Gouvernement

RQAP après un an : c'est un succès!

Critiqué dans les premiers mois de sa mise en place en raison des délais interminables, le régime québécois d’assurance parentale est aujourd’hui un succès sur toute la ligne!

Critiqué dans les premiers mois de sa mise en place en raison des délais interminables, le régime québécois d’assurance parentale est aujourd’hui un succès sur toute la ligne! Non seulement les délais ont été ramenés à des temps plus normaux (temps d’attente téléphonique moyen de cinq minutes), mais en plus les nouveaux parents reçoivent leur premier chèque au bout d’une semaine seulement!

En 2006, les 97 692 parents qui se sont prévalus du RQAP ont retiré 817 millions de dollars en prestations. Puisque plus de gens y sont admissibles, qu’il faut travailler moins longtemps pour y avoir droit et que le revenu servant au calcul de l’indemnité est plus élevé, la popularité du régime pourrait être responsable de la plus forte augmentation en pourcentage des naissances depuis 1909! D’après les chiffres du RQAP (qui seront confirmés en avril par l’institut de la Statistique du Québec), 82 500 bébés ont vu le jour en 2006 par rapport à 76 250 en 2005, ce qui représente une augmentation de 8 %. « Bien qu'il soit trop tôt pour attribuer un tel niveau de croissance uniquement au nouveau régime, de tels chiffres nous incitent à être des plus optimistes pour le futur. Le taux de natalité se situe donc à 1,6 % en 2006, soit au-dessus de la moyenne canadienne », a affirmé la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Michelle Courchesne lors de la conférence de presse sur le bilan de cette première année.

Les papas
Le fait que les pères ont maintenant des prestations qui n’empiètent pas sur celles de la mère (alors que sous l’ancien régime, ils pouvaient les transférer entièrement à leur conjointe) a permis à deux fois plus de pères de prendre un congé de paternité, c’est-à-dire 35 851 (36 % comparativement à 18 % en 2005). « Quand il y a une naissance, dans un cas sur deux le père va prendre congé. C’est quand même intéressant de voir cette forte progression par rapport à ce qu’il y avait avant », apprécie P.D.G. du Conseil de gestion de l’assurance parentale, Denis Latulippe.

Travailleurs autonomes
3 900 travailleurs autonomes qui n’étaient pas couverts sous l’ancien régime parce qu’ils ne pouvaient contribuer aux cotisations de l’assurance-emploi ont reçu des prestations (4 % des prestataires). Dans la très grande majorité des cas, ils ont choisi le régime particulier qui permet de toucher des prestations plus élevées durant moins de temps (75 % du revenu pendant moins de semaines plutôt que 70 % pendant plus de semaines) puisque leur absence prolongée du marché du travail leur cause plus de tord qu’aux salariés. « C’était notre intention d’avoir un régime qui soit adapté aux besoins des uns et des autres », explique Denis Latulippe. « Cette clientèle se tourne davantage vers le régime particulier, par contre, ils sont là! Par rapport au nombre de cotisants, ils sont très bien représentés. »

Problèmes? Quels problèmes?
Au début de 2006, le régime avait accumulé bien des critiques : la lenteur du processus et les délais d’attente au téléphone qui en décourageaient plus d’un laissaient entrevoir des jours sombres à ce programme pourtant attendu avec espoir. La solution a été de doubler le nombre d’employés du centre de service à la clientèle à Rouyn-Noranda. Ce centre, qui compte aujourd'hui 120 employés, a traité plus de 446 000 appels en 2006 et 102 526 demandes de prestations.

Internet
Le site Internet du RQAP a subi de grandes améliorations au fil des mois. Au début de 2006, les informations et les options étaient plutôt limitées et apportaient plus de questions que de réponses, alors qu’aujourd’hui les futurs parents peuvent vraiment y trouver l’information dont ils ont besoin. N’empêche que l’on prévoit le bonifier davantage en cours de 2007, comme le souligne Denis Latulippe. « On va apporter certaines améliorations au système par Internet : par exemple, actuellement une femme qui est en retrait préventif avant son accouchement ne peut pas faire sa demande par Internet. On va corriger ça en 2007. »

Quelques chiffres 2006

  • 82 500 naissances au Québec : C'est 8% de plus qu’en 2005 et la plus forte augmentation en pourcentage des naissances depuis 1909
  • Le taux de natalité se situe à 1,6 % en 2006, soit au-dessus de la moyenne canadienne
  • Le centre du RQAP a traité plus de 446 000 appels et 102 526 demandes de prestations
  • 97 692 parents se sont prévalus du RQAP
  • 35 851 pères, ont bénéficié du RQAP, comparativement à 18 % sous l'ancien régime
  • 66 000 naissances et 640 adoptions ont donné droit aux prestations
  • 817 millions leur ont été versés
  • 50 % des usagers remplissent leur demande par Internet et 50 % le font par téléphone

SC, février 2007

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez un sac cadeau incluant un shampoing et revitalisant de Attitude!

Participez pour gagner un sac cadeau Attitude d’une valeur de 30$.

Participez pour gagner votre planificateur familial 2021!

Gagnez un des 4 planificateurs familial de Pomango d’une valeur de 12.95$.

Participez pour gagner le guide de voyage pour enfant: J’explore le Québec.

Gagnez un guide voyage pour enfant d’une valeur de 19.95$.

Commentaires