Bébé

Exposez bébé aux aliments allergènes!

On s’est fait répéter depuis longtemps de retarder l’introduction des aliments à potentiel allergènes le plus longtemps possible. Pourtant, les nouvelles recherches démontrent qu’on obtient plutôt l’effet contraire!

Au Canada, plus de 7 % des enfants présentent des allergies alimentaires. C’est un fardeau pour les parents et pour ces enfants qui doivent composer avec un tas de restrictions d’aliments pourtant souvent considérés santé. On pensait autrefois que de retarder l’introduction des allergènes était la meilleure façon de prévenir qu’un enfant développe des allergies, mais les dernières données indiquent plutôt le contraire : non seulement retarder l’introduction de ces aliments ne prévient pas les allergies, mais ça pourrait même les favoriser! 

La Société canadienne de pédiatrie a donc revu ses recommandations antérieures en matière d’alimentation de la future maman, de la nouvelle maman et du nourrisson afin de tenir compte des nouvelles découvertes. Évidemment, ces recommandations ne s’appliquent pas aux bébés qui ont une allergie alimentaire préétablie ou qui sont à haut risque parce qu’un de ses parents souffre d’un trouble allergique.

Cette décision s’inscrit dans la même logique qui avait amené les autorités à revoir l’ordre d’introduction des aliments solides plus tôt cette année. Lisez notre article Changement dans l’introduction des aliments pour en savoir plus.
Durant la grossesse et l’allaitement

On déconseille maintenant les régimes restrictifs qui éliminent les aliments potentiellement allergènes de l’alimentation de la maman durant la grossesse et son allaitement. Pourquoi? Parce que rien ne prouve que ces régimes aient un effet protecteur quelconque pour le bébé, alors qu’on sait que d’éviter ces aliments prive la maman et son bébé de nutriments importants durant la grossesse et la nouvelle vie de bébé.

Pour les mamans qui ne peuvent pas allaiter ou qui ont choisi de ne pas le faire, la Société canadienne de pédiatrie recommande d’offrir à bébé une préparation lactée à base de lait hydrolysé qui offre une protection additionnelle contre la dermatite atopique.
L’introduction des aliments solides

Ça peut paraître étonnant puisque c’est carrément le contraire de ce qu’on nous disait jusqu’à présent, mais de plus en plus d’études prouvent que le fait de retarder l’introduction de certains aliments comme les arachides ou le blé a fait en sorte que de plus en plus d’enfants à travers le monde développent des allergies alimentaires. Selon la Société canadienne de pédiatrie, de nouvelles études démontrent qu’il est même possible d’introduire ces aliments de façon précoce (entre 4 et 6 mois de vie) pour offrir des avantages préventifs.

À partir de maintenant, il est désormais permis, et même encouragé, d’offrir des aliments allergènes comme des œufs, des fruits de mer, des arachides, etc. en même temps que vous amorcez l’introduction des solides, et ce, de façon régulière.
Comment introduire un aliment au potentiel allergène à un enfant

Même si on peut maintenant introduire ces aliments à bébé dès le début de son expérimentation avec les aliments solides, ça ne veut pas dire qu’on lui offre tout ça en même temps sans trop s’en soucier. Ces aliments étant reconnus comme étant à haut risque, c’est important de respecter les lignes directrices d’introduction des aliments, c’est-à-dire d’attendre quelques jours avant d’introduire un nouvel aliment pour pouvoir surveiller l’apparition de symptômes allergiques.

Sources : Société canadienne de pédiatrie – L’exposition alimentaire et la prévention des allergies chez les nourrissons à haut risque

 
Image de Mariem Melainine

Maman de deux belles filles, Mariem Melainine est passionnée par la maternité et l'écriture. Au travers de ces articles, elle offre des conseils pratiques pour les futures et nouvelles mamans. 


Cette semaine
3 recettes de croustilles santé

Quoi de meilleur que des croustilles en regardant un bon film? Le problème avec les croustilles c’est qu’il est difficile de s’arrêter ! Voici trois recettes pour grignoter sans culpabilité. 

Quand l'enfant dit Je ne t'aime plus!

Votre enfant est tellement déçu et fâché qu’il ne vous aime plus. Vous êtes tellement méchante! On a beau en rire après coup, ce sont des mots qui blessent notre petit cœur de maman.

15 trucs pour économiser en vacances

Vous commencez à planifier vos vacances en famille et craignez de défoncer votre budget? Voici quelques trucs pour économiser.

Comment organiser un voyage familial

Partir en voyage avec les enfants n’est pas réservé à l’élite et aux aventuriers. Avec un peu de planification, il est possible de voyager régulièrement avec les enfants, en toute sécurité et de manière responsable.

Nos Concours

Gagnez deux livres de recettes de Geneviève O’Gleman

Participez pour gagner deux livres de Geneviève O'Gleman