Vie scolaire

Apprendre à lire lorsque nos parents sont analphabètes

La Journée internationale de l’alphabétisation, c’est l’occasion idéale de sensibiliser les gens sur les bienfaits de la lecture en bas âge. Mais comment ça fonctionne lorsque nos parents ne lisent ou n’écrivent pas?

On croit souvent à tort que, au Québec, il y a peu de personnes analphabètes. Et pourtant : selon le Programme pour l’évaluation internationale des compétences des adultes (PEICA), 19 % des Québécois sont analphabètes (niveaux -1 et 1 de littératie) et 34,3 % éprouvent de grandes difficultés de lecture. Ils se qualifient donc d’analphabètes fonctionnels.

Et les enfants?

Qui dit « analphabète » ne dit pas nécessairement « personne âgée » ou « immigrant ». Au contraire : Statistique Canada estime que 10% des analphabètes ont de 26 à 46 ans, soit qu'ils sont en âge d’être parents. « Une personne qui naît en milieu défavorisé de parents faiblement scolarisés risque davantage d’être analphabète ou de connaître de grandes difficultés d’apprentissage, explique Myriam Désourdy, chargée aux communications et événements pour la Fondation pour l’alphabétisation. C’est ce que nous appelons la transmission intergénérationnelle de l’analphabétisme. »

En somme, un enfant dont les parents sont sous scolarisés ou analphabètes serait plus susceptible de l’être à son tour. Heureusement, lorsque les parents sont sensibilisés à l’importance de la lecture en bas âge, ils peuvent tout de même aider leur enfant.

De l’aide et des outils

« Il est reconnu que la précocité du contact avec le langage écrit constitue le facteur-clé de réussite scolaire et d’assiduité à la lecture, souligne Mme Désourdy. Autrement dit, plus un enfant est mis en contact tôt avec le livre, meilleur sera son rapport à la lecture tout au long de sa vie. Aimer lire aide à mieux réussir à l’école. »

Elle se dit par ailleurs optimiste : « Il y a énormément d’outils, tel que notre programme La lecture en cadeau. » La lecture en cadeau s’adresse aux enfants de 0 à 12 ans qui vivent en milieux défavorisés aux quatre coins du Québec. Grâce à la générosité des gens, 40 225 enfants vivant en milieux défavorisés ont reçu un livre en cadeau en mai 2016. « Le programme vise à prévenir les difficultés de lecture et d’écriture susceptibles de mener au décrochage scolaire, puis à l’analphabétisme », précise Mme Désourdy.

D’autres organismes ont des programmes d’aide. C'est le cas d'Abracadabra, une ressource web pour faciliter l’enseignement et l’apprentissage du français, une superbe initiative de l'UQÀM.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires