Finances

Le compte conjoint

Une fois en couple, vous pourriez décider de mettre en commun vos avoirs et de tout gérer à partir d’un compte conjoint. Est-ce une bonne chose?

S’il est certain que le compte commun a des avantages de planification, il peut jouer des tours si on se repose uniquement sur ce compte pour notre comptabilité familiale. Il est important que chaque conjoint ait un compte-chèques (dépenses personnelles) et un compte épargne (épargnes personnelles). Ainsi, chacun conserve un peu de liberté pour se procurer un bien ou un service qui n’est pas relié à l’unité familiale, et surtout, chacun peut économiser que ce soit pour la retraite ou un projet personnel à plus long terme.

Principes du compte conjoint

Il y a deux possibilités à l’ouverture du compte : soit la signature des deux conjoints est nécessaire pour émettre un chèque ou faire un retrait au comptoir (pas de carte de guichet dans ce cas), soit la signature de l’un ou l’autre conviendra tant pour les chèques, une transaction au comptoir ou par carte de guichet. Il est important d’évaluer le côté pratique des deux options avant de se décider. Un compte sans carte de guichet peut paraitre une mauvaise option, mais si on veut s'astreindre à une discipline particulière et s’assurer que l’argent du compte conjoint ne servira à rien d’autre que les dépenses communes et importantes de la famille, c’est peut-être la solution.

Donc, une fois le compte ouvert, il s’agit de discuter de l’apport de chacun. La discussion sera d'autant plus facile à avoir si le couple a d’abord fait un budget pour connaitre ses dépenses le plus exactement possible. Une fois que l’on connait la somme des dépenses conjointes mensuelles (hypothèque, épicerie, assurances, prêts, électricité, téléphone, etc.), on choisit la méthode de calcul pour déterminer l’apport de chacun. Si le salaire de chacun est assez semblable, on y va pour la moitié chacun, mais si par exemple l’un gagne 65 000 $ par année et l’autre en gagne 35 000 $, on peut s’entendre sur un pourcentage du salaire plutôt que sur une somme fixe et égale. Cette méthode sera également appréciée par ceux qui ont des variations importantes dans leurs revenus hebdomadaires ou mensuels.

Attendez-vous à devoir faire des ajustements en cours de route puisque vous pourriez avoir oublié des dépenses (cadeaux de Noël, vacances, achats importants, rénovation, vêtements, rentrée scolaire) ponctuelles que vous voudrez finalement inclure dans la répartition du compte conjoint.

Attention
  • En cas de séparation, le compte devra être fermé et des dispositions prises pour couvrir les dépenses conjointes puis le partage du solde de ce compte. Vous ne pouvez pas continuer d’utiliser un compte conjoint sans l’accord de l'autre conjoint.
  • La responsabilité de chacun est engagée dans un compte conjoint que vous soyez au courant ou non des transactions. Dans l’éventualité d’un problème (drogue, jeu, etc.), l’un des deux peut vider le compte sans que l'autre soit au courant. Pourtant, les 2 conjoints sont responsables légalement et également envers ce compte conjoint.
  • Il serait sage de conserver une comptabilité personnelle des transactions du compte conjoint pour pouvoir démontrer l’apport de chacun et comptabiliser les dépenses tous les 3 ou 6 mois. Vous pourrez ainsi vous réajuster avant qu’un écart important se creuse.
  • En cas de décès, le compte conjoint sera gelé, tout comme les autres comptes de la personne décédée. Une procuration signée à la banque ou à la caisse pourra contourner cette disposition de la loi et vous donner accès aux fonds que contient le compte conjoint.
Image de Sonia Cosentino


Cette semaine
Les signes avant-coureurs d’une crise cardiaque

Chaque année, des milliers de Canadiens et de Canadiennes succombent à une crise cardiaque parce qu’ils ne reçoivent pas le traitement médical approprié assez rapidement.

8 musées à visiter en famille

Quelle bonne idée de visiter un musée avec les enfants ! Excellente façon de les ouvrir sur le monde en plus d’aiguiser leur sens de l’observation et d’émoustiller leur curiosité. Voici 8 musées à visiter sans plus tarder !

Balado Naviguer ensemble : pour les parents ET les ados

Présenté par l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ)

Parents d’ado, vous savez que les sujets à aborder avec votre enfant sont nombreux et que les conversations sont parfois un peu difficiles. Les ados d’aujourd’hui vivent de nombreux changements dans une société en constante évolution, et les parents se sentent parfois démunis pour les soutenir. 

Les risques méconnus du diabète

Février est le mois du coeur. Une occasion parfaite pour se conscientiser à l’importance de notre santé cardiovasculaire afin de vivre longtemps et en pleine forme entourés de ceux qu’on aime. Mais quel est le lien avec le diabète?

Nos Concours

Gagnez l’édition québécoise du jeu Telestrations!

Participez pour gagner votre copie du jeu Telestrations