Papa

Choisir un service de garde

Plusieurs personnes sont confuses, et avec raison, quand il est question de distinguer les différents types de milieux de garde qui existent. On fait le point sur chacun.

Il y a plus de 10 ans, le ministère de la Famille et des Aînés a mis sur pied une politique familiale afin de favoriser l’accès universel aux services de garde pour les enfants de 0 à 5 ans. Son objectif était louable : que tous les enfants dont les parents le souhaitent puissent avoir une place de garde subventionnée dans un milieu sain, sécuritaire et éducatif.

Douze ans plus tard, force est de constater que les services de garde se sont développés de façon considérable. La demande a par contre elle aussi augmenté au même rythme, et même davantage. Ce qui fait que comme parents, nous devons souvent chercher longtemps avant de trouver un service de garde disponible à recevoir notre enfant, un milieu en lequel nous aurons confiance, dont les valeurs correspondent aux nôtres et où notre enfant sera bien et heureux.

Les différents services de garde, comment s’y retrouver?

Plusieurs personnes sont confuses, avec raison, quand il est question de distinguer les différents types de milieux de garde qui existent. Les voici donc :

Centres de la petite enfance

Un centre de la petite enfance (CPE) est un organisme sans but lucratif ou une coopérative dont au moins les deux tiers du conseil d'administration sont composés de parents usagers du service. Il offre dans ses installations des places à contribution réduite (8.25$ par jour), et une installation peut accueillir au plus 80 enfants.

Garderies

Une garderie est généralement une entreprise à but lucratif qui fournit des services de garde dans une installation pouvant accueillir un maximum de 80 enfants. Elle a l’obligation de former un comité consultatif de parents composé de cinq parents usagers. La plupart des garderies ont conclu une entente de subvention avec le ministère de la Famille et des Aînés et offrent des places à contribution réduite (8.25 $ par jour). D’autres garderies ne sont pas subventionnées et peuvent fixer elles-mêmes la contribution de leur choix.

Garde en milieu familial

La garde en milieu familial est un service fourni par une personne dans une résidence privée, moyennant rémunération. Si cette personne n’est pas reconnue par un bureau coordonnateur, elle ne peut recevoir plus de six enfants. Lorsque la personne responsable d’un service de garde en milieu familial est reconnue, elle offre des services de garde éducatifs à un maximum de six enfants. Si elle est assistée par une autre personne adulte, elle peut accueillir jusqu’à neuf enfants. Plusieurs d’entre elles sont accréditées et peuvent donc offrir des places à contribution réduite (8.25$ par jour).

Source : ministère de la Famille et des Aînés

Les avantages et les inconvénients de chacun

Une dizaine de mamans, dont certaines sont aussi éducatrices à la petite enfance, ont contribué à élaborer une liste des avantages et inconvénients des différents types de milieux de garde qu’elles ont utilisés pour leur enfant. Voici ceux qui sont le plus souvent ressortis :

Centres de la petite enfance

Avantages

  • Éducatrices formées et supervisées par une direction;
  • Milieux soumis à des normes (hygiène, sécurité);
  • Aménagement de l’espace, des locaux adaptés aux enfants;
  • Matériel et jeux variés, souvent renouvelés;
  • Sorties et activités spéciales plus fréquentes;
  • Éventail d’heures d’ouverture plus large, service toujours assuré par des remplaçantes au besoin;
  • Groupes d’enfants du même âge;
  • Accès à plus de ressources (collègues, conseillère pédagogique, CLSC);
  • Subventions pour enfants à besoins particuliers.

Inconvénients

  • Roulement du personnel (pause, dîner, congé, vacances, etc.);
  • L’enfant change d’éducatrice d’une année à l’autre;
  • L’enfant n’est pas dans le même groupe que ses frères et sœurs;
  • Milieu « froid » de type petite école, par opposition à la chaleur d’une maison;
  • Horaires moins souples au niveau de la routine : la collation, dîner, sieste;
  • Obligation de fréquentation, pas toujours selon vos besoins;
  • Places majoritairement disponibles à la rentrée en septembre (donc pour poupon, difficile de prévoir le faire entrer au moment où l'on en a besoin)
Garderies

Les avantages ressemblent grandement à ceux des CPE. Par contre, au niveau des inconvénients, on déplore le fait que plusieurs garderies subventionnées exigent des frais supplémentaires aux 8.25$ par jour malgré l'interdiction de Québec, en le justifiant par un service rendu au cours de la journée (collation supplémentaire, cours ou activités spéciales). Dans le cas des garderies privées non subventionnées, elles peuvent choisir leur tarification sans barème et les coûts sont parfois excessifs pour les services rendus. En contrepartie, les parents ne paient que pour les journées qu’ils souhaitent (les places à temps partiel sont moins rares que dans les CPE). Les mamans craignent par contre que ces milieux ne soient moins « surveillés » que les CPE par le MFA.

