Bébé

5 trucs pour une routine du dodo réussie

Afin que votre bébé ait tout le sommeil dont il a besoin, voici quelques trucs qui vous permettront de rendre l’heure du coucher paisible et agréable.

Endormir un bébé n’est pas toujours une mince affaire. En plus des techniques du co-dodo et du 5-10-15, il existe plusieurs façons de donner envie à votre nouveau-né de dormir à la tombée de la nuit. Voici quelques trucs pour préparer votre bébé à faire de beaux rêves.

Un bébé propre dort mieux

On dort toujours mieux quand on est propre et c’est une autre façon de sceller officiellement la journée. Si vous voulez lui donner un bain, vous le pouvez, sinon une débarbouillette tiède fera parfaitement l’affaire pour nettoyer son visage et le détendre un peu. À la longue, le moment de faire sa toilette deviendra pour lui le symbole de l’heure du dodo qui approche.

Ne pas être pressée

Patience, patience, patience… Même si ça semble aller de soi, il n’est pas toujours évident d’être calme jusqu’à ce que notre bébé parvienne à s’endormir. Il y a tant de choses à faire dans la maison pendant qu’il dort! Tamisez les lumières, fermez la télévision, faites jouer une musique plus douce et habituez-vous à l’idée que chaque nuit sera différente, surtout au début. Un nouveau-né dort un peu n’importe quand et vous devrez vous reposer avec lui en après-midi pour rattraper un peu du sommeil perdu, jusqu’à ce qu’il comprenne votre cycle de sommeil, vers 3 mois. À partir de ce moment, les nuits varieront encore, mais vous aurez des périodes de répit. Tôt ou tard, vous dormirez de longues nuits et votre bébé aussi. Ne perdez pas espoir!

Être éveillé pour mieux s’endormir

Afin d’habituer votre enfant à trouver le sommeil, il est bon de le déposer dans son lit quand il est encore éveillé. Ainsi, il comprendra éventuellement qu’il doit fermer les yeux et se détendre, et c’est ainsi qu’il pourra se rendormir tout seul s’il se réveille au beau milieu de la nuit. D’ailleurs, lorsque votre bébé boit son lait, il a de bonnes chances de s’endormir. Si vous le pouvez, évitez de faire coïncider l’heure du boire avec l’heure du coucher afin d’éviter qu’il ne s’endorme, repus, au sein ou au biberon.

Respecter l’horaire

Afin que cet horaire fonctionne comme sur des roulettes, il est préférable de le mettre en place au même moment chaque jour. Trouvez l’heure à laquelle votre bébé commence à être fatigué et celui que vous considérez comme n’étant ni trop tard ni trop tôt. Une fois que ce sera fait, couchez-le à la même heure chaque soir, en sachant qu’il faudra peut-être ajuster cet horaire selon son âge. Il sera plus facile pour vous de justifier chaque soir qu’il est l’heure de se mettre au lit et le rythme circadien de votre enfant s’adaptera et vous facilitera la tâche.

Peur du noir ou de la solitude?

On accuse souvent l’obscurité de faire peur aux petits alors qu’en réalité, c’est la peur d’être seul et en danger qui les assaille. Aussi, vers 6 mois, l’angoisse de la séparation vient empirer ses craintes. Plutôt que d’allumer la lumière, ce qui pourrait troubler son sommeil, dites-lui d’une voix douce que vous êtes là tout près. Ce sera probablement suffisant pour lui faire comprendre que vous veillez près de lui et qu’il n’est pas en danger dans ce monde dont il ne comprend pas encore tout à fait les règles.

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman


Cette semaine
Les signes avant-coureurs d’une crise cardiaque

Chaque année, des milliers de Canadiens et de Canadiennes succombent à une crise cardiaque parce qu’ils ne reçoivent pas le traitement médical approprié assez rapidement.

8 musées à visiter en famille

Quelle bonne idée de visiter un musée avec les enfants ! Excellente façon de les ouvrir sur le monde en plus d’aiguiser leur sens de l’observation et d’émoustiller leur curiosité. Voici 8 musées à visiter sans plus tarder !

Balado Naviguer ensemble : pour les parents ET les ados

Présenté par l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ)

Parents d’ado, vous savez que les sujets à aborder avec votre enfant sont nombreux et que les conversations sont parfois un peu difficiles. Les ados d’aujourd’hui vivent de nombreux changements dans une société en constante évolution, et les parents se sentent parfois démunis pour les soutenir. 

Les risques méconnus du diabète

Février est le mois du coeur. Une occasion parfaite pour se conscientiser à l’importance de notre santé cardiovasculaire afin de vivre longtemps et en pleine forme entourés de ceux qu’on aime. Mais quel est le lien avec le diabète?

Nos Concours

Gagnez l’édition québécoise du jeu Telestrations!

Participez pour gagner votre copie du jeu Telestrations