Famille

Moins de 30 ans et 5 fois maman!

Patricia est une Mamanpourlavie pas ordinaire! Elle n’a pas encore 30 ans et a cinq beaux enfants. Généreuse, elle a accepté de partager avec nous son quotidien fort occupé, mais rempli d’amour! 

Patricia est une Mamanpourlavie pas ordinaire! Elle n’a pas encore 30 ans et a cinq beaux enfants. Généreuse, elle a accepté de partager avec nous son quotidien fort occupé, mais rempli d’amour! Une belle inspiration pour toutes les mamans!

  Cinq enfants et vous n’avez pas encore 30 ans? Ce n’est pas banal : est-ce que c’était un « plan » ou c’est arrivé ainsi?
PATRICIA : Disons que j’ai trouvé, pour moi, le mari idéal! Il voulait autant d’enfants que moi et même plus!

Quel âge ont-ils? Et comment s’appellent-ils?  
PATRICIA : Matthiew a 7 ans, Maxim 6 ans, Sabrina aura 5 ans bientôt, Mickael 3 ans bientôt et Alicia 1 an dans quelques jours…

D’où, selon vous, vient votre désir d’avoir plusieurs enfants? Venez-vous d’une famille nombreuse?
PATRICIA : J’étais toute jeune et je disais à tous que je voulais 5 enfants, le chiffre « 5 » a toujours été comme une ligne de vie… Il y a aussi ma grand-mère maternelle qui a eu 15 enfants et je l’ai toujours admirée pour cela. Les réunions de famille, la dynamique familiale, les valeurs de partage et d’entraide : wow! Ma mère m’a aussi donné cette envie. Elle n’a eu que deux enfants, mais elle était famille d’accueil. On pouvait donc être jusqu'à dix assis autour de la table. J’ai toujours été entourée et je voulais une grosse famille!

 Nommez-nous trois petits ou gros bonheurs que vous procure votre vie familiale?
PATRICIA : Les câlins et les mots d’amours… Tous les moments passés auprès d’eux sont exceptionnels! Ils grandissent si vite. J’adore particulièrement le réveil où 5 petits bruits de pas et de rires nous rejoignent en courant dans notre lit. Les sorties au cinéparc avec tout mon petit monde c’est mon dada, la « vanne » devient un terrain de jeu! 

Vous arrive-t-il de vous sentir à part des autres familles? Ou même « jugée »?
PATRICIA : Oui, tous les jours! Chaque fois que je sors de la maison en fait… Les gens comptent les enfants sur mon passage! J’entends tous les commentaires. Les gens ne sont pas méchants, seulement leurs regards me font sentir comme une extraterrestre.

Que pensent vos enfants de leur « grande » famille?
PATRICIA : Ils voudraient d’autres bébés. Ils sont fiers de dire « nous sommes 5 du même papa et de la même maman. »

Souhaitez-vous avoir d’autres enfants?
PATRICIA : Le désir est toujours très présent, mais il ne suffit pas de les faire, il faut aussi s’en occuper… Les finances ne nous permettent malheureusement pas d’en avoir d’autres et il n’y a plus de place dans la voiture! Sinon, beaucoup plus de petits trésors seraient venus agrandir notre famille!

Avez-vous dû renoncer à certaines choses pour avoir une grande famille?
PATRICIA : Tout s’est fait naturellement! Nous sommes 7 et oui monétairement, c’est faisable! J’ai allaité chacun de mes enfants pendant 7 mois. Nous prenons du « seconde main » et avons reçu de l’aide de mon père lorsque mes appareils ménagers ont lâché : 7 personnes, ça vous tue une machine à laver! Mais généralement, nous voulons nous débrouiller seuls. Il y a eu des temps durs, mais nous n’avons jamais manqué de rien. Nous avons fait un choix, c’est le nôtre et nous l’assumons entièrement! Nous ne nous privons pas, mais nous mettons nos priorités aux bons endroits.  

Au quotidien! 

Une journée type pour vous, ça ressemble à quoi?
PATRICIA : J’ai deux sortes de journée…
1) Je suis à la maison. Je fais les tâches ménagères, mais elles sont multipliées par 7. Je prépare chaque repas à l’avance et je peux faire jusqu'à 3 brassées de lavage par jour! Je prends le temps de jouer avec les enfants. J’ai donc appris à me coucher le soir, même si la vaisselle du souper n’est pas faite. Lorsqu’ils sont couchés, je prends soin de moi et de mon couple! Pour le peu de temps qui reste, bien sûr, car nous sommes fatigués de nos journées!

