Famille

10 raisons de devenir Grand Frère ou Grande Sœur

Est-ce que le don de soi ou le bénévolat fait partie de votre liste de résolutions? Oui? Eh bien, voici 10 bonnes raisons de vous impliquer en devenant Grand Frère ou Grande Sœur.

Les jumelages sont effectués selon les goûts, le caractère et les affinités de chacun

L’organisme Grands Frères et Grandes Sœurs a pour mission de jumeler des enfants issus de familles monoparentales à des adultes responsables afin qu’une fréquentation saine et régulière puisse constituer une expérience mutuellement enrichissante. Les deux parties en retirent un grand bénéfice!

Prévenir la délinquance

En plus d’apporter l’équilibre de vie nécessaire à l’épanouissement de l’enfant, la présence significative et l’empathie du Grand Frère ou de la Grande Sœur s’avèrent très utiles pour prévenir la délinquance. D’après une étude, 46 % des jeunes jumelés sont moins portés à prendre de la drogue, 27 % sont moins enclins à consommer de l’alcool, 52 % des jeunes sont moins susceptibles de quitter l’école et 37 % d’entre eux sont moins incités à sauter des cours.

Un retour financier substantiel à long terme

Une étude novatrice de The Boston Consulting Group, qui a comparé 500 anciens Petits Frères et Petites Sœurs à un groupe témoin similaire (qui n’ont pas eu l’avantage d’avoir un mentor) a permis de démontrer un retour financier substantiel à long terme en lien avec les Grands Frères Grandes Sœurs.

Les conclusions de l’étude parlent d’elles-mêmes :

  • Chaque dollar investi dans les Grands Frères Grandes Sœurs génère un retour social sur investissement de 18 $. 
  • Au cours de leur vie professionnelle, les anciens « Petits » gagneront en moyenne 315 000 $ de plus que ceux du groupe témoin.
  • Ces revenus élevés se traduisent par une moyenne de 32 154 $ en recettes fiscales supplémentaires; 49 819 $ en consommation; 5,856 $ dans le bénévolat supplémentaire et 890 $ de plus en dons de charité.
Contribuer à la réussite scolaire d’un enfant

Un enfant a besoin d’encadrement et d’encouragement pour bien réussir à l’école : c’est exactement ce qu’offre le programme de mentorat des Grands Frères et Grandes Sœurs. De plus, pour prévenir le décochage scolaire, l’organisme a mis sur pied un programme qui permet aux élèves du primaire ou du secondaire d’être jumelés à un adulte.

Les jeunes visés par le programme Prométhée peuvent être émotivement fragiles, manquer de confiance en eux ou recevoir peu d’encouragement de leur parent. On ne parle pas ici d’aide aux devoirs, mais plutôt de soutien et d’estime de soi.

Le don de soi : une expérience enrichissante

Plusieurs adultes se lançant dans l’aventure Grand Frère ou Grande Sœur le font à priori pour aider un enfant qui a besoin de support, d’un ami, d’un confident. Ils ignorent cependant que, si cette expérience est en effet extrêmement épanouissante pour les jeunes qui en profitent, elle l’est aussi pour eux. Tous les témoignages des Grands Frères ou Grandes Sœurs abondent dans le même sens : il n’y a rien d’aussi enrichissant et bon que de faire le don de soi.

Tisser des liens éternels

S’impliquer à titre de Grand Frère ou Grande Sœur est une expérience à long terme. En effet, on demande aux mentors d’être présents dans la vie de l’enfant au moins jusqu’à sa majorité. Ceci dit, la plupart du temps, les liens qui unissent un Grand et un Petit Frère, une Grande ou une Petite Sœur perdurent au-delà de l’âge de majorité. On ne demande pas aux bénévoles de jouer un rôle parental traditionnel; c’est une véritable relation d’amitié qui unit les adultes et les enfants jumelés.

Donner un peu de répit à un parent monoparental

Donner de son temps à un enfant, c’est aussi donner de son temps à son parent monoparental. De plus, les expériences grandement positives que vivra l’enfant qui est accompagné par un Grand Frère ou une Grande Sœur porteront aussi ses fruits à la maison.

Quelques heures par semaine pour amener un enfant à aller plus loin

Les Grands Frères et Grandes Sœurs offrent à des enfants qui en ont besoin des modèles positifs et significatifs. Grâce à ceux-ci, les jeunes auront la chance d’améliorer leur estime de soi, développer de saines habitudes de vie et persévérer à l’école. De plus, faire partie de la grande famille des Grands Frères et Grandes Sœurs, c’est faire partie d’une tradition d’entraide riche de plus de cent ans. En échange de seulement quelques heures par semaine (ou aux deux semaines), vous pourrez faire une différence dans la vie d’un enfant.

Différents programmes

L’Organisme a mis sur pied différents programmes de mentorat qui, selon le nombre d’heures que vous avez à y consacrer, vous permettront de vivre l’expérience Grand Frère ou Grande Sœur. Par exemple, dans le cadre d’un jumelage traditionnel, le bénévole doit s’engager à rencontrer l’enfant trois ou quatre heures par semaine ou par deux semaines, et ce, dans la perspective d’un engagement à long terme.

Le jumelage de groupe, en revanche, est idéal pour une personne qui n’est disponible que quelques heures par mois.

C’est facile comme tout

Vous avez envie de vous lancer dans l’aventure? Rien de plus simple! Assurez-vous d’être bien à l’aise avec les exigences et les responsabilités des mentors des Grands Frères Grandes Sœurs. Si c’est bien le cas, communiquer avec les Grands Frères Grandes Sœurs de votre région pour commencer le processus de demande et d’évaluation.

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.


Cette semaine
Mon 2e enfant n'aime pas autant l'école

Votre plus vieux aime l’école et récolte des bonnes notes. Son petit frère, lui, n’est pas aussi enthousiaste! Comment encourager le premier sans décourager le deuxième?

L’hyperparentalité peut-elle être toxique?

En avril 2019, le Centre universitaire de santé McGill publiait un communiqué de presse qui faisait état d’une augmentation du nombre d’enfants et d’adolescents vus à l’urgence pour des tentatives de suicide ou des idées suicidaires.

Quand les devoirs tournent au drame

Séance de torture. Corvée. Bataille. Ces mots ne devraient jamais servir à décrire la période des devoirs et leçons. Et pourtant, c’est la dure réalité de plusieurs enfants…et parents. Comment transformer ce moment difficile en une activité plaisante? On vous propose quelques astuces.

Nos Concours

Gagnez une échelle de croissance d'une valeur de 40$!

Suivez la croissance de votre enfant grâce à Odie!

J'explore la mer des Caraïbes - Mon premier guide de voyage

Participez pour gagner le guide voyage “J’explore la mer des Caraïbes”

Éloignez les poux rapidement grâce à SOS Poux!

Participez pour gagner la trousse complète et le shampoing de SOS Poux

On se prépare pour l'Halloween avec Auzou!

Gagnez deux livres d’Halloween de Auzou

Simplifiez les lunchs grâce à Geneviève O’Gleman!

Gagnez le livre de recette Les Lunchs de Geneviève O’Gleman

La collation idéale pour votre pause santé!

Gagnez une boîte de collation Sesame Snaps

Commentaires