Garde en milieu familial

Avantages

  • Stabilité de l'éducatrice dans le quotidien;
  • Figure d’attachement significative à long terme (même éducatrice d’une année à l’autre);
  • Moins d'enfants;
  • Frère et sœur se côtoient toute la journée;
  • Le groupe multiâge favorise la stimulation des plus petits et la responsabilisation des plus grands;
  • Moins de risque de contamination (maladies, infection);
  • Le programme pédagogique est appliqué avec plus de souplesse;
  • Participation aux activités de la vie quotidienne (repas par exemple);
  • Atmosphère plus chaleureuse, plus familiale et moins bruyante;
  • Service plus personnalisé;
  • Accommodements plus faciles (si la place est non subventionnée)

Inconvénients

  • Malgré quelques responsables de garde formées en éducation, plusieurs ont une formation de base très limitée (45 heures si on compare à 3 ans au collégial en CPE);
  • Heures d’ouverture peuvent ne pas convenir à notre horaire;
  • Si la place est subventionnée, obligation de fréquentation, pas toujours selon les besoins;
  • Si l’éducatrice est seule, personne ne peut l’aider à évacuer ses humeurs;
  • Peu de sorties à l’extérieur du quartier;
  • Peu de ressources pour enfants à besoins particuliers;
  • Groupe multiâges, les activités sont donc moins adaptées pour certains enfants;
  • Place pour un deuxième ou troisième enfant d’une même famille plus difficile à obtenir, comme il y a un maximum de 6 ou 9 enfants;
  • En cas de maladie, de grossesse, de vacances, le service est souvent interrompu;
  • L’éducatrice est une travailleuse autonome, elle peut donc mettre fin au contrat, ou même fermer son service de garde avec seulement quelques semaines d’avis;
  • Il faut parfois « magasiner » longtemps pour trouver LA perle qui répondra à nos besoins et ceux de notre enfant.

Quant aux services de garde en milieux familiaux privés (non subventionnés), il est difficile d’en nommer les avantages et les inconvénients puisque n’étant pas soumis aux normes du ministère, leurs services sont très inégaux de l’un à l’autre.

Il s’agit là bien sûr d’un regard très personnel des parents qui ont fréquenté ces différents milieux. Comme dans tous les services auxquels nous avons accès, certains parents ont connu des milieux exceptionnels, que ce soit en CPE, garderie privée et milieu familial. C’est ce qui fait ressortir les forces de chacun de ses milieux. D’autres ont connu autant des CPE, des garderies privées que des milieux familiaux qui correspondaient moins à leurs exigences et critères de qualité, et c’est conséquemment ce qui en fait ressortir les inconvénients. Par contre, il est clair que vous ne retrouverez aucun milieu qui possède toutes ces caractéristiques additionnées, positives comme négatives. L’exercice vous permet plutôt de voir les points sur lesquels vous devrez être plus vigilants ou poser davantage de questions.

Comme vous pouvez le constater, il y en a pour tous les goûts. Il faut donc connaître ses attentes et ses besoins en termes de services de garde en trouver ceux qui y correspondent. Inutile de mettre le nom de votre enfant sur les listes d’attente de toutes les garderies et CPE de votre quartier sans d’abord savoir s’ils vous conviennent. Voici donc un petit guide, disponible en format PDF sur le site du ministère de la Famille et des Aînés, qui pourra vous aider dans le choix d’un milieu de garde pour votre petit trésor!

Solène Bourque

Psychoéducatrice

Solène Bourque est psychoéducatrice, auteure et enseignante en éducation spécialisée. Elle est également la fière maman de deux enfants de 11 et 13 ans. Depuis 2010, elle a publié huit ouvrages éducatifs pour parents et intervenants et signe aussi des articles pour différents magazines s’adressant aux parents.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires