’équitation, et le patin sur glace ou à roues alignées. Pour celles qui ont l’énergie (parfois la fatigue est insurmontable!), on continue au même rythme qu’avant avec quelques modifications au besoin. Ces modifications seront soulignées chaque trimestre par votre spécialiste en conditionnement physique prénatal et postnatal. Un spécialiste en conditionnement physique pré et postnatal est une personne certifiée par un organisme (tel que CanFitPro) dans les exercices pratiques visant à varier l’intensité des activités et des techniques utilisées pour la mise en forme de la femme enceinte. Cette personne est bien au courant des précautions à prendre pour la mise en forme d’une femme enceinte.

Il est important d’inclure des exercices de conditionnement aérobique et musculaire pendant la grossesse pour de multiples raisons, car n’oubliez pas qu’il y a la santé de deux personnes à laquelle il faut maintenant penser! Gain de poids excessif, augmentation de risque de diabète gestationnel, hypertension artérielle, varices, maux de dos et santé psychologique variable (ces hormones nous rendent parfois un peu fragiles) sont toutes des choses que l’on souhaite éviter, si possible.

Pour celles qui sont déjà actives, ce n’est pas le temps de commencer à essayer de battre des records! Tandis que pour celles qui n’étaient pas ou peu actives physiquement auparavant, elles peuvent commencer en douceur avec la marche et des poids légers, dès le début du 2e trimestre.

Prenez soins d’avoir en main le formulaire X-AAP qui vous est fourni par votre spécialiste en conditionnement physique pré et postnatal lors de votre premier rendez-vous chez votre obstétricien. Il doit être rempli par votre obstétricien afin de pouvoir commencer votre régime de conditionnement physique avec un spécialiste en conditionnement physique pré et postnatal.

Par Christine McIntosh

Image de Mamanpourlavie.com

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.


Cette semaine
Fêter l'Halloween à la maison

Cette année, on fête Halloween à la maison avec un party Glow in the dark façon Fiesta mexicaine! Voici comment préparer tout ça. 
 

L'Halloween au temps de la Covid-19

Pour une deuxième année consécutive, l’Halloween fait jaser. Après Dame Nature qui a fait des siennes l’an dernier, c’est au tour de la COVID-19 de gâcher les plans des tout-petits.

Desserts parfaits pour Halloween

Pour souligner l’Halloween dans la bonne humeur, quoi de mieux qu’un dessert drôle et thématique? En voici plusieurs que vous pourrez facilement faire avec les enfants.

Déguisement : pour rester dans la limite de l’acceptable

À l’origine, ce n’était qu’une fête. Une soirée spéciale où on enfilait des costumes terrifiants, pour éloigner les fantômes. Cette Halloween, ludique et festive, s’est ensuite invitée dans les écoles et voilà qu’elle nous cause de sacrés maux de tête. 

Nos Concours

Gagnez 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Participez pour gagner 10 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Améliorez l'apprentissage de vos enfants grâce à Leap start 3D

Participez pour gagner le jeux Leap Start 3D d’une valeur de 60$

Commentaires