Grossesse/Maternité

Statistiques des naissances au Québec pour 2018-2019

À quel âge les femmes ont-elles un enfant? Ont-elles plus de garçons ou de filles?  Ont-elles plus ou moins d’enfants qu’il y a 10 ans?

Les récentes statistiques des naissances au Québec nous apprennent quelques tendances pour 2018-2019. 

Nombre de naissances 

La dernière année a connu une légère hausse du taux des naissances. En 2019, il y a eu 84 200 nouveau-nés au Québec, alors qu’en 2018, il y en a eu 83 840. La hausse observée est légère, mais quand même significative puisqu’il s’agirait de la première hausse observée depuis 2012.

Comme pour 2017 et 2018, L’automne et Noël, seraient les périodes préférées pour faire des enfants. C’est ce qu’indique le tableau statistique de l’Institut de la statistique du Québec. Les mois enregistrant le plus de naissances sont encore une fois juillet, août et septembre pour 2018 et 2019.

Encore une année avec plus de garçons

43 600 garçons et 40 600 filles ont vus le jour en 2019. Le rapport de masculinité à la naissance a été de 107 garçons pour 100 filles. Selon les données provisoires, Liam, Thomas, William de même qu’Alice, Charlie, Emma et Olivia apparaissent en haut de la liste des prénoms donnés aux enfants nés en 2019.
 
La majorité des femmes ont entre 25 et 34 ans lorsqu’elles donnent la vie. Cela fait en sorte que l’âge moyen de la maternité au Québec en 2019 est de 30,6 ans. La barrière des 30 ans a été franchie en 2011, et la tendance se maintient, car les femmes ont leurs enfants de plus en plus tard. En 1976, par exemple, l’âge moyen était de 27,3 ans.

En 2019, on remarque une légère hausse des naissance pour les femmes de 35-39 ans et on connaît le plus faible niveau jamais enregistré au Québec pour les femmes de 15 à 19 ans. 
La répartition des naissances selon le rang demeure stable. En 2019, 43 % des bébés étaient des premiers-nés, 35 % étaient le second enfant de leur mère, 15 % étaient de rang 3 et 8 % étaient de rang 4 ou plus.

Nombre d’enfants par famille

La descendance finale de la génération 1968-1969, qui a eu 50 ans en 2018, est de 1,7 enfant par femme. Si les taux de fécondité au-delà de 40 ans se maintiennent au niveau actuel, la descendance finale des femmes âgées de 40 ans en 2018 (nées en 1978-1979) pourrait être d’environ 1,8 enfant par femme.

Accélération de la croissance de la population au Québec

La population du Québec est estimée à 8 429 200 personnes au 1er janvier 2019, comparativement à 8 342 200 au début de 2018. Il s’agit d’une augmentation de 87 000 habitants. Ce gain résulte d’un accroissement naturel (naissances moins décès) de 15 200 personnes, d’un solde migratoire de 37 100 personnes et de 34 700 résidents non permanents de plus. • Les données des premiers mois de l’année 2019 montrent une accélération de la croissance. Au cours de ce semestre, la population a crû de 55 700 personnes, portant la population québécoise à 8 485 000 au 1er juillet 2019. • Le taux d’accroissement de la population en 2018 s’établit à 10,4 pour mille (1,04 %), un rythme semblable à celui de 2017 (10,3 pour mille). Cette stabilité est le résultat de mouvements contraires, une augmentation du solde des résidents non permanents venant compenser la réduction de l’accroissement naturel et de l’accroissement migratoire. 

Source : Le bilan démographique du Québec

Image de Michèle  Laplante

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires