Alimentation

Pain doré arc-en-ciel

Le pain doré arc-en-ciel est beau, amusant, éducatif et délicieux. Préparez-vous à mettre en place le plus merveilleux des déjeuners de fin de semaine.

Les inquiétudes

En commençant cette recette, je craignais vraiment le pire. D’abord, les Américaines qui font le pain arc-en-ciel utilisent du lait condensé sucré et ne cuisent pas le pain. Dans mon cas, le mélange œufs et lait était jaune et aurait pu donner des couleurs plus bizarres que les leurs. Aussi, la cuisson risquait de changer les couleurs et je me demandais si les couleurs mélangées par de jeunes enfants donneraient un air peu appétissant à leur pain doré. En plus, j’ai cassé et mélangé les œufs moi-même (quelle idée!) et mon fils a trouvé que j’aurais dû l’attendre. Disons qu’à ce point de l’histoire, mon espoir de passer un bon moment et de créer quelque chose de beau était à six sur dix.

Vous aurez besoin de…

Pour créer le pain doré arc-en-ciel, vous devez d’abord fouetter des œufs et du lait et séparer votre mélange dans sept bols (ou six). Vous aurez aussi besoin de colorant alimentaire et de pain. Les couleurs que vous obtiendrez seront pastel.

Un peu d’autonomie

J’ai laissé mon fils mettre les gouttes de colorant tout seul dans les couleurs primaires parce qu’il n’y avait aucun risque. Je l’ai supervisé d’un peu plus près avec les couleurs secondaires. Par ailleurs, le violet a d’abord eu l’air un peu gris, il a fallu ajouter plusieurs gouttes de colorant. Heureusement, ça ne change rien au goût.

Les sept couleurs de l’arc-en-ciel (ou six… disons six)

Avant d’ajouter le colorant alimentaire, nous avons regardé les couleurs de l’arc-en-ciel ensemble et j’ai expliqué à mon fils qu’il y en avait sept. J’ai aussi découvert qu’Isaac Azimov n’était pas d’accord avec l’utilisation de la couleur indigo qui lui semblait indigne de faire partie de l’arc-en-ciel puisqu’on ne la perçoit que comme un bleu un peu plus profond. La présence d’indigo est donc mitigée (un peu comme celle de Pluton), et ça tombe bien parce qu’elle est difficile à créer avec des couleurs pastel... et que j’avais seulement six bols!

On joue!

Voilà, le mélange est prêt et les enfants sont prêts à peinturer leurs tranches de pain! Notez que plus le pinceau est gros, plus c’est facile pour les tout-petits d’imbiber leur pain.

D’autres méthodes

Si vous n’avez pas de pinceaux, vous pouvez aussi tremper vos tranches de pain directement dans les bols. Le résultat sera tout aussi intéressant.

C’est l’heure de la cuisson

La cuisson ne gâche pas la couleur, du moins, pas assez pour que les enfants ne reconnaissent plus leur création, et vous verrez que les enfants sont plus patients quand ils peignent pendant que vous faites cuire leur pain. C’est une expérience vraiment amusante qui a fait dire à mon fils que j’ai le meilleur restaurant du monde. Bon appétit!

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman


Cette semaine
Gérer l’entre-deux des saisons

Froid, chaud, chaud, froid, chaud… entre deux saisons, le mercure joue au yoyo et avec notre patience. On ne sait jamais comment habiller les enfants : c’est un véritable casse-tête! Voici donc nos conseils pas bêtes pour arriver à mieux gérer.

Survivre aux devoirs en 10 trucs

Après le brouhaha de la rentrée, bien vite on fait face aux « terribles » devoirs. Voici 10 trucs pour survivre à ce moment tant redouté par les familles.

L’écoanxiété : le nouveau mal du siècle

Vous avez très certainement entendu parler de Greta Thunberg, cette jeune militante suédoise qui, du haut de ses 16 ans, lutte corps et âme contre le réchauffement climatique. Mais saviez-vous que cette préoccupation extrême pour le sort de notre planète porte un nom?

15 mots de vocabulaire qu’on apprend en devenant parents

C’est fou comme notre vocabulaire s’élargit quand un petit être est sur le point de naître. Du moment de la conception à l’accouchement en passant par les neufs mois de grossesse, sans oublier l’entrée à la garderie et les virus qui viennent avec.

Nos Concours