Famille

Savoir dire non

De 3 à 6 ans

C’est l’âge où l’enfant prend pleinement conscience de son pouvoir de persuasion, de ses désirs aussi. Il sait comment obtenir ce qu’il veut et il peut être tenace, allant même jusqu’à marchander et négocier avec ses parents lorsque ces derniers lui disent non. Il est alors primordial d’être constants et persévérants dans notre discipline. Si on dit non, on maintient notre décision, sinon l’enfant saisira très bien qu’on peut « flancher » s’il persiste dans sa demande. Et comme il peut être très insistant dans ses argumentations pour avoir ce qu’il désire, ça demande toute une force de caractère, et beaucoup de sang-froid, pour se dire qu’on y sera gagnants au bout du compte.

Prévenir plutôt que guérir…

Un bon moyen pour nous faciliter la vie, et éviter d’avoir à dire non, est de préparer l’enfant à l’avance : on avertit 5 minutes avant d’aller à table, de terminer un jeu amusant ou encore de commencer la routine du dodo. L’enfant a donc le temps de se préparer mentalement à la limite annoncée.

De même, si on sort pour aller faire des courses avec notre enfant, on peut s’entendre à l’avance sur le fait qu’on dira non à l’achat d’un bonbon ou d’un jouet, mais qu’on pourra, en contrepartie, lui permettre de choisir ses céréales ou ses biscuits à l’épicerie. Il sait alors à quoi s’attendre et il est plus facile devant ses demandes, de simplement lui rappeler la règle dont on s’était parlé à la maison plutôt que de devoir argumenter avec lui en public. On peut aussi, comme Caroline, s’entendre sur des règles de vie à la maison, qui rassureront nos enfants et nous aideront à maintenir nos limites.

Me basant sur mon expérience en CPE, j'ai pensé aux règles de vie qu'il devait y avoir chez moi. J'ai ciblé ce qui me semblait être le plus important. Surtout en période de « terrible two » que j'ai traversé enceinte, j'avais besoin de m'en tenir à l'essentiel. Ma plus grande réussite a sans nul doute été ma constance! C'est à ce moment aussi que sont apparues les différences entre mes valeurs et celles de papa. Notre devise? Le plus sage des deux gagne! De cette façon, on accorde à l'autre ce qui est essentiel pour lui et nos enfants ont des « lousses » quand nous sommes tous les deux d'accord. Nous n'avons jamais eu de discorde encore sur des limites à imposer.
Caroline, maman de Charlie 2 ans et Lia, 3 mois

Alors, prêts à vous mettre en action? Et malgré le défi que cela représente au quotidien, rappelez-vous que savoir dire non à notre enfant est une belle façon d’investir afin de lui inculquer des valeurs de respect et de considération pour les règles avec lesquelles il aura à vivre dans la société. N’est-ce pas là ce que nous souhaitons tous pour nos enfants, en faire des êtres à part entière soucieux de ceux et de ce qui les entourent?

Solène Bourque

Psychoéducatrice

Solène Bourque est psychoéducatrice, auteure et enseignante en éducation spécialisée. Elle est également la fière maman de deux enfants de 11 et 13 ans. Depuis 2010, elle a publié huit ouvrages éducatifs pour parents et intervenants et signe aussi des articles pour différents magazines s’adressant aux parents.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin 2019 – Jour 15 – Keurig

À gagner: cafetière Keurig et ensemble de capsules

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Commentaires