Finances

5 erreurs financières à éviter

La question des finances dans un couple peut être source de disputes et de malaises. Pourtant, il importe de revoir toute son approche avec l'arrivée des enfants, alors une conversation s’impose!

Avoir seulement un compte conjoint

Quelle erreur! Quand un des conjoints fait une dépense personnelle qu'il paie à partir du compte conjoint, la dépense pourrait paraître superficielle au regard des dépenses de la famille! Alors que si les 2 conjoints conservent un compte personnel, ils demeurent chacun souverains de leurs petites douceurs et de leur coût! Le compte conjoint sert pour le loyer, l’épicerie, les factures courantes, etc., alors que les comptes personnels couvrent toutes les dépenses plus personnelles à chacun.

On paie tout à parts égales

La situation des conjoints ne permet pas toujours de diviser les dépenses en deux. Si au début de la relation alors que tous deux gagnaient pratiquement le même salaire c’était la seule façon d’arriver, une fois que le revenu change, il est important de revoir l'apport des conjoints aux dépenses du ménage. Si par exemple le revenu d'un des deux représente 60 % du revenu familial, il est normal qu’il contribue pour 60 % des dépenses.

Les finances sont taboues à la maison

Il faut éviter les situations du genre : je le trouve dépensier, mais je n'ose pas lui dire. Je la trouve bien trop frivole, mais si je lui dis, elle va avoir de la peine… Le rapport de chacun avec l'argent est différent, alors dans un couple il est normal que les conjoints aient des attitudes différentes. Ce qui l'est moins, c’est qu’ils n'en parlent pas dans le but de ne pas blesser l'autre. Même si ce n'est pas facile, c’est vraiment important de parler argent avec son conjoint. La façon idéale d’amener le sujet et d’ouvrir toutes les portes de discussion est de faire un nouveau budget familial qui tient compte de toutes les dépenses, des plus petites aux plus grandes. Ce portrait très réaliste vous donnera l’heure juste et vous permettra de prendre les décisions en conséquence. L’association des banquiers canadiens offre un exemple de départ. Plusieurs logiciels sont disponibles aussi pour vous aider dans cette tâche.

S’occuper seule des finances

Il est tout naturel qu’un des conjoints s’occupe tout naturellement des finances, souvent par compétences, sinon par affinité. Pourtant, porter seule le fardeau des finances familiales peut être bien lourd pour une seule personne. Surtout si cette même personne est dans un couple où les finances sont taboues et où il n’y a qu’un compte conjoint!

On dépense et on s’endette

L’arrivée d’un premier enfant est une belle occasion de s’endetter! On veut avoir une maison pour l'accueillir, des meubles bien sûr, et une voiture plus grande et tout ce qu’il faut pour bébé. On dit que les dépenses d’un couple augmentent d'environ 30 % quand ils ont un enfant… Si en plus, on a dépensé comme des fous pour acheter une maison et tout ce qui vient avec, c’est sûr que le budget aura un trou impossible à contenir sans endettement. Celui qui s’en occupe se retrouve avec le fardeau de la preuve (que les finances sont bien gérées) et l'autre avec le fardeau du doute (est-ce que les finances sont bien gérées?) Si tous les deux s’entendent pour un rendez-vous mensuel sur les finances où ils en profitent pour faire un petit bilan et mettre à jour les soldes, la pression s’en retrouvera allégée, promis!

Image de Sonia Cosentino

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Passez un été magnifique au Québec grâce à Ulysse!

Participez pour gagner votre copie du livre “Étonnant Québec” des Guides de voyage Ulysse

Commentaires