Couple/Sexualité

Conserver son couple uni, même en allaitant!

Est-ce que l’allaitement est compatible avec une vie intime harmonieuse? Absolument! Voici à ce sujet quelques conseils pour y arriver!

L’impact de l’allaitement

Lorsque vous décidez d’allaiter votre bébé, vous le faites pour toutes les bonnes raisons que vous avez évaluées auparavant. Les bienfaits pour bébé, les bienfaits pour vous, le côté naturel, et le côté pratique peuvent faire partie de ces raisons. Ces bonnes raisons n’empêchent toutefois pas que certains couples se perdent de vue ou qu’ils aient de la difficulté à concilier leur rapport amoureux et parental.

Il est vrai que de toutes les sphères où l’allaitement a un impact, le couple est celle où il est le plus facile de vivre des contrecoups désagréables. Nous disons « où il est le plus facile », car comme dans toute situation, des couples ne verront aucune différence sur leur relation et leur intimité. Nous discuterons donc d’astuces pour ceux qui ont peur ou qui sentent que leur couple est en train de glisser doucement. Le but de ce billet étant que les désagréments ne deviennent pas un enjeu d’arrêt de l’allaitement.

Être conscient des exigences de l’allaitement

Ce point vaut autant pour les difficultés d’allaitement que pour l’entretien de la relation de couple. Croire que tout sera beau et parfait risque de vous faire tomber de haut. Être informée et consciente des difficultés permet de relativiser ou d’être mieux outillée quand le problème survient. En sachant les effets que l’allaitement peut avoir sur la relation de couple, vous avez davantage conscience que la situation a une durée limitée. De plus, connaitre ces aspects permettra de ne pas entrer en panique si vous les voyez survenir. Vous saurez qu’il existe des solutions. Encore mieux, sachez que plus tôt une difficulté est observée, plus l’enrayement de celle-ci est efficace.

La communication s’avère primordiale

De la même façon que vous avez peut-être discuté avec votre conjoint des bienfaits de l’allaitement, parlez-lui de ses effets moins agréables. Il saura à quoi s’en tenir et risque d’être plus compréhensif si cela devait se présenter.

À considérer

  • Certaines femmes se sentent si comblées affectivement par leur bébé, qu’elle ressente moins le besoin de coller leur partenaire.
  • La baisse d’œstrogène provoquée par l’allaitement peut influencer le désir sexuel à la baisse. Le tout devrait normalement revenir après l’allaitement si d’autres facteurs ne sont pas en jeu.
  • Des hommes (des femmes aussi!) ont de la difficulté à faire la part entre le sein nourricier et le sein sexuel. Ceci peut avoir un effet sur la sexualité du couple.
  • Des pères se sentent rejetés et exclus lorsque leur conjointe allaite. Ils se sentent ainsi, car ils n’ont plus la même attention affective qu’avant la naissance.

Donner des pistes de support au conjoint

De la même façon que vous apprendrez à allaiter votre bébé, votre conjoint apprendra à être votre coéquipier d’allaitement. Toutefois, il ne connait peut-être pas vos besoins. Certains papas sont proactifs, mais si ce n’est pas le cas chez vous, n’hésitez pas à le guider.

Les principales façons que papa peut aider

  • Vous encourager et vous offrir du support verbal pour les moments où l’allaitement n’est pas facile.
  • Vous apporter de l’eau ou une collation pendant que vous êtes en train de nourrir votre bébé.
  • Aller chercher le bébé la nuit pour vous l’apporter et/ou aller le reporter ensuite.
  • Vous aider à vous installer pour allaiter.
  • Donner les autres soins au bébé (donner le bain, le border, l’habiller, le stimuler, le bercer, etc.)
  • Assurer les soins aux enfants pendant que vous dormez.
  • S’occuper des enfants plus vieux. Etc.

S’obliger à prendre du temps en couple

Il est vrai que lors des premiers jours, vous ne ferez que donner le sein à votre bébé et dormir. Lorsque les semaines passeront, vous établirez une routine tous les deux, et un jour, il y aura du temps entre les boires. Ce sera le moment de planifier des pauses pour le couple. Habituellement, les couples qui attendent d’avoir du temps pour faire quelque chose en amoureux finissent tout simplement par ne rien faire! Il est très facile de trouver des tâches à faire! De là l’idée de s’obliger. Donnez-vous des points de repère concrets pour ne pas l’oublier et le respecter. Par exemple, « à la première sieste d’après-midi de bébé » ou « mardi soir ». Les parents à l’aise de faire garder bébé par un proche de confiance auront naturellement plus de facilité à prévoir une activité de couple. Toutefois, il est possible de prendre du temps pour vous à la maison. L’article « Cinq bonnes raisons de passer du temps en couple » vous fournit de bonnes suggestions. Il sera ensuite de votre responsabilité de vous en tenir à votre engagement.

De petits gestes qui font du bien

Maman passe beaucoup de temps à allaiter le nouveau poupon, cela est un fait! Et c’est bien normal, car il dépend d’elle pour sa survie. Rien n’empêche les petits gestes amoureux pour se rappeler que malgré le nouveau rythme de vie, vous formez toujours un couple. Il est fréquent que les nouvelles mères oublient d’accorder de l’attention à leur conjoint. Certaines vivent dans une bulle avec leur bébé. D’autres mamans ont un grand besoin d’espace une fois que bébé ne boit plus, car elles ont l’impression d’avoir toujours quelqu’un de collé à elles. De petits gestes d’affection, même minimes, peuvent faire une différence marquée pour un couple qui a l’impression de ne plus se voir, même s’il habite dans la même maison.

Il ne faut donc pas oublier d’intégrer de petits gestes simples qui rappelleront que l’amour existe toujours, comme :

  • Un petit baiser dans le cou.
  • Une caresse dans les cheveux.
  • Un touché lorsque l’autre passe à côté de vous.
  • Un câlin.
  • Aller border l’autre s’il se couche plus tôt.
  • Utilisez la technologie! Envoyez un petit mot d’amour par texto.
  • Un clin d’œil, etc.

Il faut bien en rire!

L’allaitement peut parfois donner des situations cocasses même si cela est gênant. Par exemple, on sait que l’hormone que le corps sécrète lors de l’orgasme est la même hormone que celle de l’éjection du lait. Certaines femmes ont parfois la surprise de voir des écoulements ou une éjection de lait lors de leur moment intime. Il est vrai que cela peut être gênant, bien que cela soit commun. L’expression « Vaut mieux en rire qu’en pleurer » fait bien du sens dans cette situation! En étant des adultes avertis, cela permet de prendre la situation plus à la légère que d’essayer de camoufler le tout.

Parlez à votre conjoint des effets possibles de l’allaitement permettra de ne pas se croire totalement perdue si une difficulté ou une situation inquiétante survient. Le couple doit demeurer même si bébé est là. Sans faire d’efforts pour garder ce couple uni, il pourrait être difficile de rattraper le tout par la suite. Vous êtes tous les deux responsables d’adapter vos comportements. Il ne faut pas tomber dans le piège de croire que tout se fait seul, car si cela est le cas pour certains, ce n’est pas une certitude. Une équipe-parents efficace passe aussi par un couple uni et aimant.

Véronique Boisvert
Sexologue et psychothérapeute

Véronique Boisvert est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en sexologie. Elle pratique en clinique privée comme sexologue clinicienne pour traiter les difficultés sexuelles, relationnelles et conjugales. Elle fait partie de l’Ordre des sexologues du Québec et a un permis délivré par l’Ordre des psychologues du Québec. Elle est l'auteure du le livre Bien vivre ma période postnatale : prévenir les difficultés et devenir une maman heureuse. Elle est copropriétaire chez Axe Santé. Vous pouvez trouver d’autres informations sur sa pratique sur son site Web.  

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez 1 des 5 d?sinfectants pour les mains de Attitude.

Petits formats parfaits pour le sac ? dos.

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires