Famille

Mes jumeaux ne s'entendent pas

Lorsqu’on discute « jumeaux », on parle de fusion, de relation unique, de couple à toute épreuve. Mais est-il possible que des jumeaux ne s’entendent pas? Les jumeaux sont-ils forcément fusionnels?

On ne le répètera jamais assez : les jumeaux sont des individus à part entière, unique, et leur relation devrait davantage s’apparenter à celle d’un couple. Comme dans tout couple, la relation passe par des hauts, et par des bas, que les jumeaux soient monozygotes ou non.

Couple gémellaire

Bien sûr, lorsqu’on attend des jumeaux, on souhaite que ceux-ci s’entendent : après tout, il doit être tellement agréable d’avoir quelqu’un à nos côtés, à qui l’on peut tout dire, et qui nous accompagnera ainsi, toute notre vie. Il faut dire que l’on nous a largement vendu l’image de couple gémellaire parfait. Pourtant, il n’est pas rare, voire très commun, qu’il y ait de la mésentente entre les deux enfants. Celle-ci peut apparaître d’ailleurs très tôt : certaines mères diront que tout a commencé même avant la naissance. Par exemple, on pourrait prétendre qu’un des deux enfants prenait toute la place dans le ventre et écrasait ainsi son frère ou sa sœur.

Dominant et dominé

Cette cassure du lien gémellaire peut, entre autres, s’expliquer par l’inégalité entre le statut de chacun des jumeaux. Une relation de dominant et dominé existe dans tous les couples de jumeaux. Lorsqu’elle est vécue sainement, c’est-à-dire que les rôles changent selon l’activité ou le contexte dans lequel les enfants sont placés, la situation ne devrait pas inquiéter. Ceci étant dit, ces passages de dominé à dominant peuvent créer leur lot de conflits. En fait, c’est à l’aide de ces différends que les jumeaux réussissent à forger leur propre personnalité. Ils sont ainsi en train d’établir leurs forces et leurs faiblesses, mais aussi ce qui les différencie de cet être qui leur ressemble tant – particulièrement vrai pour les jumeaux monozygotes.

L’environnement

D’autres raisons peuvent aussi expliquer que des jumeaux ne s’entendent pas : par exemple, si l’un des enfants est plus renfermé et que l’autre est prêt à sortir de la relation de symbiose pour aller dans le monde. L’environnement dans lequel les enfants évoluent peut aussi être montré du doigt. En mettant trop d’emphase sur leur complémentarité (tu es toujours excité, ton frère est calme; tu pousses et frappes, ton frère est doux; tu ne manges pas bien, ton frère, si), une certaine rivalité ou jalousie pourrait s’installer entre les frères et sœurs. La réussite scolaire, les sports, les amis : tout devient prétexte à réussir mieux que l’autre, tout devient prétexte à se chamailler.

Étapes de vie

Bref, le lien gémellaire n’est pas garant de bonne entente. Comme tout frère ou sœur, les jumeaux ne sont donc pas à l’abri des différends. La plupart du temps, la mésentente entre les jumeaux n’est que passagère et a tendance à se faire plus virulente lors des changements importants de leur développement : vers l’âge de deux ou trois ans, lorsqu’ils entrent dans le stade de complémentarité, à la rentrée scolaire, à l’adolescence. Cependant, étant deux individus à part entière, il se peut aussi qu’ils ne s’entendent tout simplement pas. Comme des frères ou des sœurs qui « se détestent », enfants, il est fort possible que tout se résorbe, à l’âge adulte.

Que faire?

Bien entendu, nous voulons toutes que nos enfants s’entendent. Pourtant, on ne peut rien forcer : même s’ils sont jumeaux, il est malheureusement possible que leur relation soit tumultueuse. Après tout, si on vante souvent la force du lien gémellaire, on a aussi abondamment parlé, en particulier en littérature et au cinéma, de ces « duels » de jumeaux. Souvenez-vous que de vivre avec quelqu’un n’est pas toujours aisé, et soyez à l’écoute. Certains jumeaux seront plus heureux et se développeront mieux s’ils sont séparés (chambre, classe…). Ceci dit, puisqu’ils sont ensemble depuis la naissance, il est important de discuter avec eux avant d’entreprendre de trop gros changements, en particulier si une relation de dominant/dominé malsaine s’est établie entre eux. En effet, quand un jumeau a trop de pouvoir sur l’autre, on croit parfois à tort que, sur le plan affectif, la séparation va libérer le dominé du joug du dominant. Sur le plan cognitif, cependant, le dominé peut avoir pris beaucoup de retard et se retrouver totalement paralysé et dépourvu d’autonomie si on le sépare trop brutalement. Il faut lui laisser le temps de rattraper son retard avant de mettre en œuvre la séparation. Si c’est le cas, vous pourriez gagner à consulter un pédiatre, qui pourrait vous recommander à un psychologue.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires