Famille

Famille nombreuse : Claudia Tremblay se raconte!

Mon conjoint et moi sommes ensemble depuis bientôt 9 ans et nous allons nous essayer pour notre 4e bébé. Voici un cœur ouvert avec Claudia Tremblay, 26 ans, maman à la maison.

Il y a quelques semaines, nous avons reçu un courriel d’une maman qui disait :

Mon conjoint et moi sommes ensemble depuis bientôt 9 ans et nous avons décidé que cet été nous allons nous essayer pour notre 4e bébé. Nous sommes décidés à 100 %, mais je vous avoue que ça fait quand même un peu peur en 2007 d'être une famille avec 4 enfants.

MPLV a voulu en savoir plus! Voici un cœur ouvert avec Claudia Tremblay, 26 ans, maman à la maison.

Est-ce que vous et votre conjoint venez d’une grande famille?
Nous venons tous les deux de famille moyenne. Je suis l’aînée chez moi, j’ai un frère et une sœur. Mon conjoint a une sœur plus vieille et deux autres plus jeunes.

Avez-vous toujours voulu avoir une grande famille?
Du plus loin que me souvienne j’ai toujours dit que je ne voulais pas d’enfants! Je n’ai jamais été attirée vers les enfants donc je croyais que je n’étais pas faite pour ça. Mais quand j’ai rencontré mon conjoint, spontanément le désir d’avoir des enfants est arrivé. Mon conjoint en voulait 4 et moi j’en voulais alors 2.

Est-ce que cette décision a été négociée avec votre conjoint?
Mon conjoint m’a alors dit qu’on pourrait en avoir 3, ce serait un juste milieu, mais je lui ai dit que ce n’était pas un nombre pair, alors quitte à en avoir 3, on en aurait 4!

Quelle est l’implication du papa dans la vie familiale?
C’est un papa très présent. Si ce n’était pas le cas, on n’aurait pas eu une famille si nombreuse! À partir du moment qu’il met les pieds dans la maison, les enfants ne veulent que lui. C’est lui qui s’occupe de les laver et de les mettre au lit. C’est son petit moment à lui et il y tient. Lorsqu’il doit arriver plus tard, souvent il m’appelle pour me dire de ne pas les laver ni les coucher, car il veut le faire quand même.

Comment prenez-vous soin de votre couple?
Au quotidien, ça se résume à se coller et se toucher beaucoup. Quand mon conjoint passe derrière moi, il me flatte ou me donne un petit bec dans le cou. On doit se dire qu’on s’aime 10 fois par jour! Quand c’est possible, on aime bien sortir juste nous deux, aller manger au resto, jouer au billard... Ce n’est pas facile d’avoir du temps pour nous avec 3 jeunes enfants, alors les sorties font du bien. Je dis toujours que notre couple est la base de notre belle famille, alors c’est important d’en prendre soin.

Habitez-vous une grande maison? Allez-vous devoir déménager?
Nous habitons une belle grande maison avec un grand terrain sur le bord d’un lac. C’est vraiment l’endroit idéal pour élever nos petits cocos. On dit toujours qu’on a de la place en masse pour faire des bébés!

Quel type de voiture avez-vous?
Nous avons une fourgonnette.

23L’organisation est-elle particulière?
Les enfants sont encore petits, alors ils font pas mal à leur tête!Mais il est tout de même important de leur montrer à apporter la vaisselle sur le comptoir après les repas, d’aller porter leur linge sale dans le panier à linge, ramasser leurs jouets... Ce sont de petits gestes qui les responsabilisent et en même temps nous évitent quelques pas.

Et la routine quotidienne?
Au quotidien il n’y a pas vraiment de routine. La chose importante pour moi, c’est de bien partir la journée avec un bon petit déjeuner. Pour le reste, c’est selon les humeurs de chacun. Ils aiment bien aller dehors, dessiner, faire de la pâte à modeler, danser... Je dirais que la seule routine, c’est la douche en groupe avec papa après souper.

Les finances sont-elles un problème?
Non. Nous arrivons très bien à vivre avec ce que nous avons. Nous pouvons nous permettre des sorties et des petits voyages de temps à autre. L’hiver c’est plus difficile, car mon conjoint travaille dans la construction donc il arrête toujours quelques mois de travailler à cette période, mais nous calculons en conséquence. Les enfants ont tout ce dont ils ont besoin et nous n’avons pas l’impression de nous priver ou de les priver de quoi que ce soit. Même qu’ils sont plutôt gâtés. On profite de la vie et c’est ce qui compte.

Est-ce que vous faites un budget? Votre épicerie, les vêtements, les sorties…
Oh oui! Il ne faut pas oublier que je suis à la maison, donc il n’y a qu’un salaire qui entre ici, donc il est primordial de faire un budget. L’épicerie est la première chose à penser, surtout que les trois enfants ont de gros appétits! Pour les vêtements je les habille en majorité aux changements de saisons et je complète au fil des semaines, selon leurs besoins. Nous faisons de petites sorties régulièrement et ces petites sorties varient selon les saisons et le budget.

Que pensez-vous des mesures gouvernementales en matière de famille?
Je ne trouve pas que le gouvernement encourage les parents à avoir des enfants ni les mamans à arrêter de travailler pour s’en occuper, mais tout de même les allocations aident à arriver. Nous sommes dans la classe moyenne, donc les allocations ne sont pas très élevées, mais elles sont tout de même essentielles.

Avez-vous de l’appui de vos proches?
Oui, nous sommes très chanceux, car nous avons l’appui de nos deux familles en tout temps. Elles sont très disponibles et compréhensives. Il est certain qu’au départ nos parents auraient aimé que nous ayons moins d’enfants pour pouvoir nous gâter un peu plus, mais ils se sont vite rendu compte que c’était vraiment ce qui nous rendait heureux. Lors des partys de famille, les gens nous félicitent et nous disent que nous donnons l’impression que la vie dans notre famille est facile et que nous avons une belle dynamique, alors c’est un bel encouragement.

Sortez-vous moins parce que vous avez plusieurs enfants?
Oui et non. Il est certain que c’est plus d’organisation. Il n’y a pas une grande différence d’âge entre les trois enfants, alors si un décide qu’il court partout, ça fait l’effet d’une vague : les deux autres suivent! Mais nous ne nous empêchons pas d’aller au restaurant ou au zoo parce que nous avons plus d’un enfant. Nous aimons bien faire de petites sorties et nous courons les endroits familiaux! J’avoue tout de même que j’aime pas mal mieux avoir des gens ici plutôt que d’aller chez les gens. Ici nous sommes habitués au bruit et au désordre, c’est donc plus facile, on se sent plus à l’aise.

Que dites-vous à quelqu’un qui voudrait avoir 4 enfants ou plus pour les encourager?
Je réponds sans hésiter de foncer! Cet été, je compte bien tomber enceinte de notre quatrième enfant. La dynamique qu’il y a ici est tellement extraordinaire, c’est quelque chose de totalement satisfaisant! Je ne vous dirai pas que la vie est toujours parfaite et que je ne me sens jamais débordée. Il faut s’attendre à ce que ça bouge, et ce, presque sans arrêt, mais ça en vaut tellement la peine! J’ai pour mon dire qu’une fois dépassée deux enfants, tu es déjà une famille "hors norme" alors pourquoi se priver? Allez-y à cent pour cent!!

Claudia Tremblay (26 ans) maman à la maison
Étienne Simard (31 ans), couvreur
Félix Simard (5 ans)
Xavier Simard (3 ans et demi)
Eva Simard (18 mois)

Partagez votre histoire vous aussi! Écrivez-nous, nous voulons entendre parler de vous!

SC, Mai 2007

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez un sac cadeau incluant un shampoing et revitalisant de Attitude!

Participez pour gagner un sac cadeau Attitude d’une valeur de 30$.

Participez pour gagner votre planificateur familial 2021!

Gagnez un des 4 planificateurs familial de Pomango d’une valeur de 12.95$.

Participez pour gagner le guide de voyage pour enfant: J’explore le Québec.

Gagnez un guide voyage pour enfant d’une valeur de 19.95$.

Commentaires