Gouvernement

Penser à l'imprévisible et prévenir

Dans ma vie de mère, je gère beaucoup de choses : l’agenda familial, les devoirs, les brassées, les repas, les allers-retours pour les cours… et mon boulot. Peu de choses sont hors de mon contrôle. Très peu. Sauf une tragédie.

Les imprévus

Un accident. Une maladie. Un événement grave, qui me mettrait hors-service. Ça peut arriver. Oh oui, en ce moment, quadragénaire en pleine forme, je gère tous les aspects de ma vie (du mieux que je peux!) parce que… je le peux. Je suis en mesure de le faire : j’ai la santé. Tout va bien (même si je manque de temps pour moi, le gym et les sorties en amoureux… mais ça, c’est une autre histoire)!

Je n’aime pas penser que je pourrais me retrouver sur la voie de service, tassée de la vie trépidante que je mène. Mais… ça arrive. Ça se peut. Bon, ce n’est pas joyeux d’y penser, je vous l’accorde. Contrairement à près de la moitié des Québecois (soit 42% en 2015, selon un sondage réalisé par le Curateur public), je n’avais pas de mandat de protection (qu’on appelait auparavant mandat d’inaptitude, ou mandat en prévision de l’inaptitude). Un mandat, c'est ce document qui nous permet de donner l’autorisation à une ou plusieurs personnes de prendre les décisions à notre place lorsqu’on est inapte.

J’avais toujours repoussé l’idée.

Jusqu’au jour où j’ai eu des enfants.

Mettre de l'ordre et prévenir

Fiston devait avoir trois mois lorsque mon conjoint et moi avons tout réglé : testaments, entente de séparation et mandats de protection.

Un document simplifié

On peut faire un mandat de protection avec un(e) notaire. On peut aussi le faire sans frais, grâce au formulaire du Curateur public. On lit, on réfléchit, on remplit.

Un formulaire compliqué? Non.

Avec la nouvelle version du guide et du formulaire en ligne, plus d’excuses : la démarche est simplifiée et vulgarisée. 

Parmi les autres raisons évoquées, toujours selon le sondage du Curateur public : ce n’est pas un sujet très tentant, les gens manquent de temps et puis, après tout, ils sont jeunes et en santé en ce moment!

Par contre si, comme moi, vous aimez gérer votre vie comme bon vous semble, il faut aussi penser à l’imprévisible. Et prévenir.

Image de Maude Goyer


Cette semaine
Patiner en sentier : une activité familiale mémorable

Le patin à glace et probablement le ski sont les sports hivernaux que pratiquent le plus les Québécois. Voici quelques suggestions de sentiers de glace tout près de Montréal. 

Mac & cheese au chou-fleur, un bol de réconfort!

Après une longue journée à jouer dans la neige, quoi de plus réconfortant qu’un bon bol de macaroni au fromage? Cette recette, présentée par le mouvement j’aime les fruits et légumes, contient une bonne portion de légumes et les enfants n’y verront que du feu!  

10 traîneaux pour profiter de l'hiver

Glisser avec les enfants peut être bien différent selon le traîneau que vous choisissez. Que vous soyez prudent ou téméraire, voici quelques modèles pour tous les goûts.

Les meilleures activités de janvier 2021

Attachons nos tuques et nos mitaines; c’est le temps de jouer dehors en famille! On vous a préparé un cocktail d’activités hivernales extérieures pour les plus courageux et intérieures pour les plus frileux. 

Nos Concours

Gagnez 1 camion Monster Jam de LEGO

Participez pour gagner un des deux nouveaux produits LEGO

Gagnez une carte-cadeau Boutique À Ton Tour

Participez pour gagner une des deux carte-cadeaux de 25$

Commentaires