Bébé

L’apprentissage de la marche

Le développement moteur comporte une suite d’apprentissages et d’acquisitions qui permettront à l’enfant de se déplacer debout.

  • Avoir une musculature suffisante pour tenir sa tête et la position verticale
  • Être en équilibre debout
  • Savoir effectuer les roulades et les déplacements au sol
  • Pouvoir transférer son poids de gauche à droite et d’avant en arrière
  • Se mettre debout seul sans appui
  • Monter et descendre les escaliers à 4 pattes
  • Être capable de se protéger avec les mains en cas de chute

Chaque étape lui permet de développer son équilibre et sa coordination; deux éléments essentiels à son apprentissage. De plus, chacune des étapes survient dans un ordre précis, comme la séquence d’apprentissage qui permet à l’enfant d’apprendre à lire.

Votre enfant sait à quel moment il sera prêt à se lancer en toute confiance. Laissez-le se débrouiller. Rien ne presse. Lorsqu’il lâche progressivement une main d’appui, il s’exerce à gérer son équilibre. Cette étape est essentielle dans sa progression et lui permet de renforcer les muscles de ses jambes et de ses fessiers. Avant de pouvoir se déplacer seul sans appui, votre enfant se déplacera debout en appui avec une ou deux mains. Il doit apprendre à gérer efficacement les divers déséquilibres qui peuvent survenir en chemin, à se descendre et à s’asseoir à partir de la position «debout» et, à l’inverse, à se relever de la position assise.

Les parents sont souvent pressés de voir leur petit bout de chou marcher. L’âge moyen normal de la marche se situe entre 11 et 18 mois. Détrompez-vous, un enfant qui marche tard n’est pas paresseux. Laissez-lui le droit d’évoluer à son rythme. Le développement de l’enfant comporte plusieurs sphères; la motricité fine, le langage, le développement socioaffectif et la motricité brute. Pendant qu’une sphère se développe, les autres sont mises de côté. Il se peut fort bien que votre enfant soit très loquace, mais qu’il ne marche pas encore à 16 mois; alors qu’un autre enfant marchera à 10 mois, mais ne parlera pas avant 18 mois… Tout est normal lorsque chacune des étapes suit son cours normal.

Voici quelques pièges à éviter
  • Votre enfant ne devrait jamais être encouragé à marcher s’il ne sait pas se mettre debout seul
  • Se déplacer avec un trotteur avant qu’il ne marche par lui-même, cela déplace son centre de gravité vers l’avant et peut retarder la démarche
  • Ne l’aidez pas en le tenant par les mains ou sous les bras; il n’apprend pas à se protéger et à gérer les déséquilibres et n’est pas en appui sur ses jambes
  • N’hésitez pas à consulter votre Dr en chiropratique. Il saura bien évaluer votre enfant et vous accompagner dans ce merveilleux voyage qu’est le développement moteur de votre enfant!

Cette semaine
Sorties et activités pour parents cassés et en panne d’idées

Avouons-le, les sorties familiales pendant les vacances coûtent cher et les attractions bien connues sont bondées. Voici quelques suggestions originales et économiques à mettre au calendrier.

Les bienfaits du camping chez les enfants TDAH

Le camping. Partir, avec les enfants, une tente et aucune bébelle électronique. Pendant quelques jours, se déconnecter du monde et se connecter entre nous. Ça semble une si belle idée. En théorie.

Salade mexicaine

C'est la saison du succulent maïs du Québec! Afin de le savourer autrement, on vous présente une recette rafraîchissante, super santé et qui a du "punch".

Les différentes positions pour accoucher

On voit souvent la femme accoucher sur le dos, les pieds dans les étriers. Mais ce n’est pas la seule position qui existe et, surtout, ce n’est peut-être pas la plus favorable!

Nos Concours

À gagner, trois bâtons solaires ATTITUDE®!

Trois bâtons solaires ATTITUDE® d'une valeur de 50$!

Commentaires