Famille

De l'aide pour parents d'enfants handicapés

Au Canada, 155 000 enfants âgés de 5 à 14 ans vivent avec un handicap. Pour les parents de 84 000 d’entre eux, la situation a des répercussions sur la situation au travail et sur la vie en général.

En effet, s’occuper d’un enfant lourdement ou très sévèrement handicapé change drastiquement une vie. Dans bien des cas, un ou plusieurs membres de la famille se voient dans l’obligation de diminuer leurs heures de travail, de modifier son horaire, de refuser une promotion ou, simplement, de quitter leur emploi. Plus le handicap est sévère, plus les répercussions sur la vie familiale sont importantes. Au Canada, six enfants handicapés sur dix ont besoin d’une aide spécialisée et d’appareils adaptés.

Là encore, plus le handicap est sévère, plus le besoin d’aide est grand et, malheureusement, plus il est difficile de l’obtenir. On estime en effet qu’environ la moitié des familles n’arrivent pas à avoir accès aux ressources nécessaires. Sept fois sur dix, c’est une question de coût, puisque ces ménages doivent vivre en moyenne avec 88 % du revenu des familles avec des enfants non handicapés. En réalité, c’est 25 % de ces familles qui vivent avec un revenu inférieur à 30 000 $ par année. Or, on sait que les coûts d’une aide spécialisée sont très importants.

Des ressources

Évidemment, les familles d’enfants handicapés peuvent compter sur une certaine aide financière de la part du Gouvernement du Canada et du Gouvernement du Québec. Certains CLSC ont aussi un programme d’aide aux fonctions d’éliminations, ce qui signifie qu’ils paient les culottes d’incontinence et le matériel urologiques des enfants qui en ont besoin. Ils peuvent parfois aussi payer une partie des frais de gardiennage, lorsque les parents veulent un moment d’un répit. Malheureusement, quoique très appréciée, cette aide n’est pas suffisante. De là l’importance des Fondations et des différentes associations.

L’APAQ

L’APAQ (Activité physique adaptée à Québec) dispense les programmes d’activités physiques adaptées, de camps de jour et de journées de répit pour les personnes handicapées physiques ou intellectuelles de la grande région de Québec.

Accès2

Le programme Accès au divertissement pour 2 vise à offrir plus de possibilités et d’accessibilité aux personnes handicapées en permettant à un accompagnateur de participer à des activités récréatives, sans frais supplémentaires. Par la même occasion, Accès 2 veut sensibiliser et aider les entreprises à fournir un service clientèle de qualité aux clients handicapés. Donc, en présentant sa carte Accès 2 dans certains cinémas, au Zoo de Granby ou à la Ronde, par exemple, l’enfant handicapé et son accompagnateur n’ont qu’à payer un seul billet.

Centre de répit Philou

Ouvert 24 heures par jour, 7 jours par semaine, le Centre de répit Philou est un organisme privé sans but lucratif, fondé par Diane Chênevert et Sylvain Brosseau, parents de Philippe, lui-même atteint de paralysie cérébrale sévère. L’œuvre de bienfaisance accueille ainsi les enfants lourdement handicapés physiques entre 0 et 15 ans dans son camp de jour estival ou ses ateliers de stimulation, offrant ainsi un répit aux familles.

Corporation des jeunes handicapés de Charlesbourg

La Corporation des jeunes handicapés de Charlesbourg offre différentes activités de loisir et des camps de jour, l’été, aux jeunes de 5 à 21 ans qui vivent avec un handicap physique ou intellectuel. Ce faisant, la Corporation fournit un moment de répit bien mérité à leurs parents.

Fondation Autisme Montréal

La Fondation Autisme Montréal vient en aide aux personnes autistes et/ou ayant des troubles envahissants du développement, ainsi qu’à leur famille, en finançant entre autres des services de répit et de loisirs, qui favorisent le développement du potentiel et de l’autonomie.

Fondation d’aide aux handicapés du Québec

La Fondation d’aide aux handicapés du Québec collecte des fauteuils roulants et du matériel médical, le reconditionne à neuf, et l’offre aux gens qui en ont besoin.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires