Bébé

Apprendre à utiliser des ustensiles

Bébé a commencé à manger seul (hourra!). Bien entendu, il utilise d’abord ses doigts pour apporter la nourriture à sa bouche. Mais rapidement, il devra apprendre à se servir d’ustensiles.

Pas si facile

Bien sûr, pour vous, c’est facile : vous pourriez manger les yeux fermés, en sautillant sur une patte, en ne faisant pas le moindre dégât (ou presque...) Pourtant, manger seul requiert plusieurs habiletés que bébé apprend et acquiert, petit à petit. Il doit tout d’abord être en mesure de coordonner ses gestes, ne serait-ce que pour saisir la nourriture et la diriger vers sa bouche (et non vers sa joue ou son front!) Avant d’utiliser la cuillère ou la fourchette, votre enfant a aussi besoin d’être capable de contrôler ses mouvements. C’est de ce même contrôle dont il aura besoin pour boire avec un verre. Au fil des mois et des expériences, il arrivera finalement à estimer la quantité de nourriture adéquate à mettre dans sa bouche. Bref, ce n’est pas si simple apprendre à manger seul!

Boire dans un verre

Parfois, lorsque vous regardez votre bébé boire dans son gobelet (sippy cup), vous avez peine à croire qu’il réussira un jour le faire dans un verre normal sans être complètement trempé. Pourtant, c’est déjà entre l’âge de 1 an et 2 ans qu’il l’apprendra. Évidemment, il vous voit, voit son frère ou sa sœur faire, et est très curieux. Encouragez-le donc à boire à l’aide d’une paille, ou dans un verre ordinaire dès qu’il montre de l’intérêt pour la chose.

De plus, souvenez-vous que cet exercice sera plus facile pour lui si le verre n’est pas trop rempli. Dans un sens, il est sans doute préférable de lui redonner trois fois de l’eau que de ramasser le tout par terre! On estime que vers l’âge de 4 ans, il devrait réussir à se servir du jus ou du lait, à condition que le pichet ne soit, encore une fois, pas trop rempli.

La cuillère

Pour un enfant, manger avec une cuillère est une tâche très délicate, qui lui demande toute sa concentration. Imaginez : ce petit être qui ne contrôle pas toujours bien ses mouvements doit, dans un premier temps, recueillir la nourriture à l’aide de la cuillère puis, sans que ladite nourriture n’en tombe, mener ce petit trésor jusqu’à sa bouche! En réalité, au début, la cuillère est souvent vide lorsqu’elle atteint enfin la bouche de l’enfant.

C’est ainsi, en couvrant votre plancher de miettes (ou en nourrissant votre chien) que, petit à petit, votre enfant apprendra à se servir de l’ustensile. Il n’y a pas de trucs, pas de recettes magiques. Oui, il y aura des dégâts et, au début, beaucoup plus de nourriture par terre que dans son ventre : mais c’est comme ça qu’il apprendra à maîtriser ses nouvelles habiletés. Malgré ces difficultés, la plupart des enfants saisiront d’eux-mêmes la cuillère, intrigués et amusés à l’idée de manger avec elle. Si jamais votre enfant refuse de prendre l’ustensile et s’obstine à manger avec ses doigts, vous pourriez essayer de lui servir des aliments qui ne se mangent pas bien avec les mains. Comme du yogourt, de la compote ou du gruau. Vous pouvez aussi user de ruse : trouver une cuillère à l’effigie d’un personnage qu’il aime, prétendre que la cuillère est magique et que tout ce qui y tient devient meilleur…

On estime que vers 2 ans il devrait être en mesure d’utiliser une cuillère pour se nourrir sans faire (trop) de dégâts.

La fourchette

Une fois la manipulation de la cuillère bien intégrée, aux alentours de 3 ans, c’est au tour de la fourchette de se tailler une place entre les doigts de votre enfant. Avec celle-ci, un nouveau monde s’ouvre à lui; il peut dorénavant piquer ou écraser sa nourriture molle, comme des pommes de terre. Peu à peu, il en viendra à manger sans faire de dégât et même à couper certains aliments avec le rebord de sa fourchette.

Le couteau

Finalement, lorsqu’il maîtrise bien l’emploi de la fourchette, vers l’âge de 4 ans, votre enfant est fin prêt à manipuler le couteau – le couteau à beurre, cela va de soi. Au début, invitez-le à tartiner lui-même ses rôties. Tranquillement, il commencera à couper des aliments mous avec son ustensile puis, vers l’âge de 6 ans, il sera enfin en mesure de découper certains aliments plus coriaces.

À l’heure du jeu, il peut s’exercer à manipuler le couteau en coupant de la pâte à modeler, par exemple. Vous pourriez aussi l’inviter à couper les fruits et les légumes avec vous, en tenant sa main pour qu’il assimile doucement les mouvements.

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.


Cette semaine
Dépister les difficultés et les troubles d'apprentissage

Quand un élève a des difficultés d'apprentissage ou d'adaptation à l'école, il vit aussi des difficultés à la maison. Comment agir dans ces situations?

Pleurer, c’est pour les filles!

Plus jeune, lorsque mon frère pleurait, mon grand-père demandait à ma grand-mère d’aller lui chercher une robe. Pleurer c’est pour les filles; mais pourquoi? Parce que les filles sont plus faibles ou parce que les filles ont des émotions?

Vacances : six idées pour dénicher de l’argent rapidement

Les vacances arrivent à grands pas et vous n’avez pas commencé à mettre d’argent de côté? Voici six idées pour dégager une marge de manœuvre dans le budget de votre famille, au cours des prochaines semaines.

Nutrition - les vitamines importantes pour la femme enceinte

Si l’on est ce que l’on mange, bébé, lui, naît selon ce que l’on mange! De nombreuses vitamines sont indispensables à l’aboutissement d’une grossesse sans heurts.

Nos Concours

Gagnez un coffret de dentifrices Attitude

Participez pour gagner les nouveaux produits Attitude

Commentaires

Non