Couple/Sexualité

Comment survivre à l’infidélité

Vous vous êtes peut-être déjà dit : « Moi, si mon conjoint me trompait, c’est certain, je le quitterais. » Par contre, quand cela se produit réellement, la décision est loin d’être aussi simple, surtout quand des enfants sont impliqués.

Découvrir que son conjoint nous a trompée fait mal, très mal même. C’est généralement perçu comme la pire des trahisons (encore davantage s’il s’agit d’une sœur ou d’une amie) et cela peut aussi être vécu comme un abandon. De plus, c’est une blessure qui atteint directement l’estime de soi. Et c’est ce qui rend la reconstruction aussi difficile. Non seulement le couple est-il brisé, mais la femme trompée l’est également.

Voici les défis qui vous attendent si vous choisissez de rester et quelques pistes pour y faire face.

La confiance brisée

La fidélité et la confiance sont deux valeurs essentielles à la base de la plupart des relations de couple. Une fois perdue, cette confiance sera très difficile à regagner. Ce sera le défi majeur si vous choisissez de rester et votre partenaire devra se montrer extrêmement patient et conciliant.

Pour vous sentir de nouveau en sécurité dans votre couple, vous aurez besoin que votre conjoint adhère à certaines règles. Par exemple, vous exigerez sûrement qu’il coupe tous les liens avec cette femme. S’il s’agit d’une collègue de travail, vous aurez peut-être besoin d’exiger qu’il vous rapporte chaque contact avec elle.

Ces règles vous aideront à avoir l’impression que vous détenez le contrôle de la situation. Pourtant, ne perdez jamais de vue qu’il ne s’agit que d’une illusion servant à vous réconforter. La confiance brisée doit d’abord et avant tout se réparer à l’intérieur de vous.

Une responsabilité partagée

Je dis toujours à mes clientes : « Un couple se fait à deux et se défait à deux. » Bien souvent, l’infidélité est la conséquence d’un problème plus profond au niveau du couple. Prenez le temps de faire un bilan de votre couple. Vos besoins et ceux de votre conjoint étaient-ils véritablement comblés? Des tensions existaient-elles au sein de votre couple? L’arrivée d’un enfant, par exemple, peut bouleverser la dynamique du couple. 

En quoi consiste votre part de responsabilité dans la crise que traverse votre couple? Si vous souhaitez passer au travers, vous devez l’assumer. Assumer votre part de responsabilité ne veut pas dire que vous excusez le geste de votre conjoint. Par contre, cela vous redonne du pouvoir face à la situation. Vous n’êtes plus une victime. Vous faites partie du problème et de sa solution.

Le désir de vengeance

La douleur que vous éprouvez est telle qu’il est possible que vous souhaitiez que votre conjoint l’éprouve aussi, de là le désir de vous venger. Pourtant, comme vous avez pris la décision de rester et que le repentir de votre conjoint est sincère, ce n’est certes pas une avenue à considérer. Résistez à l’envie de punir votre conjoint.

Votre haine et votre désir de vengeance se transposeront alors sur « l’autre ». Vous percevrez l’autre comme LA responsable de vos malheurs. Au fond, c’est elle la grande coupable! Elle hantera vos pensées jour et nuit. Vous devrez travailler fort pour faire taire ces pensées négatives qui jouent en boucle dans votre tête.

À ce stade-ci, vous devez éviter de mettre votre énergie sur « l’autre ». Vous devez vous recentrer sur vous, sur votre reconstruction. Vous devez vous traiter en priorité et prendre soin de vous si vous voulez vous reconstruire un jour.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau de 100$ chez Patati & Patata !

Courez la chance de gagner une carte-cadeau de 100$!

Commentaires