2) Ce sont les journées où je suis aussi monitrice aux ateliers Passe-Partout (pré-maternelle). Puisqu’on n’a qu’un véhicule, je dois donc aller reconduire mon mari à son travail à 6h30 avec tous les enfants. Ensuite, on revient à la maison pour le départ des plus grands pour l’école. Je pars avec les trois plus jeunes. Je remplis la voiture avec mon matériel (préparé la veille), les trucs pour les enfants (parc, chaise et sac à couches) et on part pour l’atelier. Je remplis et vide ma voiture quatre fois dans ma journée! On revient pour le dîner. Et à 17h30, on part chercher mon mari. La routine du soir s’enclenche après : arrivée à la maison, le souper, les bains, les lunchs, l’histoire et le dodo.

  Une épicerie?
PATRICIA : Imaginez une extraterrestre avec un petit train! Je fais l’épicerie avec les 5 enfants et j’adore ça. Je prends un panier d’enfants et un panier de bouffe. Inutile de dire que je prends beaucoup de place dans les rangées. Je passe souvent plus de temps à parler aux gens qu’à faire l’épicerie!

Les week-ends sont consacrés à quoi?
PATRICIA : La famille! Souvent, nous rendons visite à nos familles respectives. Nous passons donc la fin de semaine dans les bagages puisque nous restons loin. On dirait qu’on déménage chaque fois!

 

Retournez-vous sur le marché du travail ou vous demeurerez à la maison?
PATRICIA : Je suis présentement en congé sans solde et j’aimerais bien le prolonger! Je devrai sûrement y retourner, mais le cœur n’y est plus : je veux être présente sans réserve pour mes enfants! De plus, je travaillerais pour environ 10 $ par semaine!

Arrivez-vous à prendre du temps juste pour vous? Quels sont vos loisirs et passe-temps?
PATRICIA : Juste pour moi? Ça fait si longtemps que je ne m’en rappelle plus. Pour prendre soin de moi…, je dors! Avec mon mari, nous préférons prendre soin de la famille d’abord. 
J’ai mon 4 roues et la fin de semaine, nous en profitons pour prendre l’air en famille. J’adore les jeux de société, le dessin, le bricolage et tous les jeux pour enfants. J’ai une collection presque complète de livres Disney, c’est à moi! 
Je suis pâtissière à mes heures. Cela me détend et me ressource. Quand je cuisine, je suis dans mon monde et le sourire de mes enfants lorsqu’ils aperçoivent le gâteau est ma récompense!

Changeriez-vous quelque chose à votre vie?
PATRICIA : Y a-t-il un moyen de rajouter du temps aux journées? Autrement : non, je ne changerais absolument rien à ma vie! À mon apparence physique : oui! Je m’amuse à dire que j’ai les plus belles cicatrices qui soient, une preuve visible du bonheur travaillé! Sérieusement, j’ai la plus belle richesse du monde et je m’en rends bien compte! J’en profite pleinement!

Qu’est-ce qui vous rend fière de vos enfants?
PATRICIA : Ils ont de belles valeurs, sont respectueux et s’entraident. Je peux les faire sortir de leur routine sans problème. Ils comprennent la situation et ils m’aident beaucoup. Ils sont tous autonomes et serviables. Ils se chicanent parfois, c’est sûr : ils restent des enfants. Mais franchement, je n’ai pas 5 enfants pour rien! Ils sont merveilleux pour moi! 

"Parlant de familles nombreuses, voici ma propre petite histoire. Si elle peut inspirer d'autres femmes, j'en serai bien heureuse.

Adolescente, je ne me souviens pas avoir vraiment eu un désir très fort d'avoir des enfants. Mais à un moment donné, il y a eu comme un déclic et c'est là que j'étais rendue. Je me suis installé avec mon conjoint et nous avons eu un premier puis un deuxième enfant. Dès la naissance de mon fils, l'aîné, j'ai développé un très grand intérêt envers la maternité et les enfants. Je me rappelle, qu'à ce moment, j'en aurait voulu au moins 3. Mais le couple battant de l'aile et étant aux prises avec un mari jaloux et contrôlant j'ai préféré mettre un terme à la relation plutôt que de vivre malheureuse.

Mais je n'avais pas fait une croix sur l'Amour. Et j'ai eu un autre conjoint qui n'avait pas d'enfant mais qui en voulait. Et le fait que j'en aie déjà deux lui faisait craindre que je n'en veuille pas d'autres. Et quelques années plus tard nous avons effectivement eu un premier enfant ensemble, mon troisième. Puis une autre et enfin une petite dernière qui n'était pas vraiment prévue. Si vous avez bien compté ça m'en faisait maintenant 5. Et à travers tout ça j'ai suivi mon cours en massothérapie et il ne me manque que quelques crédits pour compléter mon diplôme de massothérapeute (plus de 1000 heures de cours sans compter les heures de pratique) en plus des cours spécialisés pour masser les femmes enceinte, pour enseigner aux parents à masser leur bébé et pour enseigner le massage aux enfants à l'école primaire. Quand je vous dis que j'aime les enfants.... Et pendant tout ce temps, je travaillais à temps plein sauf pendant mes congés de maternité.

Et dernièrement, j'ai encore pris la décision de me séparer de mon conjoint pour plusieurs raisons. Et cette décision a été des plus difficiles car j'étais consciente de l'impasse dans laquelle je me trouvais du côté relationnel et de toutes mes insatisfactions; il m'était devenu pénible de poursuivre en couple, en famille, avec un homme qui ne me convenait plus. Mais en même temps j'avais peur de l'avenir. Me retrouvant seule pour tout faire dans la maison, travailler à temps plein, étant le principal soutient financier et affectif de mes enfants. J'étais maintenant dans la quarantaine et désireuse de vivre une relation saine et enrichissante. Mais je me disais que le bassin d'hommes prêts à s'engager avec une femme ayant 5 enfants était plutôt restreint. Et j'étais devenue de plus en plus sélective. J'étais de moins en moins prête à faire des compromis. Je savais maintenant quel genre d'homme je désirais mais très incertaine sur la façon de rencontrer la perle rare. Mais je l'ai trouvé, je crois. Sans être parfait, il est parfaitement assorti à qui je suis devenue. Nous nous ressemblons dans nos valeurs, notre vision des choses, notre façon d'interagir avec les enfants. Il en a trois de son côté mais son plus jeune a 16 ans et les 2 autres vivent en appartement. Je ne sais pas si notre relation sera durable, même si je sens que c'est bien parti, car nous en sommes encore à nos premiers balbutiements. Mais je crois avoir trouvé quelqu'un de bien avec un grand coeur; un coeur assez grand pour y faire de la place pour moi et mes 5 enfants. Et je me considère choyée par la vie d'avoir eu la chance de rencontrer un homme comme ça.

Mais jamais je n'ai regretté d'avoir eu tant d'enfants. C'est sûr que dans le quotidien, j'ai souvent "de la broue dans le toupet" je n'ai pas beaucoup de temps à moi, mais j'essaie d'assister à mes cours de yoga 2 fois/semaine. Je fais plus de lavage en une semaine que plusieurs personnes en un mois. Chaque minute de chaque jour est comptée. Mais j'ai une fin de semaine sur 2 pour refaire le plein d'énergie et développer lentement mais sûrement ma nouvelle relation.

C'est vrai que la société d'aujourd'hui nous porte à être égoïstes et les mères de familles n'ont pas encore une vraie place dans le milieu du travail. Encore moins les mères monoparentales avec 5 enfants car j'ai eu mon lot d'injustices. Mais j'espère que le vent tournera car je vois mes enfants grandir en beauté, surtout dans les valeurs qui viennent avec le fait de vivre en famille nombreuse. L'entraide, le respect, "l'anti-nombrilisme", sont toutes des valeurs en voie de disparition mais combien précieuses.

Sur ce long commentaire, je vous laisse, j'ai encore un tas de choses à faire..."

Christine, mai 2008

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez un sac cadeau incluant un shampoing et revitalisant de Attitude!

Participez pour gagner un sac cadeau Attitude d’une valeur de 30$.

Participez pour gagner votre planificateur familial 2021!

Gagnez un des 4 planificateurs familial de Pomango d’une valeur de 12.95$.

Participez pour gagner le guide de voyage pour enfant: J’explore le Québec.

Gagnez un guide voyage pour enfant d’une valeur de 19.95$.

Commentaires