Famille

L'importance des conduites parentales

La façon dont les parents agissent envers leurs enfants et leur répondent joue un rôle crucial dans leur développement social, affectif et cognitif. Mais qu’est-ce qui pousse les parents à agir comme ils le font?

Quels sont les programmes les plus efficaces pour améliorer les habiletés parentales?

Tous s’entendent pour dire que les parents sont importants pour le développement et le bien-être de leur progéniture. Pourtant, selon les données de l’Enquête nationale longitudinale sur les enfants et les jeunes, seulement un tiers des parents canadiens adoptent des pratiques parentales optimales. « La plupart des compétences qu’acquièrent les enfants dépendent fondamentalement de leurs interactions avec les adultes qui en prennent soin et de leur environnement social », déclarent Matthew R. Sanders et Alina Morawska de l’Université de Queensland, en Australie. À leur avis, parmi les facteurs de risque impliqués dans le développement des problèmes affectifs et comportementaux chez les enfants, la qualité des conduites parentales est « le plus important des facteurs pouvant potentiellement être modifiés. »

Les interactions parent-enfant ont des incidences sur diverses facettes du développement, dont l’estime de soi, la réussite scolaire, le développement cognitif et le comportement. La recherche montre que la stimulation du langage et le matériel d’apprentissage à la maison sont fortement liés au vocabulaire de l’enfant, à son niveau de préparation à l’entrée à l’école, et à sa réussite dans les premières années scolaires. En revanche, les stratégies disciplinaires et les pratiques éducatives des parents sont plus fortement associées au développement dans les sphères sociale et affective comme le comportement, le contrôle des impulsions et l’attention.

Mais qu’est-ce qui fait que les parents agissent comme ils le font? Parmi les facteurs déterminants, on retrouve les connaissances des parents sur le développement de l'enfant, leurs croyances et attentes personnelles, leurs propres expériences et l’environnement socio-économique. Jay Belsky, de l’Institute for the Study of Children, Families and Social Issues de l’Université de Londres, à Birkbeck, au Royaume-Uni, souligne l’existence de nombreux déterminants des pratiques parentales, dont « les caractéristiques des enfants, l’histoire développementale des parents, leurs propres caractéristiques psychologiques et le contexte social élargi dans lequel évoluent les parents et la relation parent-enfant. »

« Les parents observent leurs enfants à travers un filtre de pensées et d’attitudes conscientes et inconscientes, et ce filtre influence à la fois leur façon de percevoir les actions de leurs enfants et leur propre comportement envers eux », explique Joan E. Grusec, de l’Université de Toronto. Daniel S. Shaw, de l’Université de Pittsburgh, note que l’âge et le bien-être des parents, la présence de comportements antisociaux antérieurs, le support social provenant de la famille ou de l’extérieur et la qualité du quartier (particulièrement dans des communautés défavorisées) peuvent influencer le fonctionnement de l’enfant.

Cause et effet

De nombreuses recherches sur le comportement et les pratiques éducatives des parents indiquent qu’une attitude parentale chaleureuse combinée à un niveau de contrôle raisonnable produit des résultats positifs chez l’enfant. Plusieurs études font un lien entre les conduites parentales sensibles et réceptives et l’expression d’émotions positives chez les enfants, alors que les enfants qui sont plus négatifs, irritables ou agressifs ont été soumis à « des conduites parentales moins favorables, voire problématiques », selon Belsky. Les chercheurs ont étroitement associé le recours à une discipline incohérente, rigide, explosive ou irritable ainsi que le peu de supervision et d’engagement au développement de problèmes de conduite chez l'enfant.

Les connaissances parentales jouent aussi un rôle clé. Les parents qui connaissent les normes et les étapes développementales et qui savent comment s’occuper des enfants jouissent d’une compréhension globale qui leur permet de s’adapter ou d’anticiper les changements développementaux de leur enfant. De plus, les connaissances des parents peuvent influencer leurs croyances et leurs attentes qui, à leur tour, auront un impact sur l’enfant. Des croyances parentales erronées ou une surestimation de la performance de l’enfant peuvent en effet nuire à la performance de l’enfant. « Parmi les enfants de mères adolescentes, ceux qui présentaient les meilleures capacités d’adaptation étaient ceux dont les mères avaient des attentes plus positives, réalistes et matures concernant l’éducation des enfants, les enfants et la relation parent-enfant », déclarent Sanders et Morawska.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Bayard Jeunesse fête la rentrée avec vous!

1000$ en prix à gagner, dont la chance que votre facture de fournitures scolaires vous soit payée!

Nos Concours

Stylés pour la rentrée!

Gagnez une carte-cadeau de 250$ chez Sports Experts!

Passez du temps de qualité au Zoo de Granby!

Participez pour gagner deux laisser-passer pour le Zoo de Granby!

Commentaires