Famille

4 façons d’encourager votre enfant à être gentil avec ses frères et soeurs

Les familles qui comptent plus d’un enfant doivent souvent composer avec les rivalités et les disputes dans la fratrie. Voici 4 façons de les inviter à prôner le respect entre eux. 

Les petites rivalités au sein de la fratrie sont inévitables. En fait, paraît-il qu’elles sont mêmes profitables pour leur développement1. La difficile cohabitation avec la fratrie permet, entre autres, aux enfants de développer leur patience et l’art de la négociation. 

1 - Éliminer la compétition

Pour éviter que la saine rivalité ne se transforme en jalousie, les parents peuvent poser certaines actions. Souvent, l’aîné manque de patience envers le benjamin ; il est important que le parent ne blâme pas le plus vieux en utilisant son âge contre lui. Un truc qui fonctionne à tout coup est le jumelage de l’ainé et du benjamin dans la même équipe aux soirées de jeux en famille. Ils pourront ainsi faire équipe de manière positive dans le but de gagner ensemble.

2 - Préparez-les à l’arrivée d’un autre enfant

Si les enfants comprennent bien d’avance l’arrivée prochaine d’un nouvel enfant dans la famille, ce sera plus facile pour eux de se faire à son arrivée. Invitez-le à peindre ensemble la chambre du tout petit ou à décorer et placer les jouets. Les enfants aiment se sentir utiles ; à l’arrivée du nouveau poupon laissez-les vous aider. S’ils se sentent importants dans la vie de leur frère ou de leur sœur, ils risquent de nouer des liens d’affection plus solides. Il est aussi important de passer du temps de qualité avec les plus vieux afin qu’ils se sentent toujours aussi reconnus à vos yeux. 

3 - L’appréciation des gestes méritoires

Quand les enfants cherchent de l’attention, que ce soit de façon positive ou négative, ils savent exactement quoi faire ! Le bon vieux truc du renforcement positif est la clé pour stimuler les comportements positifs. Si votre plus vieux ajuste la moufle de sa petite sœur, faites en sorte qu’il soit félicité pour son action en lui expliquant pourquoi vous appréciez tant ce geste. Il sera fier et voudra sûrement répéter l’action. 

4 - Laissez-les enseigner

Les jeunes enfants aiment beaucoup partager leurs connaissances. Que ce soit leur habileté à dessiner ou à connaître l’alphabet, ils sont toujours prêts à faire des démonstrations. Laissez-les lire un livre au tout-petit ou montrez-lui comment utiliser des ciseaux ou attacher ses lacets. Toujours en gardant un œil qui ne soit pas trop « bosseux » ! 

Pour conclure, les petites chicanes et les mauvais coups font partie de la vie et il faut apprendre à les apprivoiser, mais pourquoi ne pas mettre toutes les chances de son côté pour faire en sorte qu’ils deviennent les meilleurs amis du monde ? 

Écrit par Michèle Laplante


1- https://www.sosnancy.com/cest-pas-juste/


Cette semaine
L’intégration graduelle à la garderie

Non, vous n’êtes pas coupable de l’avoir laissé trop tôt ou trop vite au service de garde, car l’intégration tardive et « en crescendo » n’est pas une panacée.

Changer d’école : 5 conseils pour aider votre enfant à s’adapter

Que ce changement soit causé par un récent déménagement ou encore par l’arrivée au secondaire, changer d’école peut être un bouleversement dans la vie de votre enfant. 

Les différentes positions pour accoucher

On voit souvent la femme accoucher sur le dos, les pieds dans les étriers. Mais ce n’est pas la seule position qui existe et, surtout, ce n’est peut-être pas la plus favorable!

Activités parascolaires : oui ou non?

Les bienfaits des cours parascolaires sont nombreux. Mais peut-il y avoir une limite? Un moment où on doit dire « non » à ces activités?

Nos Concours

Gagnez un laisser-passer familial!

Visitez le Cosmodôme en famille!