Vacances

Le stress des vacances

Chaque année, après les vacances, on se dit « l’an prochain il faut ab-so-lu-ment partir une semaine de plus! », mais dès que la période des vacances approche, on commence à angoisser. On pense à l’argent, au peu de semaines de vacances qu’on a, aux compromis qu’il faudra faire pour plaire à toute la famille… Bref, les vacances se transforment en projet qui n’a plus rien de reposant. Est-ce que c’est vraiment ça, les vacances d’été?

Mes vacances, je les mérite TELLEMENT!

Pour plusieurs, les vacances sont vraiment perçues comme un cadeau bien mérité. Après avoir beaucoup travaillé toute l’année, la moindre des choses c’est de s’amuser pendant les quelques jours de congé payé qu’on a accumulés. On a tellement l’impression de les avoir méritées qu’on veut en tirer le maximum. On veut aller ailleurs, au bord de la mer, faire du camping, jardiner à la maison, en profiter pour repeindre la cuisine et rendre visite à la famille éloignée. Puis, on se souvient que deux ou trois semaines, ça passe très vite, et on maudit nos vacances trop courtes.

Si c’est votre cas, demandez-vous si vous êtes exténuée. Peut-être qu’une semaine de plus à vos frais vous ferait le plus grand bien? Il faudra bien entendu en évaluer la portée sur votre budget, mais de vraies vacances vous aideront à apprécier davantage votre travail et votre routine au retour.

Sinon, prévoyez deux jours au début des vacances à ne rien faire. Ces journées à vous reposer rassasieront un peu votre soif de liberté et vous donneront le rythme qu’il fallait pour bien profiter des vacances, sans constamment chercher la prochaine activité qui les meublera.

Faire plaisir à tout le monde

Si vous êtes stressée à l’idée de ne pas trouver de plan de vacances qui fera plaisir à toute la famille, dites-vous que le simple fait de casser la routine donnera à tout le monde un air de vacances. Ne pas courir du matin au soir et manger quand on a faim sera bien suffisant pour que tous les membres de votre famille passent du bon temps. Nul besoin de courir des glissades d’eau à la montagne puis au chalet toute la semaine, donc, puisque c’est justement le stress que vous voulez réduire.

Préparer les bagages

L’outil précieux pour vous empêcher de stresser à l’idée d’oublier quelque chose, c’est bien sûr la liste que vous commencerez aussitôt que possible. En fonction du type de vacances – on n’apporte pas la même chose si on va en camping, en hébergement ou dans la famille -, inscrivez tout ce qui vous a servi lors de vos dernières vacances familiales. Puis éliminez des trucs! On apporte souvent trop de choses en vacances! N’oubliez pas que vous êtes en vacances justement, alors tenez-vous-en à l’essentiel, sans pour autant vous priver de quelques objets qui vous rendront la vie plus facile à destination.

N’oubliez pas de déléguer et d’inclure le conjoint et les enfants dans cette préparation! Enlevez-vous de la pression en ne prenant pas toute la responsabilité de l’organisation des vacances, sinon vous serez si épuisée en partant qu’il vous faudra une semaine de plus pour vous en remettre! Préparez une liste pour chaque enfant en fonction de son âge, ils auront à recueillir ce que vous aurez inscrit, à le mettre dans une valise ou un sac de voyage et à vous aviser s’il manque quelque chose. Les plus vieux peuvent en plus préparer des activités de vacances : se documenter sur la destination pour jouer au guide touristique, se renseigner sur les activités à faire pour retenir celles qui plairont à la fratrie, préparer des jeux pour les déplacements en voiture ou les jours de pluie, etc.

Tout ce que vous les laisserez préparer sera une chose de moins sur votre liste… et vos épaules!

Enfin je décroche… (ou presque)

Partir pendant plusieurs jours peut générer un certain nombre d’inquiétudes. Pour éviter de passer vos vacances à vous demander si votre courrier qui s’empile attirera les cambrioleurs, si le chat mourra de faim ou si votre maison s’écroulera pendant votre absence, prenez quelques minutes pour vous imaginer loin de la maison et demandez-vous ce qui vous stresse et ce qui doit être réglé. Ensuite, prévoyez des solutions. Voici quelques petits trucs qui vous aideront à partir l’esprit tranquille.

  • Demandez à votre voisin préféré ou à un membre de la famille de ramasser votre courrier deux fois par semaine.
  • Cherchez d’avance quelqu’un qui pourra venir nourrir votre animal de compagnie et lui tenir compagnie quelques fois par semaine. N’oubliez pas de lui rappeler de faire attention en entrant. Un chat paniqué de votre absence, par exemple, pourrait bien vouloir se sauver de la maison. Pour encore plus de quiétude, faites appel à un service de gardiennage qui s’occupera quotidiennement de votre animal. Certains offrent un service à domicile, d’autres proposent de prendre votre animal en pension, allant jusqu’à vous offrir un service de webcam pour les moments d’ennui.
  • Faites un peu de ménage avant de partir pour ne pas revenir dans une maison sens dessus dessous et pour éviter de vous soucier tout au long de vos vacances de que vous aurez à faire au retour.
  • Vous pouvez confier l’entretien de vos plantes à quelqu’un ou percer un trou avec une aiguille dans le bouchon d’une bouteille d’eau que vous planterez dans la terre. L’eau s’écoulera lentement et votre plante ne séchera pas.
  • Prévenez un voisin de votre absence. Il pourra jeter un œil sur la maison et sera plus attentif à toute activité suspecte.

Surtout, résistez à la tentation de rester chez vous pour éviter ce stress. Si vous peinez à prendre quelques jours de congé sans être obsédée par toutes vos obligations et votre travail, vous avez encore plus besoin de vacances que vous ne le croyez! Une fois en route, vous vous sentirez vite libérée et vos angoisses quotidiennes vous paraîtront beaucoup moins importantes. C’est ce dépaysement qui donne aux vacances toute leur raison d’être, bien plus que la destination ou que les activités elles-mêmes.

Si vous partez en voyage pour la première fois, pensez à consulter notre dossier Préparer un voyage familial. Vous y trouverez de nombreux articles sur les voyages en famille pour vous inspirer dans l’organisation du vôtre!

Cette semaine
L’intégration graduelle à la garderie

Non, vous n’êtes pas coupable de l’avoir laissé trop tôt ou trop vite au service de garde, car l’intégration tardive et « en crescendo » n’est pas une panacée.

Changer d’école : 5 conseils pour aider votre enfant à s’adapter

Que ce changement soit causé par un récent déménagement ou encore par l’arrivée au secondaire, changer d’école peut être un bouleversement dans la vie de votre enfant. 

Les différentes positions pour accoucher

On voit souvent la femme accoucher sur le dos, les pieds dans les étriers. Mais ce n’est pas la seule position qui existe et, surtout, ce n’est peut-être pas la plus favorable!

Activités parascolaires : oui ou non?

Les bienfaits des cours parascolaires sont nombreux. Mais peut-il y avoir une limite? Un moment où on doit dire « non » à ces activités?

Nos Concours

Gagnez un laisser-passer familial!

Visitez le Cosmodôme en famille!