Bébé

Les sourires de bébé!

C’est avec impatience qu’on attend le premier vrai sourire de bébé, ce sourire qui établit une connexion et une complicité entre nous!

Le visage des bébés semble incapable de cacher l’humeur ou la nature de cette humeur. S’ils n’aiment pas certaines purées ou certains aliments, ils font la grimace et marquent leur dégoût. La peur, elle, se lit sur leur visage dès qu’ils sont effrayés ou inquiets. L’enfant est donc équipé et programmé pour l’échange avec autrui, et l’adulte doit être réceptif aux signaux qu’il émet et doit y répondre.

Les parents peuvent écouter avec leurs yeux aussi bien qu’avec leurs oreilles : il suffit d’être attentif. Le visage de votre enfant peut être le baromètre de ce qu’il ressent. Si vous n’écoutez pas seulement avec vos oreilles, vous serez surpris de ce que votre petit vous communique réellement. Son langage non verbal vient autant de son cœur et de son âme que de son intellect.

Pas d’intelligence sans liens!

Le rire partagé joue un grand rôle dans le besoin d’affection de l’enfant. Comme plusieurs études l’ont démontré, le développement intellectuel d’un enfant est très fortement lié à son développement affectif et au climat qui règne dans son environnement : cela sert de base à son intelligence. En se sentant inclus dans une relation sécurisante, il trouvera l’assurance pour partir à la découverte du monde et de sa compréhension. Ainsi, l’interaction précoce par le sourire fait partie des communications préverbales qui sont la condition indispensable à toute forme d’apprentissage de l’enfant.

Sourire inné : réflexe ou émotion?

On ne peut se le cacher, les bébés naissent avec un désir inné de communiquer et d’interagir avec d’autres humains, et ce, bien avant qu’ils ne nous fassent le cadeau d’un sourire conscient. En effet, par leur regard et leurs expressions faciales, ils attirent et captent notre attention. Le premier sourire de bébé, le vrai, dirigé et conscient, est souvent considéré comme le premier geste faisant de votre enfant un être social à part entière. Il est souvent aussi le geste initiateur de la communication avec papa qui y voit enfin un potentiel d’échange et de partage volontaire de la part de bébé.

Le sourire est un comportement inné, et non un apprentissage. Selon Desmond Morris, auteur de « Babywatching » (Crown), les sourires innés feraient partie d’un mécanisme instinctif de survie chez l’être humain nouveau-né, lui assurant la sécurité et l’attachement de ses proches puisqu’il plairait automatiquement aux adultes qui craqueraient sous leur charme.

C’est à partir de nos réactions et de nos réponses à leurs risettes, leurs rictus et leurs grimaces que bébé associe à notre sourire quelque chose d’agréable et qu’il y associe une reconnaissance sur laquelle il va se construire. Quand nous sourions à notre enfant, la majorité des pédopsychiatres croient que nous tressons des liens de proximité indispensables. Les émotions servent à communiquer et à lier les individus entre eux.

Le sourire est non seulement communicatif et authentique, mais il transmet une sensation de bien-être et permet de sécréter des endorphines qui inondent le cortex d’une douce euphorie.

Saviez-vous que…
  • Lorsqu’un bébé naissant sourit dans son sommeil, on dit que bébé sourit « aux anges ». C’est un sourire de bien-être physique réflexe et sans intention.
  • Le sourire social, lorsque bébé répond réellement à votre sourire et que ses yeux se plissent, apparaît généralement vers l’âge de 2 mois.
  • Les premiers éclats de rire de bébé commencent entre 4 et 8 mois.
  • Le rire dit « social » n’apparaît qu’à partir de 10-12 mois.
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Boutique Séduction vous aide à briser la routine!

Boutique Séduction vous offre la chance de gagner un panier-cadeau

Nos Concours

Zoo de Granby - Dernière chance!

Participez pour gagner deux laisser-passer pour le Zoo de Granby!

Commentaires