Ado

Mon ado ne sait pas quoi faire plus tard, comment l’aider?

Selon des données du Conseil supérieur de l’éducation(1), 80 % des jeunes qui sont en secondaire 5 n’ont pas d’idée de leur projet scolaire et professionnel. C’est beaucoup! Comment les aider à s’orienter?

La première ressource : vous!

« L’accompagnement de l’orientation de son enfant doit se faire tout au long de son adolescence » affirme Louis Cournoyer professeur chercheur en counseling de carrière à l'UQAM et conseiller en orientation.

En tant que parent, vous êtes bien placés pour voir les intérêts de votre enfant, ses valeurs, aptitudes et besoins. N’aviez-vous pas le réflexe, lorsque vous le regardiez jouer à 5, 7, ou 9 ans, de vous imaginer la carrière qu’il ferait plus tard ? Ces observations que vous faites depuis tant d’années peuvent être mises à profit maintenant. Posez des questions à votre enfant, emmenez-le à se questionner sur lui-même, sur les choses qui sont vraiment importantes pour lui et qui correspondent à sa personnalité.

Sites Internet, livres, etc.

Louis Cournoyer suggère d’explorer les différentes ressources disponibles sur Internet afin d’explorer les programmes d’études et les professions. Le site toutpourreussir.com est un incontournable. Prenez le temps de vous asseoir avec votre ado lors de cette exploration sur le Net. N’hésitez pas à lui poser des questions afin de sonder ses réactions.

Vous pouvez aussi aller en librairie ou à la bibliothèque de votre quartier pour y dénicher différents ouvrages. Monsieur Cournoyer à publié en mars 2018, chez Septembre éditeur, le livre L’ado en mode décision : 7 profils pour comprendre et aider son choix de carrière. Co-écrit avec Lise Lachance, professeure au département d’éducation et pédagogie de l’UQAM, cet ouvrage s’adresse à deux publics : les parents et les professionnels de l’orientation. « Il s’agit d’un rare ouvrage qui ne se limite pas à informer les parents des enjeux d’orientation, mais leur propose concrètement des moyens d’aider directement » souligne le professeur chercheur en counseling de carrière. Vous trouverez également chez Septembre éditeur le guide S’orienter malgré l’indécision, destiné aux étudiants indécis et à leurs parents déboussolés.

Monsieur Cournoyer propose également d’aller voir des journées portes ouvertes de cégeps ou d’universités, en plus de salons de l’éducation et de l’emploi, des conférences, etc.

Le professeur chercheur et conseiller en orientation insiste sur le fait qu’il ne suffit pas d’offrir son soutien à votre enfant pour être soutenant : « Il faut prioriser l’établissement d’une relation de confiance, de dialogues respectueux manifestant une écoute et une présence sans jugement, de manière à mieux espérer que votre adolescent – lesquels ne sont pas toujours de grands parleurs avec leurs parents – puisse se sentir en confiance de se confier, puis envisager des démarches avec vous. »

Consulter un conseiller d’orientation

Votre ado est toujours indécis et vous ne savez plus où donner de la tête pour lui venir en aide ? Un service de conseillers d’orientation devrait être disponible à l’école de votre enfant, et ce, gratuitement. Le bémol avec ce service public c’est le manque criant de ressources. Ainsi, le conseiller d’orientation de l’école ne dispose peut-être pas de tout le temps dont votre enfant aurait besoin pour y voir plus clair dans son choix de carrière, dans son orientation scolaire. 

Si vous sentez que votre enfant a besoin d’aller au-delà des services que peut lui offrir le conseiller de son école, il vous reste la pratique privée. Pour trouver un professionnel près de chez vous, consultez le site de l’Ordre des conseillers et des conseillères en orientation du Québec. Attendez-vous à payer entre 75 $ et 100 $ la rencontre, en plus des tests qui peuvent s’ajouter à la facture. 

Source(1) : http://www.cse.gouv.qc.ca/

Image de Julie  Chaumont

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires