Blogues

Acheter en ligne - compliqué ou avantageux?

J’achète en ligne depuis une quinzaine d’années et il faut dire que ça m’a bien servi, mais depuis quelque temps, le profil des boutiques a changé et pas toujours pour le mieux.

Quand ça fonctionne bien, j’adore acheter en ligne. J’y évite les gens impatients, les commis qui insistent pour m’aider quand je sais ce que je cherche et ceux qui m’évitent quand j’ai des problèmes. Je gagne aussi énormément de temps. Premièrement, je n’ai pas à me déplacer jusqu’à ce que je trouve exactement ce que je cherche, j’évite les files d’attente et je ne me fais pas demander mon adresse courriel, mon numéro d’assurance sociale et le nom de jeune fille de ma mère à la caisse pour obtenir une carte de fidélité et 5 points après 1000 $ d’achats. En plus, ça m’a permis de développer une belle amitié avec mon facteur italien qui prononce mon nom mieux que moi et d’acheter des surprises à mes enfants en cachette. Bref, j’étais vendue aux achats en ligne, jusqu’à ce que ça se complique…

Qu’est-ce qui se passe avec la Chine?

Il y a plusieurs années, j’ai commencé à acheter directement en Chine, par eBay ou par d’autres sites que je dénichais. Les meilleures choses que j’y trouvais?

  • Des robes de patinage artistique
  • Les mêmes vêtements qui se retrouvaient ici
  • Des chaussures uniques
  • Des parfums et des crèmes
  • Des vêtements de designers qui semblaient avoir de petits défauts et avoir été sortis en cachette de l’usine

Encore à ce jour, les robes de patinage artistique fabriquées par mes « amies » couturières de longue date sont fabriquées à la perfection et je suis bien contente que ces femmes reçoivent directement tous les profits de leur labeur. Pour ce qui est des parfums et des crèmes, le paysage a changé ici et il y a beaucoup plus de choix bon marché et naturels. Je n’ai donc plus besoin de les acheter par des compagnies de distribution. Les vêtements et les chaussures? C’est rendu une catastrophe.

Je ne sais pas ce qui s’est passé avec les vêtements qu’on commande en Asie, mais le paysage a vraiment changé récemment. Il y a trois ans environ, les produits étaient encore de qualité. Maintenant, ce qu’on nous annonce comme des robes de coton épais arrivent coupées en diagonale dans des tissus quasi transparents... et dans un format de chandail!

Aussi, un manteau que j’ai pourtant commandé après avoir pris mes mesures a fini dans la garde-robe de la fille de 8 ans de ma collègue. Les souliers, eux, m’arrivent coupés dans un genre de carton recouvert d’un nylon mince. Rien ne va, ni les tailles, ni les coupes, ni les matériaux.

Les boutiques qui poussent comme des champignons

Depuis à peu près le même temps, il y a des sites de « véritables aubaines » qui apparaissent un peu partout sur les médias sociaux. Ces sites qui ne se gênent pas pour vous envoyer les nouvelles collections toutes moins chères les unes que les autres battent des records de prix. Des manteaux à 15 $, des jeans à 9 $ et des chandails à 5 $ plutôt que 65 $ vous sont proposés et ont l’air très bien.

Ces vêtements, en réalité, sont les mêmes dont je parlais tantôt. Des vêtements mal cousus, mal coupés et qui n’ont rien à voir avec la photo arrivent chez vous. Le temps d’un lavage, ils doivent être remplacés. Quand les évaluations des clients vendent la mèche, le site ferme et un autre site apparaît.

Sur le coup, les petits montants ont l’air d’un bon investissement, mais à la longue, les montants s’accumulent et pour les 100 $ que vous avez perdus, vous auriez pu avoir un beau morceau de bien meilleure qualité et qui aurait duré longtemps. Quand on calcule en plus les conditions de production discutables, l’impact environnemental et le transport, on se rend vite compte qu’il faut changer de stratégie.


Cette semaine
L’haptonomie, rencontrer bébé avant la naissance

L’haptonomie – développée par Frans Veldman, médecin néerlandais - est la « science de l’Affectivité ». 

Les 5 conseils d’une maman monoparentale

Monoparentales ou non, en couple, divorcées ou en familles recomposées, avec un enfant unique ou une tribu, je croise beaucoup de mamans qui se sentent seules. On tente de faire de notre mieux avec notre propre situation.

Une brosse à dents électrique ou manuelle pour mon enfant?

Tout d’abord, il est important de savoir que l’hygiène dentaire débute dès les premiers jours de la vie de votre enfant.

L’autisme invisible

Pour la majorité des gens, lorsqu’un autiste parle et s’exprime, c’est signe que tout va relativement bien et que la personne a très peu de défis.

Nos Concours

Gagnez le livre Margot et Clémence 'Le Dodo'

Participez pour gagner un livre pour enfant 0 à 2 ans

Pour simplifier l'organisation familiale!
Minimo motivation ludique

Gagnez les nouveaux outils de planification des repas

Gagnez un coffret de produits Attitude

Participez pour gagner l'ensemble familial pour les mains

Commentaires