Famille

Initier les enfants au compostage

Nul n’ignore désormais l’importance de composter à la maison afin de réduire sa production de déchets et, par le fait même, son empreinte environnementale. 
 

Mais avez-vous déjà pensé à initier vos enfants à cette pratique? Après tout, il n’est jamais trop tôt pour prendre de bonnes habitudes!

Saviez-vous que, selon les données d'Environnement Canada, les matières organiques représentent environ 40 % des déchets que nous produisons? Plus encore, lorsque ces matières se retrouvent parmi les autres déchets dans un site d’enfouissement, elles se décomposent privées d'oxygène: se créent alors des gaz à effet de serre. Rappelons que les gaz à effet de serre contribuent au réchauffement de la planète en empêchant la chaleur du soleil de s'échapper de notre atmosphère... Bref, composter, c’est poser un geste concret pour protéger notre environnement… et faire plaisir à dame Nature! 

Démystifier le compostage

Comme nous l’explique Recyc-Québec, la société québécoise de récupération et recyclage, le compostage, c’est un procédé biologique qui permet la biodégradation des matières organiques grâce à l’action de microorganismes vivant en présence d’oxygène. 

Si vous possédez un jardin à la maison, la production de votre propre compost grâce à un composteur domestique pourrait vous être très utile. En effet, l’ajout de compost améliorera la texture de votre sol, favorisant ainsi le drainage de l’eau de pluie, l’aération du sol et la croissance des plantes, en plus de servir de barrière naturelle aux indésirables tels que les petits insectes nuisibles et certaines maladies.

Vous n’avez pas le pouce vert? Pas de problème! Vous pouvez tout de même faire votre part en participant à la collecte municipale des matières organiques, aussi connue sous le nom de « bac brun »! Si chaque municipalité dispose de ses propres règles quant aux matières acceptés ou refusées, on peut néanmoins généralement se fier à trois grands principes tout simples : si ça se mange, que c’est en papier ou en carton (souillé, autrement on opte plutôt pour le bac de recyclage) ou qu’il s’agit d’un résidu de jardin, alors il s’agit fort probablement d’une matière acceptée! On parle donc des résidus de fruits et légumes, des os, du gras, des carapaces et de tous les résidus de viande, de poisson et de fruits de mer, des restes de plats et d’aliments périmés, du papier journal, du carton souillé et des feuilles mortes.

Passer à l’action

Pour bien faire comprendre le processus à vos cocos, quoi de mieux qu’une petite expérience scientifique? Vous passerez ainsi un beau moment en famille tout en stimulant leur intérêt pour le compostage et l’environnement!

Tout d’abord, rassemblez une pelure de banane (ou toute autre pelure de fruit ou de légume), un cœur de pomme, une feuille verte ou brune (ou des pétales de fleur), un morceau de plastique et un morceau de verre. Déposez chaque item dans un pot transparent différent, remplissez-les de terre ordinaire et placez-les sur le bord d’une fenêtre. Arrosez ensemble le contenu des pots chaque jour afin de garder la terre bien humide, et observez ce qui s’y passe au fil du temps. Vous pourrez même consigner vos observations dans un joli carnet d’explorateur! Vous observerez ainsi la décomposition, plus ou moins rapide, de vos éléments organiques, alors que le plastique et le verre, eux, demeureront intacts! (Source de l’activité: Ministère de Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec)

Si vos enfants ont apprécié l’expérience, vous pourrez aussi essayer cette belle activité, présentée par notre collaboratrice Caroline Savard du blogue Wooloo. Celle-ci consiste à faire pousser des récoltes à l’aide de rouleaux de papier recyclé. De doux moments en famille en perspective!

Image de Vanessa Maisonneuve-Rocheleau


Cette semaine
Les mots de Passe-Partout : pour apprendre en s’amusant

Cette émission jeunesse a marqué plus d’une génération, nous sommes nombreux à avoir grandi en compagnie de Passe-Montagne, Passe-Carreau et Passe-Partout.

20 cabanes à sucre familiales

Puisque le goût de l’érable coule dans nos veines, allons s’en pourlécher les babines encore cette année! Voici des suggestions de cabanes à sucre dans toutes les régions du Québec.

Le RQAP : plus flexible que jamais

Présenté par le Gouvernement du Québec.

Saviez-vous que le Régime québécois d’assurance parentale (RQAP) vous permet de concilier encore plus facilement vos responsabilités familiales et professionnelles? 
 

Sarah-Jeanne Labrosse raffole de ces produits pour bébé

Dans un monde où la peau délicate des tout-petits demande une attention particulière, les soins Mustela émergent comme un phare de confiance offrant des produits qui évoquent la tendresse et le réconfort d’un câlin.