Blogues

Pinterest tue le féminisme et Facebook maltraite les mères? Vraiment?

C’est très à la mode de blâmer Facebook pour ses malheurs et Pinterest commence à y passer aussi. Est-ce qu’on souffre de paranoïa collective?

J’ai lu cette semaine que Pinterest rend des mères malheureuses. Elles ressentent trop de pression, elles ont l’impression de ne pas en faire assez, de ne pas être assez manuelles et de mal s’occuper de leur maison, et ça, c’est la faute de Pinterest. Pour certaines personnes, c’est la faute de Facebook aussi, parce que selon elles, Facebook est une conspiration de gens mal intentionnés qui se vantent pour nous faire sentir mal dans notre vie sans saveur. C’est triste de voir les choses comme ça, je trouve. Comment est-ce qu’on en arrive là?

Sommes-nous devenus paranoïaques?

Une des choses qui me fascinent le plus quand on entend dire que Pinterest est là pour ruiner notre estime et briser des ménages, c’est toute la paranoïa que les internautes ressentent. Ils ont l’impression qu'on les juge et que leur ordinateur est une fenêtre ouverte sur leur intimité. Ils pensent que leur paresse et leurs défauts risquent d’être exposés au grand jour d'une minute à l'autre.

Pourtant, personne ne vous demande d’avoir une maison qui pourrait être prise en photo pour les magazines. Personne ne va prendre votre tiroir d’ustensiles en photo pour ridiculiser l’état de votre maison. Ce sentiment vient peut-être de ce qu’on regarde et juge chez les autres. C’est notre voyeurisme qui nous rattrape.

Sauf que nous ne sommes pas des vedettes. Personne ne saura que vous avez raté lamentablement un soufflé aux trois fromages si vous ne le leur montrez pas. Personne ne vous blâmera d’être en pyjama brun et mou à 17h le vendredi si vous ne le dites pas. Personne ne vous jugera d’être en déshabillé à minuit, debout sur la table du salon à chanter faux toutes les chansons du Rocky Horror picture show si vous ne l’étalez pas sur Facebook, sur Instagram, sur Twitter ou sur Pinterest. Et même si vous le montriez, qu’est-ce que ça pourrait bien faire? Avez-vous à ce point honte d’être vous-même?

Se comparer

On se montre sous notre meilleur jour sur les réseaux sociaux. C’est comme ça, on se met sur notre 36. C’est ce que les gens faisaient jadis en allant à l’église, et c’est ce qu’ils font maintenant en allant chez des amis. Ce n’est pas pour embêter qui que ce soit, c’est pour laisser une bonne impression. C’est normal d’être un peu fier, ce qui ne l’est pas c’est de reprocher aux autres de l’être.

Pinterest arbore ses pâtes en forme de nid d’oiseau et sa petite neige de parmesan. Tout est beau sur Pinterest, surtout si on s’abonne aux bonnes personnes. On peut y retrouver des idées pour réutiliser n’importe quoi, d’un bijou cassé aux feuilles d’automne. Eh bien croyez-le ou non, ça aussi, ça rend des gens malheureux. Il paraît même qu’une étude menée sur 300 étudiants prouve que ces gens qui réussissent sont la cause de tous nos malheurs.

Pourtant, Pinterest, c’est seulement l’idée que vous n’auriez jamais eue pour décorer le salon pendant la fête de fiston. C’est le gâteau qu’un professionnel vous propose d’apprendre à faire gratuitement, dans le confort de votre foyer.

Facebook, en contrepartie, c’est seulement un lieu de rencontre pour rire avec les amis de la catastrophe qui est arrivée au gâteau pendant ladite fête. C’est là où vous pouvez montrer la photo de groupe à votre tante qui était beaucoup trop loin pour être présente.

C’est tout.

Ce n’est pas un endroit où regarder tout le monde avec mépris ni un endroit pour se comparer avec les autres et se demander si on a complètement raté notre vie. Si on commençait à faire ça, on serait toujours déçue de ne pas être avec un milliardaire ou un globe-trotteur, et on reprocherait au Louvre et à ses merveilles de nous mettre notre manque de culture sur le nez.

Si ça devient une source de rage et de désarroi, il est peut-être temps de fermer l’ordinateur, de prendre un peu de recul et de mettre en œuvre toute cette inspiration trouvée sur Pinterest avec de vrais ciseaux et du vrai carton, sans chercher l’attention, juste pour s’amuser.

L’enfer, c’est nous-mêmes

« L’utilisation de Facebook peut devenir une activité saine et amusante si les utilisateurs profitent du site pour rester connectés avec leur famille et les vieux amis et pour partager des aspects intéressants et importants de leurs vies. Toutefois, si Facebook est utilisé pour voir comment une connaissance va financièrement ou si un vieil ami est heureux dans sa relation – des choses qui déclenchent l’envie des utilisateurs – le site peut conduire à des sentiments de dépression » selon Margaret Duffy, chercheuse à l’Université du Missouri.

C’est donc notre attitude qui doit changer. Il faut arrêter d’en vouloir aux autres d’être heureux, faire les changements qui s’imposent pour être heureux aussi et utiliser les médias sociaux comme des outils. N’oubliez pas que Facebook et Pinterest ne sont que des sites web. Ils ne sont pas responsables des amis que vous y avez choisis.

Techno Maman

Diplômée en communication publique à l’Université Laval, Anne Costisella est une véritable passionnée des jeux vidéo, applications et autres gadgets. Ancienne globe-trotteuse, elle vous parle désormais de son portable pour vous donner des idées de jeux et vulgariser la technologie. Vous pouvez la suivre sur sa page Facebook et sur Twitter.


Cette semaine
Hummus de betteraves et framboises

C’est la saison des framboises du Québec! On les aime dans notre gruau le matin ou bien avec de la crème au dessert, mais voici une recette bien originale présentée par Les Fraîches du Québec. Oserez-vous l’essayer?  

Fabriquer des lanternes avec les enfants

Se coucher un peu plus tard qu’à l’habitude figure parmi les choses les plus spéciales à faire du point de vue des enfants. Voici comment ajouter un peu de féérie à vos soirées dans la cour.

Les meilleures sorties et activités du mois de juillet 2021

Au Québec ce n’est pas les activités familiales qui manquent! De la Montérégie à Montréal, de Montréal aux Laurentides, voici nos suggestions pour s’amuser en famille tout au long du mois de juillet 2021. 

Activités pour des fêtes d'enfants de 7 à 8 ans

Vers sept ou huit ans, les enfants sont pleins de vie et d’imagination. Voici quelques idées d’ateliers pour amuser un groupe d’enfants de cet âge pendant une fête.

Nos Concours

À gagner, trois bâtons solaires ATTITUDE®!

Trois bâtons solaires ATTITUDE® d'une valeur de 50$!

À gagner : la nouvelle Maison de rêve de Barbie!

Gagnez la Maison de rêve de Barbie d'une valeur de 249$

Gagnez un guide voyage pour enfant d’une valeur de 19.95$

Participez pour gagner le guide de voyage pour enfant : J’explore le Québec

Soulagez les petits maux de bébé grâce à Homeocan

Gagnez deux remèdes homéopathiques Homeocan d’une valeur de 22$

Commentaires