Enfant

Mon enfant est susceptible

« Mon garçon de 4 ans réagit agressivement lorsqu’on rit de lui, il n’a pas le sens de l’autodérision et ça le rend susceptible. Ça m’inquiète pour son parcours scolaire et dans ses interactions avec ses camarades de classe. »

Vous vous êtes déjà fait cette remarque? La susceptibilité de votre enfant vous préoccupe? Voici quelques pistes pour mieux le décoder et l'aider.

Comprendre ce qui se passe

Entre l’âge de 3 et 6 ans, les enfants développent de plus en plus leurs interactions sociales. Ils jouent davantage avec leurs pairs, ils souhaitent plaire aux adultes également, qui leur servent de modèles. Ils aiment être appréciés, mais ils deviennent aussi plus sensibles au regard des autres. Il est donc normal qu’ils réagissent si d’autres enfants ou adultes rient de lui, même si c’est pour une situations anodine.

Les enfants de 4 ou 5 ans comprennent et distinguent de mieux en mieux les émotions qu’ils vivent. Par contre, ils ont encore de la difficulté à contrôler leurs pulsions, et il est possible que la gêne ou la colère qu’ils ressentent quand on se moque d’eux se traduise en agressivité : cris, coups, lancer des objets par exemple.

Des stratégies à explorer au quotidien

Il est important que votre enfant apprenne graduellement à exprimer de façon adéquate ses émotions et à contrôler les réactions qu’elles provoquent. Vous pouvez l’aider de différentes façons; en voici quelques-unes.

  • Dites-lui que vous comprenez comment il se sent. Il est bien possible que de simplement dire à votre enfant qu’il a le droit d’être fâché, déçu ou triste l’apaisera. Les enfants ont besoin d’être reconnus, entendus dans ce qu’ils vivent. Évitez de banaliser l’événement en disant qu’il s’en fait pour rien et soyez attentifs à ce qu’il ressent.
  • Discutez avec votre enfant une fois sa colère passée : Demandez-lui ce qu’il l’a fait réagir dans la situation qui s’est produite. Vous pouvez également l’aider à identifier l’émotion qu’il a ressentie si ce n’est pas clair pour lui. Par exemple, en utilisant des images concrètes pour l’aider : « Est-ce que tu ressentais une boule dans ton ventre ? Des larmes aux bord de tes yeux ? Ou plutôt l’envie de serrer les poings ou la mâchoire ? »
  • Explorez avec lui des stratégies à essayer : Demandez à votre enfant ce qu’il pourrait faire au lieu d’être agressif lorsqu’une situation semblable se produira à nouveau. S’il n’a pas d’idées, proposez-lui quelques pistes. Est-ce qu’il y a une réplique affirmative, tout en étant respectueuse, qu’il pourrait dire aux gens qui rient de lui pour exprimer son mécontentement ? Discutez également avec lui de moyens à explorer pour que sa colère soit moins grande lors de ces occasions. Il sera ainsi mieux outillé face aux situations qui pourraient se produire à la garderie ou à l’école.
Pour aller plus loin

Voici quelques livres jeunesse qui peuvent vous aider à aborder le thème des émotions avec votre enfant.

Solène Bourque

Psychoéducatrice

Solène Bourque est psychoéducatrice, auteure et enseignante en éducation spécialisée. Elle est également la fière maman de deux enfants de 11 et 13 ans. Depuis 2010, elle a publié huit ouvrages éducatifs pour parents et intervenants et signe aussi des articles pour différents magazines s’adressant aux parents.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Bayard Jeunesse fête la rentrée avec vous!

1000$ en prix à gagner, dont la chance que votre facture de fournitures scolaires vous soit payée!

Nos Concours

Stylés pour la rentrée!

Gagnez une carte-cadeau de 250$ chez Sports Experts!

Passez du temps de qualité au Zoo de Granby!

Participez pour gagner deux laisser-passer pour le Zoo de Granby!

Commentaires