Gouvernement

Le RQAP coûtera encore plus cher

Pour maintenir le paquebot à flot, les Québécois devront se résoudre à absorber une nouvelle hausse du coût de l'assurance parentale à compter du 1er janvier 2011.

Annoncée le 18 juin 2010, l'augmentation de 6,25 % est la quatrième majoration annuelle successive des taux de cotisation du régime, après celles de 4,5 % en 2010, 7,5 % en 2009 et 8 % en 2008. Cette hausse ira puiser 105 millions de plus dans les poches des employeurs et des employés.

Dans le cas d'un salarié ayant un revenu annuel de 40 000 $, l'ajustement des taux de cotisation en 2011 représentera une charge supplémentaire de 12,40 $ par année.

Selon le Conseil de gestion de l'assurance parentale (CGAP), les cotisations perçues seront suffisantes pour couvrir les frais d'exploitation annuels du régime à partir de 2012, mais l'équilibre n'est pas à portée de main. Le déficit du programme, selon les prévisions, devrait osciller autour de 440 millions $ en 2014.

Pour le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Sam Hamad, le régime québécois d'assurance parentale est néanmoins une grande réussite puisqu'il a permis, depuis sa mise en œuvre en 2006, de redresser la pente démographique.

Le plus haut taux de natalité au Canada

« Le régime est victime de son succès. Nous avons le plus haut taux de natalité au Canada, nous avons dépassé la moyenne canadienne pour la première fois en 30 ans. Nous attendons 90 000 naissances en 2010 et les pères utilisent de plus en plus le régime », a dit M. Hamad, en entrevue à La Presse Canadienne.

De fait, l'Indice synthétique de fécondité (ISF) du Québec était de 1,74 en 2009, une nette progression comparativement au taux de 1,54 en 2005. L'ISF représente le nombre moyen d'enfants par femme en âge de procréer. Entre 2005 et 2009, la croissance des naissances a bondi de 16 % au Québec, contre 9,8 % dans le reste du pays.

L'an dernier, plus de 126 000 personnes ont profité d'une prestation d'assurance parentale pouvant atteindre près de 580 $ par semaine, totalisant des prestations de 1,7 milliard. Depuis son entrée en vigueur en 2006, 465 000 parents ont bénéficié du programme.

Pour l'année en cours, le montant des cotisations déposées au Fonds d'assurance parentale sera d'un peu plus de 1,6 milliard $.

Source

La Presse Canadienne


Cette semaine
Covid-19 - Le partage des congés des Fêtes pour les parents séparés

Le 19 novembre 2020, le Gouvernement du Québec annonçait les mesures d’assouplissement permises pour les rassemblements durant les Fêtes de fin d’année 2020. Un casse-tête pour les parents séparés? 

Laissez-les croire au Père Noël!

Est-ce qu’on doit laisser nos enfants croire au Père Noël et à toute cette magie des Fêtes? Absolument, et Solène Bourque nous dit pourquoi!

Le baby blues, ce phénomène mal connu

On l’entend sans cesse ce terme, baby blues, et pourtant il est si mal connu du grand public et même des professionnels de la santé. On l’utilise sans bien le comprendre alors que, pourtant, jusqu’à 80 % des femmes en connaissent un épisode plus ou moins difficile.

Un calendrier de l’Avent dans le sapin

Ce que j’aime du temps des fêtes avec les enfants, c’est toutes ces traditions magiques qui mettent des étoiles dans leurs yeux.  

Nos Concours

Gagnez le livre Bœuf braisé au jus

Participez pour gagner le livre Bœuf braisé au jus de Mamzells

Gagnez une Poupée Maplelea

Participez pour gagner une poupée Maplelea de votre choix et un journal d'histoire

Commentaires