Bébé

Ben oui, j’ai mal porté mes bébés… Mea culpa...

Premièrement, je tiens à dire que la base du portage est de porter bébé pour le sentiment de proximité que cela procure. J’ai décidé de mettre ce titre à mon billet car il est révélateur de MON expérience personnelle.

En n’ayant pas porté en fonction de mon ergonomie et celle de mon bébé, je nous ai créé des petits bobos qui auraient bien pu être évités. 

Mon objectif est de sensibiliser les mamans au fait qu’il y a tellement de possibilités maintenant pour vous permettre de vivre une expérience géniale avec le portage; celui-ci a tellement évolué avec le temps!

Retournons il y a 9 ans. Pas beaucoup d’articles pour mamans sur le web, pas de réseaux sociaux pour me conscientiser, peu de recherches sur les produits spécialisés et sincèrement, peu de produits spécialisés carrément. Je découvrais la maternité en pensant que tout ce qui se vendait pour mon bébé en grande surface avait été approuvé pour sa santé et qu’on me vendait juste du bon.

J’ai reçu avant la naissance de mon premier enfant deux porte-bébés : une écharpe et un porte-bébé rigide ventral de marque connue, qui se vend un peu partout…

Mais comment ça marche?

Après l’accouchement, mon arthrose s’est manifestée solidement et j’étais incapable de prendre mon bébé dans mes bras pendant ses périodes de coliques. J’appelais ma meilleure amie en lui demandant si elle pouvait venir promener Lou en le tapotant parce que mes bras me faisaient trop mal. Je la suivais en marchant derrière elle en me disant que je n’étais même pas capable de prendre mon bébé!

Je n’avais pas fait de recherches sur le portage, j’ai pris ce qu’on m’avait donné. J’ai cherché sur Youtube et j’ai essayé de mettre Louka dans l’écharpe pendant qu’il braillait, rien ne fonctionnait. Mélodie ne pouvait pas venir tapoter, j’étais seule, j’avais les bras en compote, je pleurais silencieusement avec lui… Je me trouvais épaisse de ne pas avoir été capable de l’utiliser comme il fallait.

Bébé s’est finalement endormi, et moi aussi.

Des surhumaines

Quelques jours plus tard, j’ai sorti le porte-bébé rigide de type  »Snugli » qu’on m’avait offert. Beaucoup plus facile à installer, mais après 20 minutes de marche, j’avais mal au dos, Louka était tout croche... et moi aussi. Je me suis dit que mon porte-bébé était une béquille, une alternative à ma poussette ou au traîneau, pas une solution permanente à mes déplacements. Celles qui portaient jusqu’à deux ans étaient probablement des surhumaines ou des filles surprotectrices parce que moi, j’en étais incapable.

J’ai porté à en avoir mal dans le dos pour mes deux enfants. Je voyais des porte-bébés sur le web plus dispendieux, je pensais que c’était un attrape-nigaud à mamans pour les inciter à dépenser, je ne voyais pas la différence entre ceux-là et le mien.

Puis, quand Rémi a eu 13 mois, les premiers articles sur l’importance d’avoir un porte-bébé ergonomique sont sortis. Mon poupon devait être bien assis et non-suspendu pour un confort total et un bon soutien de sa colonne en plein développement. BON, UNE AUTRE AFFAIRE POUR NOUS FAIRE DÉPENSER ET NOUS FAIRE SENTIR CHEAP j’ai pensé. J’étais un peu dans un mood de : plus capable des mausus d’articles pour me faire sentir cheap dans mes décisions de mère.

J’ai commencé à faire des recherches pour trouver l’attrape et j’ai changé d’avis en quelques heures. En fait, je ne dirais pas que j’étais dans le tort, j’étais mal informée, point. Mon dos était mal soutenu, celui de mes bébés aussi. Moi qui avais tant détesté le portage, la raison était simple : j’avais reçu un produit mal adapté à notre condition.

Rémi avait un an, on me disait que c’était encore possible de le porter en ayant du plaisir. J’ai voulu renouer avec le portage, je lui ai donné une autre chance, ça avait l’air tellement chouette!

De la bonne information et de bons conseils

J’ai porté pendant 2 ans mon fils en comprenant ce qu’ergonomique voulait dire. J’avoue, j’ai dû piler sur mon orgueil, je voulais tellement bien faire tout le temps et j’ai jugé les mamans qui portaient longtemps parce que je ne connaissais pas cet univers. Parfois, il faut faire la différence entre un reproche et une information.

Après mon déclic, j’ai vu beaucoup de « mauvaises façons » de porter dans des émissions de télévision, autant la comédienne que le bébé semblaient inconfortables… Souvent, sur le Facebook de l’émission pendant les pauses, certaines mamans disaient qu’il est important de bien porter bébé, parfois c’était intense en titi. La suite, vous la connaissez déjà : les mamans qui portaient comme la maman dans l’émission disaient : « Ben moi, j’ai porté de même, pis ça bien été! Arrêtez de capoter! ».

La chicane était pognée, je les comprenais, j’avais fait pareil quelques mois avant.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires