Allaitement

La téterelle, un accessoire d'allaitement méconnu

La pression et l'acharnement pour l'allaitement est souvent palpable à l'hôpital après la naissance, au point que l'utilisation du biberon est presque devenu tabou. Pourtant, l'allaitement ne se fait pas toujours aussi naturellement qu'on le pense.

Trop de mamans croulent sous la pression de l'allaitement parfait et ne savent pas qu'on peut allaiter différemment au besoin. Méconnue et rarement proposée par le personnel infirmier après la naissance, la téterelle mérite d'être perçue comme une solution à certains problèmes d'allaitement et non comme une nuisance. Le plus important est que bébé puisse bénéficier du lait maternel pendant les six premiers mois... peu importe la façon, non?

C’est quoi?

La téterelle est un accessoire fait de silicone moulé qui se place sur le mamelon. Il en existe plusieurs tailles et modèles pour convenir à tous les types de seins. Elle permet, entre autres, de protéger les mamelons douloureux ou de faciliter la mise au sein du bébé.

Pourquoi l’utiliser?

La fatigue post-accouchement et le découragement de la nouvelle maman peuvent faire en sorte qu’elles songent à abandonner l’allaitement alors qu’elles étaient déterminées à faire. Le guide Mieux Vivre aborde le sujet de la téterelle dans son chapitre sur les difficultés d’allaitement et solutions.

Parmi les difficultés les plus fréquentes :

  • mamelons plats ou invaginés
  • bébé qui ne prend pas suffisamment de poids
  • bébé qui a du mal à téter
  • mamelons crevassés ou douloureux
  • seins très fermes ou engorgés de lait

Au lieu de complètement abandonner l’allaitement, l’ajout d’un accessoire comme la téterelle peut permettre à plusieurs femmes de poursuivre leur allaitement aussi longtemps qu’elles le souhaitent. Demandez conseil à une consultante en lactation avant son utilisation, car la téterelle peut entraîner une diminution de la production de lait chez certaines femmes et créer une habitude chez le bébé.

Pendant combien de temps l’utiliser?

La téterelle devrait être utilisée le temps que la problématique d’allaitement qui a poussé à son utilisation se règle. Dans certains cas, elle sera utilisée tout au long de l’allaitement. Vous pouvez envisager un sevrage lorsque celle-ci n’est plus nécessaire. Comment ? En proposant le contact direct avec le mamelon à votre bébé lors de chaque boire. Commencez d’abord à allaiter avec la téterelle pendant une trentaine de secondes, puis lorsque le sein sera plus souple et moins gorgé de lait, retirez la téterelle et proposez le mamelon à votre bébé. Laissez-lui une trentaine de secondes pour bien prendre le sein et téter. Replacez la téterelle si la tentative est infructueuse, puis réessayez au prochain boire.   

Comment l’entretenir?

L’entretien est simple. Il suffit de laver la téterelle avec une eau chaude savonneuse après chaque utilisation puis de la laisser sécher à l’air libre. Vous pouvez la transporter dans un petit contenant de plastique hermétique lors de vos déplacements pour vous assurer qu’elle reste toujours bien propre et à portée de main. Un conseil : achetez-en deux pour éviter un moment de panique si vous en perdez une.

Image de Myreille Simard

Rédactrice art de vivre, traductrice, consultante web et réseaux sociaux.


Cette semaine
Tout ce qu’il faut savoir sur les traitements médicaux contre l’acné

Comment se retrouver à travers la grande variété de traitements médicaux disponibles en vente libre et sous prescription contre l’acné?

La gestion du stress maternel par l’entraînement

La charge mentale des mères est un sujet dont on parle de plus en plus. Lorsqu’on devient maman, le poids de nos décisions semble augmenter car elles affectent cette petite personne dont nous sommes maintenant responsables.

Intéresser mon enfant TDA/H à la lecture : mission possible

Les enfants souffrant de TDA/H éprouvent parfois des problèmes de lecture pour plusieurs raisons : inattention, lenteur dans le traitement de l’information, problèmes de mémoire ou dyslexie. Comment les aider?

Autisme et confinement

Le stress familial dans les familles avec un enfant autiste est considérablement plus élevé que dans les familles dites « typiques ». Et ce n’est pas le contexte de confinement qui change la donne, au contraire…

Nos Concours

Gagnez un kit de manucure maison

Participez pour gagner un salon maison signé Looky & Elle R

Gagnez une carte-cadeau chez Little Yogi

Participez pour gagner 100$ chez Little Yogi

Gagnez La Trousse Masque Hyaluronic2 de IDC+

Participez pour gagner une trousse de produits pour femmes

Commentaires