Alimentation

Le ketchup est un condiment

Il semble que bien des plats soient plus faciles à avaler lorsqu’ils sont accompagnés de… ketchup! Est-ce le cas chez vous?

Nous sommes parfois tentés d’appâter les enfants en leur servant des mets garnis généreusement de ketchup lorsqu’ils ont peu d’intérêt pour ce plat. Cela dit, interrogeons-nous : encourageons-nous l’enfant à être ouvert à goûter à de nouveaux aliments lorsque nous utilisons des condiments comme « camoufle aliment »?

Condiment et aliment de base

Rappelons-nous d’abord que le ketchup est un condiment… et non un aliment de base. Tout comme le vinaigre, la relish ou la salsa. Le condiment est un accompagnement. Bien que le ketchup contienne du lycopène, un antioxydant qui pourrait prévenir le cancer, la quantité est moindre que celle qu’on retrouve dans les tomates en conserve. De plus, il contient du sucre, du vinaigre et une bonne quantité de sel. L’idée n’est pas de bannir le ketchup, mais de ne pas le servir de façon systématique et de proposer aussi d’autres options.

Des suggestions…
  • Diminuer la quantité de ketchup offerte;
  • Diminuer le nombre de repas avec lequel le ketchup est offert;
  • Faire découvrir de nouvelles sauces et accompagnements tels que de la raïta au concombre, de la sauce à la coriandre ou de la sauce fruitée;
  • Essayer la méthode du combo : un aliment connu et un autre qui l’est moins. Il y a plus de chances de succès si les aliments connus et inconnus sont séparés. L’enfant pourra tremper lui-même, dans une petite quantité de sauce, l’aliment qu’il est appelé à découvrir.
L’adulte est un modèle

En goûtant à de nouveaux aliments, l’adulte montre à l’enfant qu’il est ouvert. Si l’adulte n’aime pas un nouvel aliment, mais qu’il y a tout de même goûté, il envoie à l’enfant le message qu’il est possible qu’un adulte n’aime pas tous les aliments, mais qu’au moins, il s’aventure dans l’exploration des nouvelles saveurs. 

La clé est souvent d’adopter une attitude ouverte face à la nouveauté. En cultivant la curiosité en général, il y a plus de chances que l’enfant ait envie d’aller à la découverte de nouveaux aliments, et ce sans abuser du ketchup!

Nathalie Regimbal
Nutritionniste

Complice de l’alimentation des enfants âgés de 0 à 18 ans ainsi que des futures et nouvelles mamans, Nathalie Regimbal Dt.P. diététiste-nutritionniste, est auteure, formatrice et porte-parole. Elle a le privilège de vous accueillir en consultations nutritionnelles à la Clinique Pelvi-Santé à Brossard sur la Rive-Sud de Montréal. Mme Regimbal a également le bonheur de travailler chez Manger Futé où elle élabore du matériel éducatif ainsi que des livres de recettes dont la série Mandoline qui a gagné le prix du « Meilleur livre de cuisine santé et nutrition au Canada », dans le cadre du Gourmand Cookbook Awards.


Cette semaine
Gérer l’entre-deux des saisons

Froid, chaud, chaud, froid, chaud… entre deux saisons, le mercure joue au yoyo et avec notre patience. On ne sait jamais comment habiller les enfants : c’est un véritable casse-tête! Voici donc nos conseils pas bêtes pour arriver à mieux gérer.

Survivre aux devoirs en 10 trucs

Après le brouhaha de la rentrée, bien vite on fait face aux « terribles » devoirs. Voici 10 trucs pour survivre à ce moment tant redouté par les familles.

L’écoanxiété : le nouveau mal du siècle

Vous avez très certainement entendu parler de Greta Thunberg, cette jeune militante suédoise qui, du haut de ses 16 ans, lutte corps et âme contre le réchauffement climatique. Mais saviez-vous que cette préoccupation extrême pour le sort de notre planète porte un nom?

15 mots de vocabulaire qu’on apprend en devenant parents

C’est fou comme notre vocabulaire s’élargit quand un petit être est sur le point de naître. Du moment de la conception à l’accouchement en passant par les neufs mois de grossesse, sans oublier l’entrée à la garderie et les virus qui viennent avec.

Nos Concours