Bébé

Initiation à la propreté en 5 points

Même s’il est relativement difficile d’apposer une date ou un âge précis à cette étape de vie, il est reconnu que les petites filles sont propres plus rapidement que les petits garçons.

Quel est le bon moment?

La plupart des enfants contrôlent relativement bien leur vessie et leurs intestins entre 24 et 48 mois avec un délai parfois notable entre la vessie et les intestins. La maturation psychologique de l’enfant est un élément clé dans l’apprentissage de la propreté. Son aptitude à verbaliser, à socialiser, ses capacités motrices et la relation avec ses parents permettent au pédiatre d’évaluer l’aptitude de l’enfant.

Le rôle des parents

Les parents ont bien sûr un rôle primordial dans cette nouvelle étape. Ils doivent être prêts à réagir aux petits accidents inévitables et nécessaires dans les phases de la propreté. Même si l’enfant semble propre depuis plusieurs jours, il peut retomber à nouveau dans un cycle temporaire où les couches referont leur apparition. L’encouragement et le respect du rythme de l’enfant doivent être de mise afin de respecter son processus personnel.

On commence par le petit pot

Le petit pot s’avère une meilleure solution que la toilette pour les premiers essais. Plus facile d’accès que la toilette, le petit pot permet au bambin une certaine autonomie. Vous pouvez même instaurer une petite de routine de départ pour lui faciliter cette étape. En assoyant l’enfant à heures fixes et régulières, soit le matin après son déjeuner ou avant les siestes et le coucher, vous établissez ainsi une routine de départ fort intéressante. De cette façon, il peut apprendre à contrôler sa vessie et ses intestins en quelques semaines.

On enchaîne avec un siège d'appoint

Si l’enfant refuse le petit pot, le parent peut mettre l’enfant sur la grande toilette en lui installant un siège d’appoint additionné d’un petit banc pour lui permettre d’y accéder avec facilité. En utilisant des mots simples, le parent peut surveiller certains indices lui permettant de croire que l’enfant a besoin d’uriner ou de déféquer. Il ne faut pas s’attendre à des résultats immédiats puisque chaque étape s’acquiert avec le temps, mais s’attendre plutôt à des accidents. En s’assurant de la collaboration de tous les intervenants (service de garde, gardienne, père, mère et famille immédiate), l’apprentissage de la propreté chez l’enfant ne s’en trouvera que renforcé.

Si ce dernier a utilisé quotidiennement le petit pot pendant plus de 10 jours consécutifs, le moment est venu de lui acheter des petites culottes de coton assez épaisses pouvant contenir des petites fuites passagères.

On ne s'obstine pas 

Si l’enfant refuse de collaborer avec le parent, il faut le laisser faire et tenter l’expérience à nouveau dans 1 à 3 mois. Toute tentative contraire à son désir pourra mettre en péril la relation de confiance entre lui et ses parents et ainsi retarder l’apprentissage de la propreté.

Consultez notre dossier sur l'apprentissage de la propreté pour avoir encore plus de trucs et de conseils.
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Le Zoo Ecomuseum : découvrir les animaux d’ici!

Participez pour gagner des laisser-passer pour le Zoo Ecomuseum.

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau de 100$ chez Patati & Patata !

Courez la chance de gagner une carte-cadeau de 100$!

Découvrez le Méga Parc des galeries de la Capitale!

Participez pour gagner un forfait turbofun, pour toute la famille!

Commentaires