Vie scolaire

La rentrée au temps de la Covid

La rentrée scolaire approche à (très!) grands pas. Comment accompagner nos jeunes dans ce contexte particulier de Covid?

Donner les vraies informations

Parfois, lorsque nous souhaitons apaiser ou éviter le stress à nos enfants, nous tendons à leur donner des informations qui ne sont pas nécessairement avérées. En effet, nous voulons répondre à leurs interrogations…avant même d’avoir nous-mêmes reçu les réponses.
Mieux vaut leur dire la vérité, par exemple : « Je ne sais pas encore comment seront adaptées les périodes du diner à l’école. Dès que j’ai l’information, je te tiendrai au courant, d’accord? » plutôt que d’inventer une réponse puis, revenir sur nos propos lorsque la vraie information est donnée par le milieu scolaire. Ça évite ainsi la confusion.

Les nouvelles mesures d’hygiène

Le porte du masque dès l’âge de 10 ans, soit à partir de la 5e année, est une nouveauté. Heureusement, pour la plupart, ils sont déjà dotés de masques à l’effigie de leurs personnages préférés et ils ont peut-être déjà pris l’habitude de les porter dans les endroits publics. Leur adaptation s’en verra donc facilitée. Également, le masque devient un morceau de vêtement qui permet de mettre en évidence nos préférences et ainsi, d’afficher une part de notre personnalité. Pourquoi ne pas faire choisir à notre jeune des masques qu’il trouve jolis, amusants et représentatifs de qui ils sont?

En ce qui a trait au lavage fréquent des mains, nous avons, petits et grands, déjà pris l’habitude…je me trompe? On est plus sensibilisés à le faire systématiquement avant et après une sortie, avant les repas et après être passé par la salle de bain. On peut donc faire confiance à nos jeunes ainsi qu’à leurs enseignant.es à cet effet. 

Un horaire adapté

Nous le savons, les récréations et périodes de diner seront ajustés afin de réduire le plus possible le nombre d’élèves au même endroit au même moment. Chaque école ayant ses infrastructures bien particulières, les mesures qui touchent la routine quotidienne sera adaptée au cas par cas. Le mieux que nous puissions faire pour l’instant est de surveiller nos boites courriels avec les informations à cet effet puis, les transmettre à nos jeunes. 

Faire confiance à nos enfants

Nos enfants ont une TRÈS grande capacité d’adaptation : faisons-leur confiance. Leur cerveau est encore très malléable, ce qui est un atout pour eux lorsque vient le temps de faire face à la nouveauté et à l’inconnu. 

Souvent, ce sont NOS peurs et NOTRE stress qui nous envahissent et que nous avons tendance à transposer sur nos enfants. Alors, prenons le temps de les écouter, évitons de leur mettre des mots (et des peurs!) dans la bouche, répondons à leurs questions (sans chercher à leur donner plus d’informations que ce dont ils ont besoin et qu’ils sont capables d’entendre et de comprendre) et surtout, prenons un pas de recul par rapport à notre propre stress.

En effet, ce stress se traduit souvent par plus d’irritabilité, moins de patience et cela peut avoir temporairement une influence sur la qualité de notre relation avec nos enfants. Également, ces derniers apprennent en nous regardant aller; montrons-leur des stratégies adaptées pour apaiser leur stress, comme la relaxation, le dessin, la lecture, l’écriture, le yoga, le sport, les discussions ouvertes avec les membres de la famille, pour ne nommer que celles-là.

Ces stratégies les suivront toute leur vie et gageons qu’ils auront d’autres situations stressantes à gérer dans le futur; ils ne seront que mieux outillés!

Bonne rentrée particulière à tous et à toutes!

Stéphanie Deslauriers
Psychoéducatrice

Stéphanie Deslauriers est psychoéducatrice de formation et auteure de passion. Depuis 2012, elle a publié plusieurs livres, dont un qui a remporté le Grand Prix du Livre de la Montérégie 2015. Elle se promène à travers le Canada pour animer formations et conférences. Peut-être l'avez-vous aperçue sur les ondes de Télé-Québec à l’émission Format Familial, où elle participe à la chronique « Prenez un numéro » ou encore, sur les ondes de TVA et LCN afin de commenter l’actualité? Le moins qu’on puisse dire, c’est que Stéphanie déborde d’énergie et d’inspiration.


Cette semaine
Prenons-nous le temps de prendre le temps?

L’année tire déjà (!!) à sa fin. Quatre saisons sont passées. 52 semaines de possibilités, 365 jours de potentiel renouveau – ou pas. Qu’avons-nous fait de cette année qui nous a été offerte?

Mon enfant a tout et il en veut toujours plus

Aux Fêtes, nos enfants sont exposés à la consommation, aux jouets et à l’euphorie des magasins. Nos cerveaux ne sont pas faits pour être autant stimulés; dans la nature, les couleurs, les stimuli et le rythme ne sont pas aussi denses et instantanés. 

Fais-toi un cadeau : lâche Instagram

Enfant, je tournais les pages du catalogue Sears, avec une frénésie peu commune. Tous ces jouets, je devais les posséder! D’une année à l’autre, je les réclamais avec ferveur, dans une longue lettre (pleine de supplications) adressée au père Noël.

Les parfaits petits biscuits sablés de Noël

Noël ne serait pas Noël sans la table de hors-d’œuvre, le sucre à la crème de ma tante Gigi et le fameux petit biscuit sablé de Noël. Comble du magnifique, ma délicieuse recette de biscuit ne demande que quatre ingrédients. Oui, oui, juste 4!

Nos Concours

25 Cadeaux sous le sapin 2020 - Jour 3 - TOHU

À gagner: Ensemble pour la jonglerie

Gagnez une extension pour manteau Kokoala

Participez pour gagner une extension pour manteau 2 en 1 portage+grossesse Kokoala

Gagnez le livre Bœuf braisé au jus

Participez pour gagner le livre Bœuf braisé au jus de Mamzells

Gagnez une Poupée Maplelea

Participez pour gagner une poupée Maplelea de votre choix et un journal d'histoire

Commentaires