Famille

L’importance des traditions

Passer du temps ensemble

Plus nos enfants vieillissent, plus ils ont d’occupations qui leur sont propres. Ils ont des amis à voir, des endroits où aller et par la force des choses, ils ont de moins en moins de temps pour nous, leurs vieux parents, qui sommes parfois à court d’arguments pour les attirer chez nous. Voilà pourquoi il est bon d’instaurer des traditions.

Peut-être en avez-vous déjà?

Beaucoup d’Italiens, par exemple, ont l’habitude de manger avec leurs parents le dimanche. La fête de Noël, les anniversaires, la chasse aux œufs de Pâques et le brunch du dimanche sont des traditions qui ont d’autant plus de valeur qu’elles sont rares et qu’elles donnent à votre famille des points de repère et des histoires à raconter.

Si vous n’en avez pas, si vous les avez perdues en déménageant ou si vos parents ne sont plus là, rien ne vous empêche d’en créer. Le film et le popcorn du mercredi soir, la fabrication de cartes de Noël avec les enfants début décembre, les crêpes au sirop du samedi matin, la chanson spéciale un jour d’anniversaire, le pèlerinage annuel au festival western de Saint-Tite… Tous les prétextes sont bons pour passer du bon temps en famille, loin des ordinateurs, du traintrain et des devoirs.

Un caractère sacré

Afin d’établir des traditions dignes de ce nom, vos ancêtres ont dû les imposer d’une certaine façon que ce soit en perpétuant les traditions dès le plus jeune âge de leurs enfants, comme leurs parents l’avaient fait avant eux, ou en intégrant les enfants à un moment qu’ils jugeaient opportun. Peu importe la manière, les traditions du passé n’ont jamais eu un caractère très démocratique, et c’est justement ce sentiment d’obligation qui leur donne un caractère sacré qui rend les désistements quasi impossibles.

Bien entendu, ceux d’entre nous qui ont déjà été forcés d’aller chaque samedi chez leurs grands-parents, à l’église ou dans le jardin à contribuer à l’entretien du patrimoine familial savent qu’il n’est pas toujours agréable sur le moment de sacrifier une journée de weekend pour faire quelque chose que nous n’aurions autrement pas privilégié. Par contre, nous savons aussi que ces moments ont marqué notre enfance par leur caractère répétitif et leur fréquence, et que devenus adultes et parents à notre tour, ils représentent souvent les plus beaux souvenirs de notre enfance.

Ces traditions nous ont aussi enrichis par la présence des mêmes personnes qui, semaine après semaine et année après année, ont véritablement fait partie de notre vie et nous ont appris à comprendre leur quotidien, en nous donnant la chance de les côtoyer, alors que sans ces traditions, nous n’aurions eu quasi aucun contact avec elles. La plupart des gens qui ont été « forcés » à suivre certaines traditions familiales constatent en vieillissant que le décès des grands-parents, les imprévus et les bouleversements de la vie qui viennent y mettre un terme les privent de repères importants et de contacts chaleureux avec de vieilles connaissances.

La confiance

Les traditions familiales sont fiables. Quand les enfants de tout âge veulent annoncer ou avouer quelque chose, ils savent qu’à un moment précis de la semaine ou de l’année, ils auront la chance de le faire. C’est un moment bien défini dans le temps et se préparer à raconter leur histoire est d’autant plus facile qu’ils en connaissent déjà le contexte rassurant.

Les traditions démontrent aussi que les parents sont constants, qu’ils tiennent parole et qu’ils donnent  sinon l’assurance, du moins l’impression qu’ils seront toujours là pour leurs enfants. En effet, malgré les remontrances et les bouderies, les enfants à qui on doit forcer un peu la main pourront se plaindre de l’insistance de leurs parents, mais ils ne pourront jamais leur reprocher de ne pas avoir été là pour eux. C’est un moment privilégié, qui illustre bien l’importance que chaque membre de la famille accorde aux autres et qui renforce le sentiment d’appartenance à cette tribu qui est la nôtre et qui nous aidera quoiqu’il arrive.

En bref, les traditions font de notre famille ce qu’elle est, une famille unie, formée de membres qui auront toujours au moins un point en commun, celui des souvenirs précieux de l’enfance.


Cette semaine
Bricolages d’Halloween avec des rouleaux

À l’Halloween aussi les fameux rouleaux de papier de toilette peuvent servir à bricoler avec les enfants. Voici dix idées pour les réutiliser.

5 recettes de soupes et potages

Les soupes et les potages sont presque un symbole des récoltes d’automne. Pour vous préparer à faire bon usage de nos meilleurs légumes, voici cinq succulentes recettes.

Halloween: Décorations rapides et faciles pour parents pressés

Vous paniquez à l’idée que l’Halloween a lieu dans une semaine et qu’il ne vous reste que peu de temps pour décorer? Pas besoin de passer des heures à décorer la maison pour obtenir un résultat «WOW».

Costumes d’Halloween qui font peur!

Pour les adolescents et les amateurs de films d’épouvante, voici quelques costumes qui n’ont rien de mignon. Après tout, à l’origine, ces costumes devaient chasser les mauvais esprits...

Concours Partenaires

Découvrez la série des cahiers de La classe en ligne avec Mme Marie-Ève

Gagnez un paquet-cadeau de Succès Scolaire pour aider votre enfant à apprendre en s’amusant

Nos Concours

Minimo aide votre enfant à développer son autonomie

Gagnez un ensemble d’outils éducatifs de Minimo et un abécédaire pratico-ludique

Simplifiez vos soupers de semaine grâce à Geneviève O’Gleman

Gagnez le livre soupers rapides de Geneviève O’Gleman

Gagnez le coffret - Expédition sur L’île Tire-Bouchon

Développer la curiosité et la créativité avec L’île Tire-Bouchon

Commentaires