Bébé

Entre bébés, on se comprend!

Bien entendu, votre bébé aime écouter le son de votre voix. Mais, on vient de découvrir que les bébés seraient encore plus intéressés par la voix... des autres bébés!

C’est en effet ce que vient de démontrer une étude réalisée conjointement par l’Université McGill et l’Université du Québec à Montréal (UQAM), et financée par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada. Les résultats tendent à prouver que les bébés de 6 mois seraient beaucoup plus attirés par les babillages des autres bébés que par les paroles des adultes. C’est une découverte d’importance, puisqu’on croit qu’une attirance envers les discours de bébé pourrait contribuer au développement du langage. Cette découverte pourrait aussi, dans un avenir plus ou moins rapproché, permettre de tester de nouvelles avenues afin de venir en aide aux enfants souffrant de problèmes auditifs et, dès lors, de trouble du langage.

Capter l’attention de bébé

Pour en venir à cette conclusion, les chercheurs ont procédé à une série d’expériences. Ils ont donc fait écouter en boucle les sons d’un bébé, suivi par ceux d’une femme imitant le babillement. À partir des réactions des bébés, les chercheurs ont mesuré combien de temps chacun des sons arrivait à capter leur attention. Rapidement, on a remarqué que les bébés avaient une nette préférence pour les sons produits par un autre bébé. En moyenne, les sons produits par un autre enfant réussissaient à captiver le petit 40 % plus longtemps que ceux de la femme adulte. Puisque les enfants qui ont pris part à l’étude ne babillaient pas encore, on en conclut que cette préférence n’est pas due à la familiarité du son. Vous pouvez voir le test dans cette vidéo.

 

Parler en bébé

Évidemment, tous les bébés ne montraient pas leur intérêt de la même façon. Certains écoutaient la voix adulte en affichant un air neutre et passif, alors qu’en entendant le babillage du bébé, ils affichaient aussitôt un grand sourire. D’autres commençaient dès lors à s’agiter et à bouger leur bouche, comme s’ils voulaient eux-mêmes parler. Cette réaction porte à croire que le bébé, face à ces sons qu’il n’a pourtant jamais entendus, reconnaît qu’ils sont à sa portée : il sent qu’il pourrait lui aussi arriver à produire ce genre de bruits.

D’après la professeure Linda Polka, à la tête de cette étude, c’est à cette réalité que répondent les parents lorsqu’ils adoptent une voix plus aiguë pour parler à bébé. En effet, elle affirme que « lorsque nous utilisons une voix aiguë, une voix ressemblant à celle des enfants, pour parler à notre bébé, nous sommes en train de les préparer à trouver leur propre voix. »

Trouver sa voix

« En tant qu’adultes, nous utilisons le langage pour communiquer. Mais lorsqu’un bébé commence à produire des sons, ça a plus à voir avec le fait d’expérimenter que de communiquer. En fait, les bébés ont souvent tendance à vocaliser de la sorte lorsqu’ils sont seuls, sans interaction avec les autres ou contact visuel », ajoute la professeure Polka. « Ceci s’explique par le fait que, pour apprendre à parler, les bébés ont besoin de passer beaucoup de temps à bouger leur bouche et leurs cordes vocales afin d’apprendre quels genres de sons ils peuvent eux-mêmes produire. Ils ont besoin, littéralement, de trouver leur propre voix! »

Cette étude permet donc aux chercheurs de comprendre un peu plus le lien entre la perception et la production du langage chez les jeunes enfants.

Source : Matthew Masapollo, Linda Polka, Lucie Ménard. When infants talk, infants listen: pre-babbling infants prefer listening to speech with infant vocal properties. Developmental Science, 2015

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.


Cette semaine
100% Québec : 16 chouettes boutiques pour enfants

Pour célébrer la Fête nationale, Mamanpourlavie.com a déniché pour vous des petites adresses sympathiques qui offrent des produits de qualité aux familles et futures familles. Suivez le guide!

Préparer la valise pour l'hôpital

Il faut idéalement la préparer (au début du 8e mois) pour être prête à partir quand le moment tant attendu sera venu. Bébé averti rarement avant d’arriver et il pourrait vous prendre par surprise!

La Fête nationale, c’est dans ma cour que ça se passe!

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours célébré la St-Jean Baptiste. Dans un parc, sur les Plaines, à la télé, les 35 dernières, je ne les ai pas ratées. Cet été, entourée de mes amis, ma famille et mes enfants, c’est chez moi qu’auront lieu les festivités.

L'histoire des prénoms du Québec

Pour souligner la Fête nationale, voici un tour d'horizon sur l'histoire des prénoms au Québec de 1900 à aujourd'hui.

Nos Concours

Gagner une boîte-cadeau de Lego® VIDIYO™!

Une boîte-cadeau de Lego® VIDIYO™ d'une valeur de 30$!

Gagnez deux albums musicaux de La Montagne secrète!

Deux albums musicaux de La Montagne secrète d’une valeur de 22.95$ chacun!

Commentaires