Finances

Propriétaire ou locataire?

Votre famille s’agrandit ou est déjà bien fournie. Vous songez maintenant à un nouveau toit pour héberger tout ce beau monde. Louer ou acheter? Telle est la question. Mais avant d’envisager l’acquisition d’une première maison, sachez qu’il existe de nombreux facteurs à prendre en considération.

Ouvrir une nouvelle porte, ça vous branche?

Certes, devenir propriétaire peut être une grande source de fierté. Mais acquérir une maison implique aussi beaucoup d’argent et de responsabilités. En fait, il n’existe pas de bonne ni de mauvaise décision; tout dépend de votre personnalité et de votre style de vie!

Vous avez la « déménagite » aiguë? Vous tenez à vous la couler douce? Vous êtes allergique aux rénos? Voilà autant de bonnes raisons de demeurer locataire. Par contre, si vous rêvez de superviser tous les aspects de votre chez-soi – de la décoration à la tonte du gazon, en passant par les réparations –, il est sans doute temps de faire le grand saut.

Vos finances : la clé de votre projet

Vous vous sentez d’attaque en vue de l’achat d’une première propriété? Vous devez maintenant établir votre bilan financier. Soustrayez de votre revenu mensuel familial (après impôt) tous vos frais de subsistance : assurance, chauffage et électricité, nourriture, transport, etc. C’est ainsi que vous pourrez déterminer le plafond des versements hypothécaires que vous êtes en mesure d’assumer.

Faites preuve de réalisme : votre revenu familial doit pouvoir couvrir vos mensualités hypothécaires, mais aussi tous les autres frais afférents. Et n’oubliez pas de calculer les coûts de démarrage (frais de notaire, taxe de mutation immobilière, coûts de branchement aux services publics, etc.). Ils se chiffrent en moyenne à 5 000 $, soit de 3 à 5 % de la valeur de la propriété. Surtout, accordez-vous une marge de manœuvre. Après tout, à quoi bon posséder sa propre maison si l’on n’est plus en mesure de bien manger, de se vêtir convenablement et de s’offrir de petits plaisirs?

La mise de fonds : la charpente de votre investissement

Idéalement, l’achat d’une maison requiert une mise de fonds initiale de 20 % de la valeur de celle-ci. Par exemple, si vous envisagez de débourser 200 000 $ pour votre propriété, vous devrez investir 40 000 $ en comptant. Ce montant peut provenir de vos économies, d’un REER ou encore de dons en argent.

Or, il peut être difficile d’accumuler une telle somme, surtout pour une jeune famille. Pas question de laisser votre rêve s’effondrer! Vous pouvez faire l’achat d’une habitation avec une mise de fonds de seulement 10 % ou même de 5 %. Votre hypothèque devra alors être assurée par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), et une prime d’assurance s’ajoutera à vos paiements hypothécaires.

Autre solution pour recueillir la mise de fonds : le prêt RAP (Régime d’accession à la propriété). Si vous n’avez pas de REER ou que vous n’y avez pas accumulé suffisamment d’argent, vous pouvez emprunter la somme requise, la placer dans un REER, puis la retirer après 90 jours pour l’investir dans votre propriété. Vous bénéficierez ensuite de 15 ans pour rembourser la totalité de votre emprunt. Pour en savoir plus, consultez l’article Le Régime d'accession à la propriété.

Construire sur de bonnes bases

Ces quelques renseignements en main, vous voici plus en mesure de déterminer si vous souhaitez louer ou acheter. Surtout, prenez garde aux décisions précipitées. Soupesez les avantages et les inconvénients de chaque situation afin de parvenir à un choix éclairé. Faire vos boîtes ne doit pas signifier ouvrir la boîte de Pandore!


Cette semaine
10 idées-cadeaux abordables pour les professeurs

Après une belle année avec vos enfants, les professeurs et les éducatrices méritent un petit quelque chose. Voici quelques idées pour souligner que vous appréciez leur travail même si votre budget est serré.

Donner le bain à bébé

Le bain permet bien sûr de laver votre bébé, mais c'est aussi un super moment de détente, de plaisir et de complicité.

La Semaine québécoise de la paternité

Chaque papa est unique et occupe une place déterminante dans la vie de ses enfants. On a une belle occasion de tous les célébrer à l’occasion de la Semaine québécoise de la paternité, du 14 au 20 juin 2021.

Expériences parents : la face cachée des changements de couche

Présenté par Pampers

Ô la vie de parents! À la fois idéalisée et démonisée, mais toujours remplie de surprises.

Nos Concours

Gagner une boîte-cadeau de Lego® VIDIYO™!

Une boîte-cadeau de Lego® VIDIYO™ d'une valeur de 30$!

Gagnez deux albums musicaux de La Montagne secrète!

Deux albums musicaux de La Montagne secrète d’une valeur de 22.95$ chacun!

Commentaires