Bébé

7 façons de stimuler l’odorat d'un enfant

Contrairement aux autres sens, l’odorat, qui est pourtant fonctionnel dès la naissance, est souvent oublié lors des activités éducatives. Voici donc quelques façons de stimuler ce sens si important.

Votre parfum

Donc, dès sa naissance, bébé se sert de son odorat pour s’orienter et se rassurer. Il reconnaît votre odeur, votre parfum, celui du lait... Si vous portez du parfum, il est conseillé de ne pas le changer, pour lui permettre de vous reconnaître rapidement. Même chose pour les crèmes parfumées. Dans le même ordre d’idées, vous pouvez laisser dans le lit de bébé un vêtement que vous avez porté, imprégné de votre odeur. Il aura un effet apaisant sur lui.

Oublier de faire la lessive

Cette règle ne s’applique bien évidemment pas à la garde-robe de bébé, mais à son doudou. Si votre enfant possède en effet une couverture fétiche, ou un toutou porte-bonheur, résistez à la tentation de la passer à la lessive trop souvent. Il est un peu sale, soit, mais souvenez-vous que les odeurs familières dont il est imprégné rassurent votre enfant.

Proposer des parfums variés

Lorsque vous préparez les repas de la famille, prenez l’habitude de faire sentir une panoplie de nouvelles odeurs à bébé. Cultivez ainsi son odorat en lui présentant des parfums variés : la fraîcheur d’un concombre, du basilic frais; le fumet du potage qui mijote; la richesse du cari… De plus, quand il sera temps de le faire manger, invitez-le à sentir l’aliment avant de le lui faire goûter.

Faire des promenades

Aaaah! L’odeur si envoutante du gazon fraîchement coupé, ou celle tout aussi particulière des feuilles mortes! La nature regorge de parfums qui meublent nos souvenirs. À l’heure de la promenade, même en ville, familiarisez bébé à toutes ces odeurs qui l’entourent. Arrêtez-vous pour lui faire sentir le lilas en fleurs, par exemple.

Livres et jouets

Il existe des livres et des jouets qui dégagent des odeurs. Par exemple, des poupées parfumées à la fraise; ou des livres qui inviteront l’enfant à associer les odeurs aux objets, comme Les bonnes odeurs du marché ou Les bonnes odeurs de la nature, de Céline Lamour-Crochet.

Autres lectures

J’aime, je n’aime pas

Avec votre enfant plus âgé, jouez à « J’aime, je n’aime pas » : un jeu tout simple, au court duquel votre enfant devra vous énumérer et vous décrire quelques odeurs qu’il aime, et d’autres qu’il n’aime pas. Passerez ainsi en revue les fleurs, les muffins chauds et les vieilles chaussettes! Suggérez-lui certaines odeurs qu’il aurait oubliées en lui demandant de les placer dans une des deux catégories.

Jouer à deviner les odeurs

Enfin, vers l’âge de trois ans, vous pouvez jouer avec lui à deviner les odeurs. Bandez les yeux à votre enfant et faites-lui sentir des aliments, des fleurs, des épices… Il devra tenter de deviner de quoi il s’agit!

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.


Cette semaine
Gérer l’entre-deux des saisons

Froid, chaud, chaud, froid, chaud… entre deux saisons, le mercure joue au yoyo et avec notre patience. On ne sait jamais comment habiller les enfants : c’est un véritable casse-tête! Voici donc nos conseils pas bêtes pour arriver à mieux gérer.

Survivre aux devoirs en 10 trucs

Après le brouhaha de la rentrée, bien vite on fait face aux « terribles » devoirs. Voici 10 trucs pour survivre à ce moment tant redouté par les familles.

L’écoanxiété : le nouveau mal du siècle

Vous avez très certainement entendu parler de Greta Thunberg, cette jeune militante suédoise qui, du haut de ses 16 ans, lutte corps et âme contre le réchauffement climatique. Mais saviez-vous que cette préoccupation extrême pour le sort de notre planète porte un nom?

15 mots de vocabulaire qu’on apprend en devenant parents

C’est fou comme notre vocabulaire s’élargit quand un petit être est sur le point de naître. Du moment de la conception à l’accouchement en passant par les neufs mois de grossesse, sans oublier l’entrée à la garderie et les virus qui viennent avec.

Nos Concours