Ado

Ma fille veut s’épiler les jambes!

Vous l’aviez peut-être vu venir, ou au contraire, sa demande vous prend par surprise : votre fille veut s’épiler les jambes! Est-ce trop tôt, et surtout, quelle méthode privilégier? On vous dit tout!

« Le poil sur les jambes de ma fille était apparent depuis la maternelle, et de plus en plus fourni d’années en années. Je n’ai pas été surprise lorsqu’elle m’a demandé de s’épiler, alors qu’elle avait tout juste 11 ans » raconte Karine, maman de Camille. Cette dernière n’a pas tenté de dissuader son enfant. Elle comprenait ce que sa « petite » vivait, étant elle-même passé par là dans sa jeunesse. « J’ai été super complexée par ma pilosité. Je me souviens que je prenais des ciseaux, en pleine classe de cinquième année, pour essayer de m’en débarrasser ! »

Si les filles commencent généralement à vouloir s’épiler entre 11 et 12 ans, Laura Doponte, esthéticienne et professeure en esthétique à L’Académie Edith Serei mentionne qu’il n’y pas d’âge idéal pour commencer à éliminer les poils superflus. « Mieux vaut commencer trop tôt que trop tard, car à cet âge, les répercussions psychologiques peuvent être assez grandes. Les jeunes filles peuvent rapidement devenir complexées et perdre de leur assurance. »

Quelle méthode privilégier?

Sans hésitation, l’esthéticienne recommande d’utiliser la cire. « Cette technique permet d’arracher les poils et les follicules pileux, ce qui fait que ça prend plus de temps avant que les poils repoussent » explique-t-elle. Votre fille sera peut-être craintive face à cette technique d’épilation qui est un peu douloureuse, mais l’esthéticienne est d’avis que vous devriez la convaincre d’essayer et de continuer car au fil du temps cela deviendra moins douloureux et le poil prendra plus de temps à repousser.

Vous pouvez utiliser les produits vendus à la pharmacie, mais bien sûr, l’esthéticienne recommande plutôt d’aller en salon. Cela aura nécessairement un impact sur votre budget, car contrairement à la vingtaine de dollars nécessaires pour se procurer les produits vendus en grandes surfaces, il faut plutôt compter entre 20 et 70 $ pour une épilation des jambes en salon. Parce contre, cela vous assure un travail professionnel, sans brûlure ou poils incarnés.

Laura Doponte ne recommande pas d’utiliser le rasoir. « Même si cette technique est très populaire, elle stimule la repousse du poil et peut nécessiter un rasage aux deux ou trois jours. » Même chose pour les crèmes dépilatoires, qui, en plus, sont très chimiques et peuvent irriter la peau.

Et les techniques d’épilation permanente?

« L’épilation permanente ne va pas fonctionner pour les adolescentes en raison de leur puberté, car la pousse des poils est liée aux poussées d’hormones » dit Laura Doponte. Le laser ou la lumière pulsée ne devraient donc pas être considérées avant l’âge d’environ 20 ans.      

Un choix personnel, d’abord et avant tout

En matière d’épilation, même si la cire est la meilleure option pour les adolescentes, vous êtes libres de choisir celle que vous désirez, car au-delà de la technique privilégiée, l’important est que votre fille se sente bien dans sa peau.


Cette semaine
Les signes avant-coureurs d’une crise cardiaque

Chaque année, des milliers de Canadiens et de Canadiennes succombent à une crise cardiaque parce qu’ils ne reçoivent pas le traitement médical approprié assez rapidement.

8 musées à visiter en famille

Quelle bonne idée de visiter un musée avec les enfants ! Excellente façon de les ouvrir sur le monde en plus d’aiguiser leur sens de l’observation et d’émoustiller leur curiosité. Voici 8 musées à visiter sans plus tarder !

Balado Naviguer ensemble : pour les parents ET les ados

Présenté par l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ)

Parents d’ado, vous savez que les sujets à aborder avec votre enfant sont nombreux et que les conversations sont parfois un peu difficiles. Les ados d’aujourd’hui vivent de nombreux changements dans une société en constante évolution, et les parents se sentent parfois démunis pour les soutenir. 

Les risques méconnus du diabète

Février est le mois du coeur. Une occasion parfaite pour se conscientiser à l’importance de notre santé cardiovasculaire afin de vivre longtemps et en pleine forme entourés de ceux qu’on aime. Mais quel est le lien avec le diabète?

Nos Concours

Gagnez l’édition québécoise du jeu Telestrations!

Participez pour gagner votre copie du jeu Telestrations