Famille

10 gestes pour soulager un parent endeuillé

En ce jour mondiale de sensibilisation au deuil périnatal, on vous suggère 10 gestes qui ont une grande portée auprès des parents qui vivient le décès d'un enfant. 

Respectez le deuil

Sachez qu’il n’y a pas deux personnes qui réagissent exactement de la même façon devant la mort et respectez le rythme de guérison et les émotions en dents de scie du parent en deuil. Pour certains, la peine durera quelques semaines, pour d’autres il faudra beaucoup plus longtemps pour s’en remettre. C’est à nous d’être patients et de leur offrir compréhension et soutien.

Donnez un coup de fil

Le simple fait d’entendre votre voix et de savoir que vous êtes disponible s’ils ont besoin de vous fera réellement plaisir aux parents et leur permettra de briser leur isolement quelques minutes. Si vous ne le faites pas, ils seront peut-être gênés de demander de l’aide. N’hésitez plus. Appelez!

Laissez un panier sur leur balcon

Si vous avez peur de vous imposer ou que le parent a exprimé le désir d’être seul pour pleurer et réfléchir, vous pouvez laisser quelques pots de sauce à spaghetti ou une fournée de muffins ou de biscuits sur son balcon. Offrir des repas et autres douceurs qui ne requièrent aucun effort de leur part est un beau cadeau qui démontrera clairement votre sympathie.

Offrez de faire des courses

Si par exemple, vous êtes déjà à l’épicerie ou dans un magasin à grande surface, pourquoi ne pas envoyer un message texte pour demander aux parents s’ils ont besoin de quelque chose pendant que vous êtes là? C’est bien peu d’efforts pour vous, mais d’un grand secours pour eux.

Nommez le bébé par son nom

Quand vous parlez du bébé, appelez-le par son nom. En nommant l’enfant, vous reconnaissez l’existence de cet enfant qu’ils ont perdu, et les parents comprendront que vous respectez à la fois leur attachement et l’ampleur du deuil qui est le leur.

Envoyez une carte à l’anniversaire de naissance et de décès du bébé

Voilà une autre façon de montrer que vous êtes attentive aux événements qui ont touché la vie de cette famille. Si vous pensez que les parents l’apprécieront, envoyez-leur une carte à l’anniversaire du décès et de la naissance de leur enfant.

Offrez de garder les enfants

S’occuper de ses autres enfants peut être très difficile quand on a beaucoup de peine et qu’on se remet d’un accouchement en même temps. Garder leurs enfants de temps en temps fera énormément de bien à ces parents endeuillés.

Offrez de l’aide dans la maison

Aider à faire le ménage et le lavage, tondre la pelouse, promener le chien et toutes ces tâches exigeantes sont d’autres excellentes façons d’aider concrètement les parents dépassés par les tristes événements.

Invitez-les à souper, à prendre un café

Pour briser sa routine et qu’elle ait un répit dans sa douleur, invitez votre amie à vous rendre visite le temps d’un souper ou d’un café. Si le papa est disponible, invitez-le aussi!

Offrez-leur de parler… et de pleurer

Vous pouvez proposer aux parents de tout vous raconter, même si c’est long, même si c’est triste, même s’il est possible qu’ils pleurent. On n’a pas tellement d’amis à qui on peut parler dans des moments difficiles comme ceux-là, et cette écoute sera certainement bienvenue.

Si vous avez l’impression que votre amie a plutôt besoin de parler à des gens qui ont vécu la même chose qu’elle, vous pouvez aussi la référer à Parents Orphelins qui organise des cafés-causeries avec plusieurs parents qui ont vécu un deuil.

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman


Cette semaine
Maladie grave : nécessaire d’assurer son bébé?

Présenté par Beneva

L'annonce d'une maladie grave détectée chez un enfant doit causer une onde de choc au sein de la famille concernée. Une assurance maladie grave permet de soulager le stress financier afin de pouvoir se concentrer sur ce qui compte réellement, le rétablissement et l'accompagnement. Voici ce qu'il faut savoir sur l'assurance contre les maladies graves.

Parents solos : gérez-vous le budget familial avec brio?

En pleine période d’inflation, la gestion des finances familiales s’avère particulièrement stressante, d’autant plus lorsqu’on est séparé ou un parent monoparental et qu’on doit composer avec un seul salaire. 

Rester motivé, jusqu’à la fin de l’année scolaire

Les vélos n’attendent qu’à être enfourchés et l’appel du parc est criant. Les vacances d’été se dessinent à l’horizon, mais avant d’y arriver, il faut survivre aux examens de fin d’année. Comment rester motivé, alors que tout invite au jeu?

Allergies alimentaires - mythes et réalités

Avoir un enfant qui souffre d’une allergie alimentaire est une source de stress. L’essentiel pour l’apaiser, c’est d’être bien informée.

Nos Concours

Gagnez deux livres de recettes de Geneviève O’Gleman

Participez pour gagner deux livres de Geneviève O'Gleman