Bébé

L'ABC de l'apprentissage de la propreté

Vous vous apprêtez à vivre une étape importante dans la vie de votre tout-petit. S’il est possible que tout aille bien, attendez-vous quand même à quelques surprises sur le chemin de la propreté!

Nos mères se vantaient souvent que leurs bébés étaient propres à un an! Si c’est théoriquement possible - après tout, elles l’ont fait -, ce n’est pas souhaitable de forcer un enfant à devenir propre avant son temps. Il y a des étapes et des règles générales à respecter - sans pour autant qu’elles soient des garanties de succès puisqu’il y a toujours des exceptions à la règle - pour mettre toutes les chances de votre côté.

8 enfants sur 10 deviennent propres spontanément. Les filles ont tendance à y parvenir un peu plus jeunes que les garçons.
Quel âge?

Il n’existe pas de réponse concrète à une telle question parce qu’une foule de variables doivent être prises en considération. D’abord, ce n’est qu’au cours de sa deuxième année que l’enfant acquiert la maturité physique et psychologique de commander ses sphincters, soit entre 16 et 24 mois en moyenne. Mais c’est souvent entre l’âge de deux et quatre ans que les tout-petits vont vraiment s’engager dans ce processus qui prend entre trois et six mois.

Le contrôle de la vessie ne coïncide pas toujours avec celui des intestins, et même si l’enfant peut être propre la nuit en même temps que le jour, il peut aussi faire pipi au lit pendant plusieurs mois et même plusieurs années. Lorsqu'un des parents a lui-même souffert d'énurésie, l'enfant est énurétique dans 44 % des cas. Le risque grimpe à 77 % lorsque les deux parents ont eu le même problème.

Même si la situation vous incommode, il ne faut pas vous inquiéter avant que l’enfant atteigne ses quatre ans. À cet âge, un médecin pourra vous dire si un problème ou une maladie comme le diabète empêchent l’enfant d’être propre.

L'énurésie primaire - lorsque l'enfant n'a jamais réussi à maîtriser complètement sa vessie - est plus courante chez les garçons. Elle atteint 10 à 15 % des enfants de cinq ans, 6 à 8 % de ceux de huit ans et de 1 à 2 % des jeunes de 15 ans.
Comment savoir que c’est le temps?

La réceptivité à devenir propre ne devrait pas être dictée par l’âge de l’enfant. Ce n’est pas à vous seul de décider que c’est le temps d’être propre! Votre enfant doit avoir franchi certaines étapes de développement avant d’être prêt à passer cette phase importante. On doit tenir compte de ses capacités motrices, langagières et sociales, de même que du comportement et de la relation de l’enfant avec ses parents.

Votre enfant est probablement prêt s’il…
  • peut rester sec dans sa couche plusieurs heures d’affilée;
  • peut vous faire savoir quand il a besoin d’utiliser le petit pot;
  • peut suivre une ou deux directives simples;
  • peut marcher jusqu’au petit pot (ou au siège adapté);
  • est stable et équilibré une fois assis sur le petit pot;
  • veut vous faire plaisir;
  • veut être indépendant.

Assurez-vous de disposer du temps et de la patience nécessaires pour aider votre enfant chaque jour et de pouvoir lui accorder toute l’attention voulue

L’apprentissage de la propreté ne se fait pas en un rien de temps et dépend beaucoup du sentiment de confiance de l’enfant.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin 2019 – Jour 12 – Pur Noisetier

À gagner: un panier-cadeau Pur Noisetier

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Commentaires