Alimentation

Prévention des allergies de l'enfant

Rien ne prouve qu'éviter certains aliments pendant sa grossesse protège le bébé d'une éventuelle allergie, pas plus que de le nourrir au lait de soja ou de ne diversifier son alimentation qu'après six mois.

Seule l'efficacité de l'allaitement maternel est avérée, selon l'Académie américaine de pédiatrie.

L'Académie revoit sa copie et rectifie ses dernières recommandations, selon lesquelles les parents seraient «responsables» des allergies alimentaires de leurs enfants, de l'asthme et de l'urticaire. En août 2000, en effet, un groupe de médecins avait conseillé aux mères d'enfants allergiques d'éviter le lait de vache, les œufs, le poisson, les cacahuètes et les noisettes pendant l'allaitement. Ce conseil, accompagné d'un programme alimentaire d'introduction de certains aliments risqués, pointait du doigt les parents, les rendant responsables des allergies de leurs enfants.

L'Académie souligne que l'évitement des cacahuètes, tout comme d'autres aliments pendant la grossesse ou l'allaitement, ne diminue pas le risque d'allergie des enfants. En revanche, chez les enfants nés dans une famille de personnes allergiques, l'allaitement maternel exclusif pendant au moins quatre mois peut diminuer le risque d'urticaire et d'allergies au lait de vache.

L'allaitement exclusif pendant au moins trois mois protège contre la respiration sifflante chez les bébés, mais on ne sait pas s'il constitue une prévention contre l'asthme chez les plus grands. Selon l'académie américaine de pédiatrie, il n'existe aucune preuve tangible selon laquelle retarder l'introduction d'aliments tels que les œufs ou le poisson chez les enfants ait un effet protecteur contre l'allergie, pas plus que la consommation de laits maternisés à base de soja. Néanmoins, les bébés ne devraient pas recevoir de nourriture solide avant l'âge de 4 à 6 mois.

Source

Associated Press


Cette semaine
Covid-19 - Le partage des congés des Fêtes pour les parents séparés

Le 19 novembre 2020, le Gouvernement du Québec annonçait les mesures d’assouplissement permises pour les rassemblements durant les Fêtes de fin d’année 2020. Un casse-tête pour les parents séparés? 

Laissez-les croire au Père Noël!

Est-ce qu’on doit laisser nos enfants croire au Père Noël et à toute cette magie des Fêtes? Absolument, et Solène Bourque nous dit pourquoi!

Le baby blues, ce phénomène mal connu

On l’entend sans cesse ce terme, baby blues, et pourtant il est si mal connu du grand public et même des professionnels de la santé. On l’utilise sans bien le comprendre alors que, pourtant, jusqu’à 80 % des femmes en connaissent un épisode plus ou moins difficile.

Un calendrier de l’Avent dans le sapin

Ce que j’aime du temps des fêtes avec les enfants, c’est toutes ces traditions magiques qui mettent des étoiles dans leurs yeux.  

Nos Concours

Gagnez le livre Bœuf braisé au jus

Participez pour gagner le livre Bœuf braisé au jus de Mamzells

Gagnez une Poupée Maplelea

Participez pour gagner une poupée Maplelea de votre choix et un journal d'histoire

Commentaires