Finances

Un budget, ça vaut la peine!

C’est vrai qu’il existe des activités plus intéressantes que de faire un budget, mais la tranquillité d’esprit que ça vous apportera vaut bien l’effort.

C’est qu’il est facile d'oublier toutes les dépenses qui sortent du quotidien : on pense facilement au loyer et aux assurances, mais avez-vous des économies pour couvrir les cadeaux de Noël et la rentrée scolaire? Ce ne sont-là que 2 exemples parmi plusieurs qui viennent nous donner des maux de tête quand ils n'avaient pas été prévus.

Le fait d'inscrire noir sur blanc toutes nos dépenses permet de bien évaluer leur pertinence et d’équilibrer les économies à faire en fonction des sorties d’argent. Si on ajoute un rêve ou un projet, le budget devient vraiment un incontournable qui nous permettra de réaliser la faisabilité de nos désirs.

Comment

La personne qui a plus de facilité à gérer l'argent liquide et pour qui la gestion de plusieurs comptes bancaires est compliquée peut recourir à la méthode de nos ancêtres, celle des enveloppes séparées qui consiste à mettre de côté chaque mois (ou à chaque paye) l’argent destiné aux factures dans autant d’enveloppes séparées. Ainsi, on aura une enveloppe loyer, épicerie, assurances, mais aussi cadeaux, loisirs, livres, voyage, etc. Bien sûr, il faut avoir un grand contrôle sur soi pour éviter d'aller y piger pour d'autres « urgences » ou même pour les dépenses courantes, sinon l’exercice est inutile.

Celle qui a tendance à dépenser l'argent disponible immédiatement a avantage à fonctionner par comptes bancaires en faisant virer une somme automatiquement dans un ou plusieurs comptes. Le fait de fonctionner par prélèvements automatiques à dates fixes pour payer ses factures est aussi un bon moyen de prévoir les fonds nécessaires et pour les étaler tout au long du mois. N'hésitez pas à demander à ce que la date d'un paiement soit fixée dans une période du mois plus "tranquille" par rapport au début de mois où les dépenses se multiplient.

Budget de base

Votre budget peut être quotidien, hebdomadaire ou mensuel. Plus la démarche est détaillée, plus votre portrait financier sera précis. Si vous avez un emploi et si votre salaire vous est versé toutes les deux semaines, il pourrait être plus facile pour vous d'établir un budget en fonction de votre période de paie.

Pour commencer, notez tous vos revenus : salaire, prestations fiscales pour enfants, pension alimentaire, retour d’impôt, etc. Dans une autre colonne, notez toutes les dépenses en commençant par celles dont le coût est fixe comme le loyer, l’électricité, le téléphone, les assurances, etc. Ensuite vient la délicate tâche d’évaluer les dépenses dont le montant est variable selon la semaine ou le mois où elles sont faites. Par exemple, l’épicerie. On doit faire une moyenne réaliste de ce qu’on dépense en nourriture, en gardant à l’esprit qu’en été, avec l’abondance des produits frais, on paye moins cher chaque semaine que durant la saison froide où les aliments viennent réconforter nos corps et désespérer nos portefeuilles! Même chose pour les vêtements qui exigent souvent des dépenses massives à certaines périodes de l’année et pas grand-chose à certaines autres.

La rentrée scolaire est un de ces temps de l'année où l’argent sort plus vite qu’il ne rentre! Gare à ceux qui n'auront pas été prévoyants, la facture est épicée! Il y a les effets scolaires périssables (crayons, papeterie, etc.), les cahiers obligatoires, les livres, le sac d’école et la boîte à lunch, le service de garde, les vêtements, la coupe de cheveux… Certaines écoles exigent une 2e paire de souliers pour l'intérieur, d'autres demandent une contribution de plusieurs dizaines de dollars pour les activités scolaires et parascolaires, sans compter que fiston voudra peut-être aussi participer à une activité sportive ou culturelle durant ses loisirs! Ah, oui! Il faut aussi calculer le coût supplémentaire des dîners qu’ils soient pris à la cafétéria de l'école ou en boîte à lunch. Ouf!

Il faut aussi prévoir à plus long terme : le voyage familial promis depuis toujours, les rénovations sur la maison et surtout les études supérieures des enfants qui viendront bien assez vite. Quand on sait que d’ici 20 ans, il en coûtera plus de 100 000 $ pour compléter des études universitaires, on comprend qu’il faut prévoir cette dépense le plus rapidement possible.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin 2019 – Jour 13 – KOMBI

À gagner: Les essentiels d’hiver pour la nouvelle maman

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Commentaires