Ado

Les parents étouffent-ils leurs ados?

Même si la question peut surprendre, elle se pose en effet, puisque Jeunesse, J’écoute estime qu’au moins 13 % des appels touchent les situations familiales, alors que les jeunes doivent négocier leur autonomie.

Ça semble une évidence : plus l’enfant vieillit, plus son besoin d’autonomie et désir d’indépendance est grand. C’est tout à fait normal. Si certains adolescents ont, parfois, des demandes d’émancipation un brin exagérée, en tant que parent, il est néanmoins de votre devoir d’outiller votre enfant à faire, ultimement, face au monde par lui-même. Même si certains parents voudraient le retarder le plus longtemps possible, le moment où votre enfant devra être en mesure de faire des choix par lui-même viendra.

Trouver l’équilibre

Évidemment, les demandes de votre enfant changeront au fil du temps, tout comme les permissions que vous lui accorderez. Si au début il négocie sur son heure de coucher ou le droit de faire ses devoirs sans supervision, il en viendra néanmoins à demander à avoir un ordinateur dans sa chambre ou rentrer de plus en plus tard, voire découcher. Comment savoir jusqu’où aller, et à quel moment? Si l’on octroie souvent certaines permissions selon l’âge de l’enfant, il est aussi important de trouver un équilibre qui respecte les valeurs de votre famille.

Lorsque questionnée à ce sujet, Andréanne Deschamps, chef du service clinique de Jeunesse, J’écoute, est affirmative : la route vers l’autonomie doit se faire pas à pas. Madame Deschamps compare en fait la démarche à un jeu de dominos : on place une pièce à la fois, doucement. Si le parent doit faire face à son impuissance – il ne sera pas toujours derrière son enfant pour l’aider à prendre le droit chemin – l’enfant doit, pour sa part, être raisonnable lorsque vient le temps de faire ses demandes.

Le monde est injuste…

Lorsque les jeunes contactent le service Jeunesse, J’écoute, ils sont, la plupart du temps, en colère, explique encore madame Deschamps. Ils ont en effet une réaction très émotive face à ce qu’ils considèrent comme étant une grande injustice; surtout lorsqu’ils comparent leur pénible situation avec la liberté sans borne de leurs amis! Les intervenants essayeront alors de les aider à trouver des moyens de démontrer à leurs parents qu’ils sont en effet dignes de confiance.

Parce que la clé est exactement là : c’est une histoire de confiance. Avec l’aide de l’intervenant, le jeune pourra ensuite élaborer un plan d’action pour réussir, dans un premier temps à ouvrir le dialogue afin de mieux partager ces sentiments avec ses parents, puis à renégocier les termes de leur entente. Est-ce que les demandes de l’adolescent sont démesurées? Alors l’intervenant lui conseillera d’y aller étape par étape. Une petite liberté est une chance inouïe de démontrer que l’on est digne de confiance, après tout!

L’étouffement

C’est donc un travail qui se fait à deux : d’une part, l’adolescent s’efforce de prouver à ses parents qu’il est digne de confiance, et, en retour, les parents doivent lui permettre de faire ses preuves. À force d’être contraint, l’enfant en vient à se sentir étouffé, et cette situation peut le mener, entre autres, au mensonge. « La majorité des jeunes sont tristes de ne pas pouvoir se confier à leurs parents », affirme Andréanne Deschamps, qui ajoute que ceux-ci se sentent habituellement très coupables de mentir. En plus de la frustration accompagnant de trop nombreux interdits, cet étouffement a pour effet de miner l’estime de soi de l’adolescent, qui en vient à la conclusion que ses parents ne lui font pas confiance. Donc, trop d’interférences dans la vie de son jeune entraînent des conséquences sur ses relations futures, amicales, mais aussi amoureuses.

Bâtisseurs de confiance

Puisqu’il est un adulte en devenir, il est important de bien outiller votre enfant, en lui montrant, entre autres, que vous avez confiance en son jugement. Évidemment, cette fameuse confiance se construit pas à pas. Si votre enfant réussit à faire les bons choix et à bien se comporter dans la vie de tous les jours, le plus enclin vous serez à lui donner des libertés additionnelles : il doit en effet se montrer digne de confiance, mais pour le faire, il faut bien sûr que vous lui accordiez « un peu de lousse ». Tout est une question d’équilibre! Il est donc important d’encourager l’autonomie et l’indépendance, ce qui, pour le parent, signifie apprendre à lâcher-prise et accepter qu’on ne peut pas tout contrôler : on peut néanmoins guider son enfant dans la prise de décision. « Il faut aussi accepter que son enfant fasse des erreurs », conclut madame Deschamps. « Lui montrer que, malgré tout, on a confiance en lui et que, la prochaine fois, il prendra la bonne décision. »

Jeunesse, J’écoute est un service de consultation par téléphone et en ligne, destiné aux moins de 20 ans. C’est anonyme, confidentiel et gratuit. Il y a des intervenants disponibles 24/7, qui sont prêts à répondre aux questions, ou tout simplement écouter.
Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.


Cette semaine
Potage de courge et porc au cari

L’automne est la saison des soupes et potages. Votre famille adorera cette recette remplie de saveurs, de vitamines et de réconfort!

Les meilleures sorties de l’automne 2020

Ah l’automne! Quelle belle saison pour continuer à profiter du beau temps et des couleurs avec une petite laine sur le dos. Nous avons listé quelques-unes de nos activités préférées pour en profiter en famille. 

Le dépistage prénatal, à qui faire confiance?

Chaque femme enceinte sait à quel point notre tête est remplie de questionnements du moment où le test de grossesse s’avère positif jusqu’à l’accouchement. 

Halloween: Décorations rapides et faciles pour parents pressés

Vous paniquez à l’idée que l’Halloween a lieu dans une semaine et qu’il ne vous reste que peu de temps pour décorer? Pas besoin de passer des heures à décorer la maison pour obtenir un résultat «WOW».

Nos Concours

Améliorez l'apprentissage de vos enfants grâce à Leap start 3D

Participez pour gagner le jeux Leap Start 3D d’une valeur de 60$

Commentaires