Bébé

Mon enfant ne veut pas prendre son bain!

Quand un enfant refuse obstinément de se laver, ce n’est agréable pour personne. Il faut faire preuve de patience et de ruse pour que le bain reprenne la place qui lui revient.

Il y a des enfants qui ne veulent jamais se laver. Chaque fois qu’on parle de bain, de douche, de se laver les cheveux, de savon ou de shampoing, c’est la crise assurée. Quand l’enfant est capable de s’exprimer et d’en parler, on peut toujours trouver une solution, mais quand les enfants ne parlent pas encore très bien, c’est un tout autre défi. Comment faire pour que cette période pénible redevienne un moment de détente?

Qu’est-ce qu’on fait de mal?

Avec un enfant qui ne veut pas entrer dans le bain, le refus commence tôt. Il suffit de mentionner le bain pour que l’enfant devienne bougon. Entrer dans le bain est la deuxième grande difficulté à laquelle on fait face et rincer les cheveux est l’ultime épreuve. Pour des parents qui donnent toujours le bain en douceur, c’est difficile à comprendre.

Plusieurs raisons peuvent expliquer le refus du bain. Parfois, c’est une mauvaise expérience qui fait anticiper le pire à l’enfant. De l’eau trop chaude ou trop froide, de la mousse dans les yeux, le sentiment désagréable d’avoir de l’eau dans les oreilles ou le fait d’avoir glissé au fond du bain suffisent à lui avoir fait peur.

Si vous savez que c’est la raison qui fait que votre enfant refuse le bain, vous pouvez essayer plusieurs choses. Par exemple, vous pouvez essayer de faire couler moins d’eau dans le bain, lui faire toucher l’eau pendant qu’elle coule pour qu’il confirme que la température lui convient et lui expliquer comment vous protégerez ses yeux et ses oreilles.

Des phobies

Entre deux et trois ans, les enfants qui refusent soudainement de prendre leur bain le font souvent à cause de phobies. Ils ont peur de se noyer parce qu’ils ont entendu parler de noyade, ils ont peur des jouets de bain, ils ont peur de couler dans le trou du bain comme si c’était une toilette, ils ont tout simplement peur de l’eau ou d’en recevoir dans les yeux, etc. Si votre enfant a développé d’autres peurs en parallèle comme la peur du noir ou d’être seul dans certaines pièces de la maison, c’est certainement une peur qui rend l’heure du bain difficile.

Dans ce cas, il n’y a pas grand-chose à faire sauf identifier la peur, la désamorcer, attendre que ce moment passe et réduire le stress du bain au maximum. Par exemple, évitez de lui dire constamment de faire attention de ne pas tomber et de ne pas glisser et aidez-le simplement à s’installer solidement. Soyez également très présente pendant le bain en parlant beaucoup et en expliquant tout ce que vous faites au fur et à mesure.

Un moment agréable

Il faut que le bain soit un moment agréable pour que votre enfant accepte d’y retourner. Les bains moussants doux, les bombes de bain, les gants de bain rigolos, les verres d’eau à transvider et autres divertissements de bain donneront à votre enfant l’envie de rester dans le bain plus longtemps. Quand vous voudrez lui donner un bain la prochaine fois, vous pourrez lui rappeler qu’il avait tant aimé son bain cette fois-là, qu’il ne voulait plus en sortir.

Vous pouvez aussi remédier à ce qui l’agace le plus. Souvent, c’est le rinçage des cheveux que les enfants détestent, alors vous pouvez prévoir un pichet d’eau tiède qui vous aidera à rincer les cheveux rapidement sans que le shampoing se retrouve dans ses yeux. Vous pouvez aussi essayer des visières si votre enfant tolère les chapeaux.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires