Ado

«Body Positive»: un ado bien dans sa peau

Élever un adolescent représente de nombreux défis. C’est une période pouvant s’avérer douloureuse et bouleversante pour votre enfant qui semble d’un coup si adulte. Car, même si ces changements peuvent être difficiles à gérer pour les parents, imaginez ce que traverse l’adolescent.

L’expression «mal dans sa peau» prend alors tout son sens pour une grande majorité. L’estime de soi est d’autant plus mise à mal qu’Internet et les réseaux sociaux créent une course vers une perfection impossible à atteindre. Et si nous, parents, avions le pouvoir d’aider nos adolescents à s’accepter tels qu’ils sont grâce au mouvement «Body Positive»?

Mettre en avant l’acceptation de soi

Le mouvement «Body Positive» est né du ras-le-bol des femmes de devoir correspondre à un diktat de beauté inatteignable et aléatoire. Le terme est devenu un hashtag très populaire. Il est désormais possible de suivre sur Instagram des jeunes femmes, mais également, des gais et des transsexuels affichant leur corps sans filtre, au naturel.

Les légendes fortes qui accompagnent ces photos peuvent devenir une source d’inspiration pour vous permettre de créer un modèle positif pour votre adolescent. Les adultes qui manquent de confiance en eux sont souvent d’anciens enfants qui ont subi des critiques de la part de leurs parents. En aidant votre adolescent à s’accepter tel qu’il est aujourd’hui, vous lui donnez la possibilité de construire une image de lui-même saine.

Montrez l’exemple

L’image que vous projetez influe inconsciemment sur votre enfant. Parler de votre corps avec respect et amour peut permettre à votre adolescent de prendre conscience que la beauté est multiple. La course à la minceur et à la peau lisse, la concurrence avec les camarades de classe, les critiques entendues dans la rue ou les réseaux sociaux, tout cela atteint votre enfant. Contrebalancez cette énergie négative en riant ensemble de vos poignées d’amour ou en pailletant vos vergetures. 

Mettez en avant des qualités autres que physiques

Le physique peut prendre une place importante dans la vie d’un adolescent, jusqu’à devenir une obsession. Il ne forme pourtant pas son identité propre. Au lieu de complimenter le physique, mettez en avant sa personnalité, ses réussites, ses capacités. En renforçant cette image positive, vous lui permettez de voir ses forces sans mettre l’accent sur ses faiblesses. Personne n’est parfait, mais nous avons tous des talents qui nous rendent uniques.

Soyez à l’écoute

Laissez toujours votre enfant s’exprimer, surtout lors de discussions polémiques. Essayez de ne pas étouffer sa voix ou son opinion, même si celle-ci diffère de la vôtre. Si votre adolescent souffre de son physique, en parler et trouver des solutions ensemble peut lui éviter de tomber seul dans des extrêmes. Par exemple, cuisiner et organiser les repas ensemble permet à votre enfant de s’ouvrir à vous tout en le rendant proactif et en lui enseignant les rudiments de la cuisine. Faites de la cuisine un endroit sain où le physique et le poids n’entrent pas en ligne de compte.

Éduquez-le

L’acceptation de soi passe avant tout par l’éducation. Un être tout juste sorti de l’enfance ne se rend pas forcément compte que les photos des mannequins sont retouchées, que les réseaux sociaux présentent une mise en scène enjolivée de la réalité ou encore qu’il existe d’autres facteurs de réussite que le nombre d’abonnés ou une apparition dans une émission de télé-réalité.

Finalement, ces messages issus du mouvement «Body Positive» peuvent être appliqués par tous les parents qui font face à des adolescents mal dans leur peau. Ils consistent à mettre en avant la diversité des corps, l’importance du dialogue et de l’éducation, et à aider votre enfant à découvrir dès maintenant ses forces et ses faiblesses. Bien entendu, ce n’est pas une recette miracle, mais vous aiderez votre adolescent à avoir petit à petit confiance en lui. Et, cela, ça n’a pas de prix!


Cette semaine
Mon 2e enfant n'aime pas autant l'école

Votre plus vieux aime l’école et récolte des bonnes notes. Son petit frère, lui, n’est pas aussi enthousiaste! Comment encourager le premier sans décourager le deuxième?

L’hyperparentalité peut-elle être toxique?

En avril 2019, le Centre universitaire de santé McGill publiait un communiqué de presse qui faisait état d’une augmentation du nombre d’enfants et d’adolescents vus à l’urgence pour des tentatives de suicide ou des idées suicidaires.

Quand les devoirs tournent au drame

Séance de torture. Corvée. Bataille. Ces mots ne devraient jamais servir à décrire la période des devoirs et leçons. Et pourtant, c’est la dure réalité de plusieurs enfants…et parents. Comment transformer ce moment difficile en une activité plaisante? On vous propose quelques astuces.

Nos Concours

Gagnez une échelle de croissance d'une valeur de 40$!

Suivez la croissance de votre enfant grâce à Odie!

J'explore la mer des Caraïbes - Mon premier guide de voyage

Participez pour gagner le guide voyage “J’explore la mer des Caraïbes”

Éloignez les poux rapidement grâce à SOS Poux!

Participez pour gagner la trousse complète et le shampoing de SOS Poux

On se prépare pour l'Halloween avec Auzou!

Gagnez deux livres d’Halloween de Auzou

Simplifiez les lunchs grâce à Geneviève O’Gleman!

Gagnez le livre de recette Les Lunchs de Geneviève O’Gleman

La collation idéale pour votre pause santé!

Gagnez une boîte de collation Sesame Snaps

Commentaires